Shocking ! Fluide glacial 100 % Q…

« Chez Fluide glacial, il y a du poil et de la poilade, des seins et du dessin, de l’amour et de l’humour, du P et du Q !!! » annonce fort justement Yann Lindingre en conclusion de son édito de ce numéro spécial hors série au contenu Sexplicite, proposé sous une couverture explicite du maître Jean Solé.

La couverture « toute nue » par Jean Solé !

C’est bien vu et rassurez-vous (je m’adresse aux plus prudes de nos lecteurs), le contenu de ce numéro — 100 pages en couleurs, disponible en kiosques pour 7,90 € —, certes coquin, est plus drôle que franchement porno.

Légère déception, cependant, lorsque nous constatons qu’une moitié des pages est consacrée à des reprises, mais il faut bien reconnaître que les grandes stars du mensuel créé par Gotlib sont, pour beaucoup hélas, disparues, à la retraite ou œuvrent aux éditions de la concurrence.

Ne chipotons donc pas : c’est toujours un réel bonheur que de retrouver les planches coquines de Gotlib, l’élégance qu’avait Alexis pour dessiner les femmes, la maîtrise de Jean-Claude Forest, l’humour décapant de Christian Binet, la paillardise de Grégory Mardon, la malice du Pépé malin d’Hugot… ou encore le charme désuet des romans-photos de Bruno Léandri. Bref, du classique et du meilleur !

De belles choses aussi côté des récits inédits avec l’amusant « Hue Dada » de Mic Sanlaville, l’instructif « Tout sur le cul » de Hugot, les perverses « Laura et Cathy » de Guillaume Bouzard et Sourdrille, l’exotique « Eden Fashion » de Pixel Vengeur, l’incroyable « Playmate du mois » de Jacques Lerouge, la burlesque « Partie de chasse à couilles » de Dominique Bertail, sans oublier quelques charmantes créatures campées avec amour par Solé, Emmanuel Reuzé, Arthur de Pins, Coyote, Loïs, Jean-Christophe Chauzy, Nikola Witko, Bertail, Julien/CDM…

Tout aussi léger, le rédactionnel permet de savourer un entretien réalisé par Yann Lindingre avec Sourdrille, dessinateur méticuleux aux fantasmes 100 % cul et, pour conclure, un article au cœur de la censure, « BD à la retouche », signé par l’incontournable Bernard Joubert.

Décidément, Fluide glacial nous gâte en cette période estivale.

Henri FILIPPINI

Galerie

Les commentaires sont fermés.