Patrimoine

Un nouveau « Bob et Bobette » dans la mythique Série bleue, d’après un projet inachevé de Willy Vandersteen !

Entre 1948 et 1959, le Belge flamand Willy Vandersteen rejoint le journal Tintin pour y publier les aventures de Bob et Bobette (1), à la demande d’Hergé qui le somme, toutefois, d’adapter son style à la ligne claire du Maître, de réduire le nombre de personnages et d’imaginer des intrigues plus réalistes. Il en découlera la célèbre Série bleue — à cause de la couverture de la collection qui est bleue, alors que les publications flamandes de « Bob et Bobette » sont rouges —, laquelle vient de s’enrichir d’un neuvième titre inédit, réalisé par le dessinateur flamand Dirk Stallaert et le prolifique scénariste français François Corteggiani.

Lire la suite...

Corben et Malik : le bout du chemin…

Ce mois de décembre 2020 débute vraiment tristement, à l’instar du reste de l’année, puisque deux auteurs qui nous ont fait rêver au cours des trois dernières décennies du XXe siècle s’en sont allés. L’Américain Richard Corben et le Belge Malik. Deux artistes talentueux qui, chacun avec leurs traits, ont contribué à la grande histoire de la bande dessinée.

Lire la suite...

Olivier Taffin : l’atelier Bergame à nouveau endeuillé…

Bien qu’arrivé avec la génération des dessinateurs des années 1970, Olivier Taffin, le dessinateur de la série « Orn cœur de chien , est aujourd’hui injustement oublié. Après Fabien Lacaf, voici quelques mois, ce membre du mythique atelier Bergame nous a quittés le 2 décembre à Marseille.

Lire la suite...

Andréas Rosenberg : l’homme qui a vécu trois vies…

Andréas Rosenberg n’est pas un auteur de bandes dessinées comme les autres. Au fil de sa longue vie, il a longtemps mené de front trois disciplines artistiques : dessinateur de mode masculine, peintre officiel de l’armée française et dessinateur de bandes dessinées. Et pourtant, rares sont ceux qui aujourd’hui se souviennent de son nom. En 1992, c’est grâce à Alain Beyrand, fondateur des Dossiers Pressibus qui l’a rencontré, qu’Andréas Rosenberg est enfin sorti de l’anonymat.

Lire la suite...

« Petit éloge de Tintin » : un regard amical…

Après la publication de plus de 500 ouvrages dédiés à Hergé et à son œuvre, en ajouter un de plus devient téméraire. C’est pourtant ce que propose avec une certaine réussite Jacques Langlois, tout au long d’un texte ou les commentaires de la groupie absolue d’Hergé — qu’il est toujours — flirtent avec un solide désir de recherche de la vérité.

Lire la suite...

Tintin aux couleurs de l’Amérique

Dans le prolongement des deux précédentes mises en couleur de « Tintin au pays des Soviets » (2017) et « Tintin au Congo » (2019), les éditions Moulinsart proposent ce mois-ci de redécouvrir la version originale de « Tintin en Amérique » entièrement colorisée, 89 ans après sa première publication dans Le Petit Vingtième. En parallèle, le toujours érudit Philippe Goddin livre la monographie « Hergé, Tintin et les Américains » : un passionnant décryptage de 240 pages illustrées qui permettent de mieux comprendre cette aventure, triplement marquée par son rythme cinétique effréné, ses références historiques et les passions de son auteur. Les lecteurs découvriront notamment comment, à travers ses propres courriers et voyages effectués aux États-Unis, Hergé s’était cultivé sur des tribus amérindiennes qu’il cherchait à défendre contre toutes les formes d’ostracisation…

Lire la suite...

« Le P’tit Bout d’chique » : c’est tout Walthéry !

C’est en repensant avec nostalgie à ses huit ans que François Walthéry a campé ce gamin baptisé, grâce aux propos de sa petite nièce, le P’tit Bout d’chique. Les éditions du Tiroir ont l’excellente idée de réunir en une belle intégrale toutes les pages dessinées par le créateur de « Natacha ».

Lire la suite...

Décès de Maxime Roubinet… 

Nous apprenons, avec un léger retard, le décès de Maxime Roubinet qui a eu lieu le 2 octobre dernier, au Mans, des suites d’un cancer. Inhumé au cimetière de Bagneux, il aurait eu 94 ans vendredi dernier.

Lire la suite...

François Bel : un destin contrarié…

Avec ses deux séries phares — « Pat et Moune » et « Jordi » —, François Bel a marqué à jamais l’histoire des hebdomadaires des éditions de Fleurus. Malgré le succès de ses personnages auprès de ses lecteurs, il a connu des périodes difficiles marquées par la maladie et la malchance, mais aussi par un sacré manque d’humanité de la part de ses saints employeurs.

Lire la suite...

« Joseph Gillain : une vie de bohème » : un livre monumental !

François Deneyer (né en 1958), après avoir travaillé dans la diffusion de presse, se consacre à la bande dessinée depuis le début du millénaire. Et plus particulièrement à l’œuvre de Joseph Gillain, plus connu sous sa signature d’auteur : Jijé. Après lui avoir dédié un musée au cœur de Bruxelles, réalisé nombre d’expositions et écrit plusieurs études (dont un premier livre publié chez Dupuis en 2014 : « Quand Gillain raconte Jijé »), il propose cet ouvrage monumental de 450 pages, point d’orgue d’une reconnaissance bien méritée.

Lire la suite...
Page 4 sur 131« 2 3 4 5 6 »