Bédéphile : revue annuelle du festival BDFIL de Lausanne !

Alors que la douzième édition de BDFIL, le festival de bande dessinée de Lausanne, va bientôt ouvrir ses portes en s’étendant pour la première fois sur cinq jours (du jeudi 15 septembre au lundi 19 septembre 2016), le n° 2 de leur revue annuelle, Bédéphile, propose des articles très intéressants sur les deux guest stars qu’accueille cette célèbre manifestation suisse : l’invité d’honneur Derib (pionnier de la BD en Suisse romande, passionné de chevaux et de culture amérindienne) et le monde d’Hergé (dessinateur de « Tintin » qu’on ne présente plus) révélé par une importante sélection d’originaux prêtés par le musée Hergé de Louvain-la-Neuve.

Publié par les éditions Noir sur blanc et dirigé par Dominique Radrizzani — directeur artistique de BDFIL —, cet épais et luxueux opus de 260 pages sera vendu (25 €), en avant-première, pendant ces cinq jours de fête.

Son sommaire reflète l’extrême variété du programme et des expositions qui mêlent habilement grands classiques populaires et représentants d’une production plus élitiste : outre les deux gros dossiers sur Derib et Hergé, cette revue d’études sur la bande dessinée s’attarde, par le texte, le dessin ou la photo, sur le travail de plusieurs dessinateurs(trices) présents (voir http://www.bdfil.ch/auteurs-2016-2/) ou mis en exergue dans le cadre du festival : Catherine Meurisse, Yoshihiro Tatsumi, Shigeru Mizuki, Blutch, Mix & Remix, Alex Baladi, Zep…

L’équipe de fines plumes spécialistes réunies par Dominique Radrizani pour écrire ses approches historiennes, sensibles ou esthétiques (Stéphane Beaujan, Alain Corbellari, Philippe Goddin, Thierry Groensteen, Jean-Pierre Mercier et un certain Gilles Ratier) est complétée par des collaborateurs locaux très impliqués présentant aussi des interviews croisées de Véronik, Zep, Aurélia Aurita et Bastien Vivès sur la BD érotique, un retour sur Strapazin (fanzine zurichois des avant-gardes germanophones)…, ainsi que des reproductions du projet sur les propriétés psychotropes de la fondue avec, bien entendu, des planches originales des « Cauchemars d’un amateur de fondue au chester » [« Dream of the Rarebit Fiend »] : bande américaine de Winsor McCay, crée en 1904 dans le New York Evening Telegram, qui a servi de modèle pour des pages inédites réalisés par 38 artistes parmi lesquels Zeina Abirached, François Ayroles, Paolo Bacilieri, David B., Blutch, Frédéric Boilet, Eddie Campbel, Anke Feuchtenberger, Herr Seele, Patrice Killoffer, Nikita Mandryka, Dave McKean, Tony Millionaire, Frederik Peeters, José Roosevelt, Anna Sommer, Tom Tirabosco ou Pierre Wazem.

Du vraiment bon boulot !

Gilles RATIER

« Dream of the Rarebit Fiend » vu par Dave McKean.

Galerie

Une réponse à Bédéphile : revue annuelle du festival BDFIL de Lausanne !

  1. Capitaine Kérosène dit :

    25 € le numéro !