« XIII T24 : L’Héritage de Jason Mac Lane » par Iouri Jigounov et Yves Sente

XIII : descendant de la Reine vierge ! C’est grâce à l’aide d’une psychiatre que Jason Mac Lane renoue avec les souvenirs de son enfance, découvrant que Jonathan Mac Lane, son père adoptif, l’a préparé à devenir l’homme fort de la branche 3 des passagers du Mayflower, aidé par un parrain décédé : Bart Dormann. Bien décidé d’en savoir plus, XIII explore l’histoire des pères fondateurs de l’Amérique arrivés à Cap Code, en 1620.

Trahis par le sénateur Allerton qui annonce sa candidature aux prochaines élections, Jones et Carrington sont retenus au Banichistan par une bande de terroristes fanatiques. XIII, traqué par le FBI, mais aussi par la redoutable Julianne au service de Janet Sheridan Fitsimmons : descendante comme son ancêtre des passagers du Mayflower et présidente de la fondation Mayflower. Jason finit par retrouver le fameux feuillet 243 qui atteste que le territoire du Maine, dirigé depuis quatre siècles par les descendants du Mayflower, appartient pour un tiers aux lointains héritiers de Lawrence McCormack, son ancêtre. Ancêtre né d’une union secrète entre Robert Hamson, son ambassadeur en Écosse, et la reine Elisabeth 1ère d’Angleterre : la Reine vierge. C’est à ce fils bâtard que la souveraine a offert le Maine, sur ses territoires du Nouveau Monde. Héritage que revendique Jason, d’autant plus que la Fondation ambitionne à travers la candidature d’Allerton d’instaurer une dictature religieuse fondamentaliste aux États-Unis. L’opération Roots Powers est lancée… 

Au début de ce nouvel album, Jason est à Amsterdam, accompagné par Annika, jeune droguée dont il se sent responsable. Le couple parvient à regagner les États-Unis où il rencontre le général Wolf, lequel demande à XIII, en échange de sa liberté, de l’aider à confondre les membres de la Fondation Mayflower. Un double jeu que notre héros s’apprête à jouer avec l’aide de la blonde capitaine Jo Spark, après avoir participé à la libération audacieuse de Jones et de Carrington. Ce nouvel épisode prend fin alors que le pape arrive à Chicago…

Vous l’aurez compris, ce palpitant et mouvementé cinquième opus de la seconde saison de « XIII » est riche en révélations… Yves Sente, digne successeur de Jean Van Hamme, confirme son habileté à construire des intrigues compliquées, aux multiples rebondissements, même s’il est, parfois, peut-être un peu trop bavard : mais ce n’est pas facile d’offrir autant de richesse en un seul album sans devoir en expliquer les rouages. Avec un trait moins « américain » et peut-être plus « moderne » que William Vance, Iouri Jigounov est son idéal successeur. C’est un exploit pour ce dessinateur né à Moscou : il parvient à faire oublier le redoutable réalisme du créateur de la série, campant des personnages que le lecteur reconnaît du premier coup d’œil. Même si cet album est annoncé comme une fin de cycle, on attend déjà avec impatience le prochain épisode qui ne sera pas de trop pour dénouer quelques fils laissés entremêlés dans cette intrigue passionnante.

Henri FILIPPINI

« XIII T24 : L’Héritage de Jason Mac Lane » par Iouri Jigounov et Yves Sente

Éditions Dargaud (11,99 €) — ISBN : 9 782 505 063 513

Galerie

Une réponse à « XIII T24 : L’Héritage de Jason Mac Lane » par Iouri Jigounov et Yves Sente

  1. Diddu dit :

    Cet album était annoncé comme une fin de cycle, mais à lire l’article, cela ne semble pas être le cas ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>