« Millénium Saga T1 : Les Âmes froides » par Belén Ortega et Sylvain Runberg, d’après Stieg Larsson

« Leurs lois… Ils sont les premiers à ne pas les respecter. À nous de ne pas tendre la joue. On va les défoncer » : ainsi prend fin le premier volet de cette formidable trilogie, suite de l’adaptation en bande dessinée des trois ouvrages best-seller de Stieg Larsson proposée sous forme de diptyque par les éditions Dupuis. C’est avec l’accord enthousiaste des ayants droit de l’auteur décédé que Sylvain Runberg a imaginé cette suite inédite, différente de celle du quatrième roman, publié l’an dernier, écrit par David Lagercrantz.

Trinity, membre active de Hacker Republic, groupe clandestin de hackers de haut vol luttant contre la montée inquiétante de l’extrême droite en Suède, est enlevée au cours d’un concert des Evil Fingers par le mystérieux groupe Sparta. Son compagnon, Bob the Dog, et Lisbeth Salander sont sur le point de découvrir l’existence d’un programme d’écoutes généralisées organisé par le gouvernement suédois concernant tous les pays européens. Une bombe géopolitique à retardement mise au point dans le flambant neuf Datacenter des services de sécurité suédois : la Säpo. Alors que les élections approchent, le journaliste de Millénium, Mikael Blomkvist, enquête sur Sten Windoff : sulfureux leader d’un parti d’extrême droite proche d’accéder au pouvoir. L’homme aurait été lié à un groupe de néonazis violents responsables de la mort de réfugiés. Le journaliste et la hackeuse rebelle décident d’unir leurs compétences afin de faire triompher la vérité.On retrouve avec le même plaisir le couple Mickael Blomkvist/Lisbeth Salander, sans oublier Erika Berger (propriétaire de Millénium et compagne de Mickael), acteurs d’un thriller d’investigation haletant, violent, à la thématique proche d’une actualité brûlante. Vivant entre la France et la Suède depuis plusieurs années, Sylvain Runberg signe un scénario crédible aux personnages vrais. Après les excellentes prestations des Espagnols José Homs et Man, c’est une autre formidable dessinatrice ibérique qui prend le relais pour cette « Millémium Saga » : Belén Ortega. Son trait vif, ses mises en pages cinématographiques et ses personnages expressifs adhèrent, avec justesse, au scénario sans fioritures de Sylvain Runberg. Tous ceux qui ont apprécié la trilogie du romancier suédois seront séduits par cette suite dans la pure veine de Stieg Larsson. Une suite qui devrait emprunter sans problème les pas des six premiers albums vendus à plus de 150 000 exemplaires et traduits en treize langues.

 Henri FILIPPINI

 « Millenium Saga T1 : Les Âmes froides » par Belén Ortega et Sylvain Runberg, d’après Stieg Larsson

Éditions Dupuis (14,50 €) – ISBN : 9 782 800 167 138

Galerie

Les commentaires sont fermés.