« Buck Danny » : 70 ans !

Apparu le 2 janvier 1947, dans le n° 455 de l’hebdomadaire Spirou, « Buck Danny » a été créé par Georges Troisfontaines (patron de la World’s P. Press, agence qui produisait et vendait des BD destinées aux éditions Dupuis), remplacé très vite par Jean-Michel Charlier (qui reprend seul le scénario aux environs des planches 12 à 16) et du dessinateur Victor Hubinon : voir « Buck Danny » et la World’s Presse.

Le pilote américain et ses deux inséparables compagnons, Tumbler et Tuckson, vont poursuivre leurs aventures après le décès de leurs créateurs, sous d’autres signatures.

Aujourd’hui, « Les Aventures de Buck Danny », placées sous l’efficace direction éditoriale d’Alexandre Paringaux, sont scindées en deux parties : le « Buck Danny » contemporain dessiné par Gil Formosa et le « Classic » dessiné par Jean-Michel Arroyo.

À lui seul, ce parcours éditorial requerrait un ouvrage, passant de Dupuis à Novedi pour revenir à Dupuis, sans oublier la succession des créateurs, elle aussi épique : même si une grande partie de ce parcours a déjà été évoquée dans les imposants dossiers des intégrales éditées par Dupuis (signés Patrick Gaumer, ils permettent d’en savoir plus sur les auteurs et les nombreux épisodes de la série) ou dans « Jean-Michel Charlier vous raconte… », le très complet ouvrage de notre ami Gilles Ratier, au Castor astral.

Ainsi, l’hebdomadaire Spirou du 4 janvier (n° 4108 : 2,40 €, en kiosques) est un numéro spécial dédié à cet anniversaire, publié sous une couverture plutôt kitsch due à Gil Formosa.

On peut y lire « L’Inévitable Rencontre », un récit en deux planches signées Frédéric Marniquet et « Haute Pression » (une histoire réalisée par Pau), sans oublier une aventure hommage des « Cavaliers de l’apocadispe » par Libon. Autant le dire franchement, l’hebdomadaire, qui nous avait habitués à mieux, n’est pas vraiment à la hauteur de l’événement !

Heureusement, ces 70 ans de missions aux quatre coins du globe sont royalement fêtés grâce à un album « série one-shot » aux éditions Dupuis qui nous permet, enfin, de découvrir (pour 12,95 €) la conclusion des « Oiseaux noirs » : la dernière histoire écrite par Jean-Michel Charlier, hélas jusqu’à la planche 23, et demeurée inachevée à la suite de son décès le 10 juillet 1989.

Publiées dans le quatorzième volume de l’intégrale « Tout Buck Danny », en 1998, les 16 pages dessinées à l’époque par Francis Bergèse n’auraient jamais dû avoir de suite.

Bien qu’ayant abandonné le personnage à d’autres dessinateurs voici déjà dix ans, afin de prendre une retraite bien méritée, Francis Bergèse a repris ses crayons pour réaliser la suite de ce récit, lequel sera proposé en deux volumes.

L’écriture de l’histoire, à propos de laquelle Charlier n’avait pas laissé la moindre piste, est assurée par Patrice Buendia et Frédéric Zumbiehl, actuels scénaristes des séries « Classic » mettant en scène Tanguy et Laverdure ou Buck Danny.

Le trio débarque à Kadena, au Japon, où il doit rejoindre la base de l’Air Force afin d’y piloter des avions furtifs chargés d’espionner les bases soviétiques. La découverte d’activités ultrasecrètes, dans une zone désertique du Nord-Est sibérien, est le point de départ de l’aventure imaginée par Jean-Michel Charlier. Après un début surtout dédié aux facéties de Sonny Tuckson, place à Buendia et Zumbiehl pour nous imaginer la suite de cette traque à la nouvelle arme secrète conçue par les Soviétiques…

Au dessin, Francis Bergèse est toujours au top : seul le lettrage, peut-être un peu moins précis, permet de déterminer la place de la reprise dans l’album. On attend avec impatience la seconde partie : « Opération Checkmate », annoncée pour la fin de l’année. Et là, c’est une belle manière de fêter les 70 ans de la série !

Henri FILIPPINI

Galerie

5 réponses à « Buck Danny » : 70 ans !

  1. Kroustilyion dit :

    Il est très beau, cet album ! Magnifaïke !! Je suis seulement très inquiet pour le tome 2 : je sens que ça va être un fiasco de reprise pour le dessin ! Dans le style « Winis » !!!! Francis Bergèse, si tu m’écoutes, dessine le tome 2 ! Que l’ensemble reste homogène… Ecoute la voix de Jean-Michel !! ^^

  2. TeamLotus dit :

    Absolument d’accord. Dessinez nous ce tome 2 Monsieur Bergèse

  3. Kroustilyion dit :

    J’ai bien aimé cet album ! Le scénario est bien continu dans l’idée de JM Charlier. MAIS je m’inquiète fort pour le deuxième opus, QUI va le dessiner ? J’espère que ce ne sera pas dans le style ratage/plagiat/amateurisme de Winis (l’ultime insulte à Hubinon). Et espérons aussi que ce deuxième tome sera dans le même moule : type « gaufrier », 4 bandes, dessin clair, lettrage soigné, que l’ensemble des 2 albums soit homogène. A moins que… Francis Bergèse ne le réalise, avec le soin qu’on lui connaît !! Ca, ce serait magnifique.

  4. Bernard Levaux dit :

    Bonjour,
    C’est plutôt Les Cavaliers de l’apocadispe
    Meilleurs voeux

Répondre à Kroustilyion Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>