La mythologie grecque en BD !

Depuis longtemps, les concepts ambitieux ne font plus peur aux éditions Glénat : en témoignent « Le Décalogue », « Le Triangle secret », « Voyageur », « Destins », « Roma »… Aujourd’hui, c’est à la mythologie grecque que l’éditeur de « Titeuf » et de « One Piece » consacre son opération la plus spectaculaire de cette fin d’année avec la collection La Sagesse des mythes. Après les ouvrages philosophiques, les enregistrements sonores, les conférences… Luc Ferry (philosophe, ancien ministre de l’Éducation nationale) choisit la bande dessinée pour faire partager sa passion et évoquer des histoires qui fascinent depuis toujours l’humanité.

Luc Ferry.

Ses textes, dans une version réécrite par ses soins, sont découpés et transformés en scénarios de BD par Clotilde Bruneau. Cette scénariste d’ouvrages de la collection didactique Ils ont fait l’Histoire chez le même éditeur (« Charlemagne », « Soliman le magnifique »…) et d’épisodes du « Petit Prince », scénarise, en concertation avec l’auteur, l’ensemble des ouvrages de cette « Sagesse des mythes » qui devrait compter plusieurs dizaines d’albums.

Hermès, Artémis, Déméter, Apollon, Héphaïstos, Dionysos, Aphrodite, Arès, Hadès, Poséidon, Athéna, Héra, Hermès, et bien sûr Zeus, figurent parmi les protagonistes de cette fresque ambitionnant à rendre accessibles ces mythes si souvent utilisés par la littérature et le cinéma au plus grand nombre, mais pas toujours avec un souci de la chronologie.

Une importante documentation (études archéologiques, peintures d’époques…), laquelle ne tient pas compte des influences modernes comme le cinéma hollywoodien, permet aux dessinateurs d’être le plus fiables possible.

La direction artistique de la série, composée selon l’importance des sujets d’albums uniques, de diptyques ou de trilogies, est dirigée par Didier Poli : adaptateur du « Petit Prince », dessinateur de « Neige Fondation », « L’Enfant de l’orage », « Elric »…

En collaboration avec Luc Ferry, il est l’auteur du « casting virtuel » des personnages, assure l’intégralité des story-boards et contrôle l’ensemble des crayonnés avant l’encrage.

Cette technique permet d’obtenir des ouvrages aux pages cohérentes, mais a tendance à priver les dessinateurs d’une partie de leur personnalité graphique. Les ouvrages, comme ceux des collections Ils ont fait l’Histoire et Les Grands Peintres, cherchant à séduire l’Éducation nationale, cette démarche était nécessaire.

Quatre premiers albums seront proposés en cette fin d’année : En septembre « L’Iliade » (tome 1/3) dessiné par Pierre Taranzano

Un extrait de « L’Iliade » par Pierre Taranzano.

et « Prométhée et la boîte de Pandore » (one shot) par Giuseppe Baiguera, en novembre « Jason » (tome 1/3) dessiné par Mauro De Luca et Jason et « La Toison d’or » (one shot) par Alexandre Jubran. Viendront, en 2017, « Héraclès » (tome 1/3) dessiné par Annabel, « Persée et la gorgone Méduse » (one shot) par Giovanni Lorusso, « L’Odyssée » (tome 1/3) par Giovanni Lorusso, « La Naissance des dieux » (one shot) par D.G. Domingues… Toutes les couvertures, particulièrement spectaculaires, sont signées Fred Vignaux.

Un extrait de « Prométhée et la boîte de Pandore » par Giuseppe Baiguera.

Un dossier de huit pages érudites, mais accessibles à un large lectorat, écrites par Luc Ferry, est proposé à la fin de chaque ouvrage de 56 pages au prix de 14,50 €.

Henri FILIPPINI

Galerie

Les commentaires sont fermés.