« Alix Senator T5 : Le Hurlement de Cybèle » par Thierry Démarez et Valérie Mangin

Alix, héros aux deux visages ! Comme l’an passé, les éditions Casterman publient simultanément deux albums consacrés au héros le plus emblématique de Jacques Martin. Le premier, « Alix Senator T5 : Le Hurlement de Cybèle » est signé du duo Thierry Démarez et Valérie Mangin qui a donné une seconde vie à cette série bientôt septuagénaire. Le second, « Alix T35 : L’Or de Saturne », réalisé dans la pure veine de Jacques Martin, classique au bon sens du terme, est signé de Marco Venanzi et Pierre Valmour.

Dans « Alix Senator » T5, le lecteur devra patienter jusqu’à la planche 33 pour qu’apparaisse enfin Alix, vieux et sage sénateur à la chevelure blanchie. Il vole alors au secours de son fils Titus et de Khephren, castré par les prêtres du temple de Cybèle que ce dernier est accusé d’avoir profané.

Le fils d’Enak, pensant y obtenir puissance et éternité (après la lecture d’une prophétie dans un des livres sibyllins de Cumes), s’est, en effet, obstiné dans son désir fou de se rendre dans le temple, en compagnie d’un Titus dubitatif. Khephren, en enfreignant les règles, aura tout perdu pour rien à la fin de cette aventure particulièrement dure.

Heureusement, la présence de la jeune et blonde Camma, dont Titus est amoureux, apporte un peu de fraîcheur au récit de Valérie Mangin, laquelle s’éloigne de plus en plus, mais avec habilité, des frontières à ne pas dépasser que s’était imposées Jacques Martin.

Dans « L’Or de Sature », César et son unique légion, en route pour Ravenne, campent non loin de la frontière romaine dans un vallon hostile.

Ils redoutent à regagner Rome, où l’attendent Pompée qui veut lui ravir le pouvoir et ses quinze légions.

César envoie donc le fidèle Alix à Rome pour rencontrer Cicéron, afin de le convaincre de le rejoindre.

Le séjour romain du blond gaulois n’est pas de tout repos, d’autant plus que son fidèle Enak doit servir de monnaie d’échange à d’odieux conspirateurs.

Tullia, fille de Cicéron, promise contre sa volonté à un proche de Pompée, sera une aide précieuse pour le blond Alix.

Pierre Valmour (avec la complicité graphique de Marco Venanzi, par ailleurs scénariste de deux aventures de Loïs) signe son premier « Alix » et c’est une réussite ! Jacques Martin aurait apprécié cette riche intrigue mouvementée, aux nombreux personnages secondaires.Marco Venanzi, après deux premiers albums encore hésitants, trouve ses marques avec ce récit qui ne décevra pas les nombreux passionnés par l’œuvre de Jacques Martin. Peut-être l’album de la série mère le plus abouti depuis la disparition du maître…

Finalement, voici deux excellents albums complémentaires : même si l’impressionnant « Alix Senator » peut paraître déroutant pour les inconditionnels de l’œuvre de Jacques Martin. 

Henri FILIPPINI 

« Alix Senator T5 : Le Hurlement de Cybèle » par Thierry Démarez et Valérie Mangin

Éditions Casterman (13,95 €) – ISBN : 978-2203100923

« Alix T35 : L’Or de Saturne » par Marco Venanzi et Pierre Valmour

Éditions Casterman (1,50 €) – ISBN : 978-2203070967

Galerie

2 réponses à « Alix Senator T5 : Le Hurlement de Cybèle » par Thierry Démarez et Valérie Mangin

  1. ERic dit :

    Je souscris tout à fait à votre enthousiasme concernant l’or de Saturne c’est vraiment un excellent album.
    Félicitations aux auteurs, ils font honneur à l’œuvre de Jaques Martin.

    • péron dit :

      pour moi ce sera le dernier Alix dont je possède tous les albums depuis Alix l’intrépide…ah les goûts et les couleurs!