Opération « Intégrales Dupuis » !

Ce n’est pas un scoop, les éditions Dupuis font, depuis quelques années déjà, un effort aussi particulier que conséquent en ce qui concerne la constitution de leurs belles intégrales patrimoniales, démontrant ainsi la richesse du journal Spirou, toutes époques confondues. Cependant, c’est bien la première fois qu’elles déploient une telle énergie marketing afin de mettre en avant ce catalogue varié et indispensable à tout amateur du 9e art franco-belge ! Ainsi, les libraires ont désormais à leur disposition une quarantaine de références qui leur permettra d’offrir, à leurs fidèles clients, un somptueux plateau pour deux intégrales achetées, et ceci à partir du 27 mai !

 Ce catalogue des intégrales Dupuis (sous forme d’un dépliant de six pages) confirme la volonté de cette vénérable maison carolorégienne de ne pas laisser mourir tout doucement tous ses trésors de leur belle mort, ou de ne les laisser qu’à la disposition de collectionneurs chanceux. Détail amusant, la mise en page de cette publication n’est pas sans rappeler la fameuse dernière page des albums édités autrefois par Dupuis. Les plus anciens d’entre nous passaient alors des heures à la lire dans tous les sens et à rêver à toutes ces séries qu’ils ne connaissaient pas encore…

            C’est une fois de plus à Philippe Ghielmetti que les éditeurs ont confié la réalisation de ces différents visuels, parce qu’il s’est vraiment affirmé comme LE graphiste ayant donné à cette collection l’image qui a fait son succès. C’est notamment à partir de sa conception de l’intégrale « Gil Jourdan » que sa ligne graphique s’est imposée comme un point clé de communication : une sorte de label pour cette collection qui propose, entre autres, de formidables et véritables intégrales, réalisées avec un soin extrême, de séries aussi célèbres que « Spirou », « Tif et Tondu », « Valhardi », « Buck Danny », « Johan et Pirlouit », « La Patrouille des Castors », « Jerry Spring », « Les Schtroumpfs », « Les Tuniques bleues », « Yoko Tsuno » ou encore « Lucky Luke » (dont une totale refonte est annoncée pour novembre), sans oublier d’autres, moins connues, mais qui méritent le détour à l’instar de « Bizu » ou de « Boulouloum et Guiliguili » (dont de nouveaux opus sont annoncés pour le mois d’août) et de « Broussaille » qui fait figure de petit nouveau dans la collection, puisque le premier tome ne sortira qu’en octobre.

Espérons que Julien Papelier, le nouveau directeur général des éditions Dupuis (qui prendra officiellement son poste le mercredi 1er juin 2016), continuera de privilégier cet axe primordial et nécessaire à la transmission de la mémoire du 9e art !

Il paraît que ce diplômé de H.E.C., ancien consultant en stratégie et directeur de la diffusion du groupe Media Participations depuis deux ans, est un vrai passionné de bande dessinée : voilà qui est rassurant, non ?

Gilles RATIER

Galerie

Les commentaires sont fermés.