Patrimoine

« Fletcher Hanks : Œuvres complètes » par Fletcher Hanks

L’An 2, qui avait déjà proposé au lectorat français en 2007 une première anthologie, très bien accueillie, de cet artiste américain excentrique, complète son travail patrimonial en éditant la totalité des œuvres de l’auteur dans un bel album cartonné. L’occasion ultime de découvrir cette bande dessinée complètement déjantée, au charme suranné.

Lire la suite...

Lyon BD 2018 : passage en douce…

Ce dimanche ensoleillé du 10 juin était l’occasion rêvée de faire un tour à Lyon, pour la treizième édition du festival de bande dessinée. Peu de temps, et une visite éclair pas inintéressante pour autant. Carnet de route !

Lire la suite...

L’Épatant d’après-guerre (1re série)

Après les sept parties que Michel Denni a consacrées au magazine L’Épatant avant-guerre (1), voici une étude sur la version après-guerre, publiée à l’origine (sans les illustrations et sans la mise à jour) dans la revue spécialisée Le Collectionneur de bandes dessinées. On y parle de René Pellos, Pierre Lacroix, Mat, Marc-René Novi, Christian Gaty…

Lire la suite...

Julio Ribera rejoint les limbes…

Après William Vance, c’est un autre grand nom de la bande dessinée réaliste classique qui nous a quittés samedi soir 26 mai 2018. Né en Espagne en 1927, arrivé en France en 1954, Julio Ribera a collaboré à des supports aussi divers que les magazines pour la jeunesse, la presse quotidienne et les mensuels de la nouvelle génération. Retour sur la riche carrière du dessinateur du « Vagabond des limbes », décédé à 91 ans.

Lire la suite...

« Jojo : intégrale » T2 : quatre pépites signées André Geerts…

P’tit gars au béret jaune et au pantalon rouge à gros boutons blancs, Jojo, sans atteindre la notoriété de Boule et Bill ou de Cédric, s’est pourtant promené pendant près de trois décennies dans les pages du Journal de Spirou. La deuxième livraison d’une édition intégrale plus que bienvenue vient de sortir. Un joyeux et épatant bain de jouvence pour retrouver les émotions de l’enfance.

Lire la suite...

« Bravo pour l’aventure » par Alex Toth

Alex Toth, dessinateur né en 1928 et décédé en 2006, est considéré par les amateurs de comics de l’âge d’or et par tous les amateurs de beau dessin et du noir et blanc comme une référence du médium de la bande dessinée. S’il n’a cependant pas laissé une œuvre aussi conséquente ou visible que l’un de ses aînés et mentors : Milton Caniff par exemple, auprès duquel, avec Noel Sickles, on pourrait le situer, graphiquement parlant, la plupart de ses travaux publiés en France montrent la qualité de son talent. C’est particulièrement le cas de l’album culte « Bravo pour l’aventure », publié en 1981 chez Futuropolis que les éditions Paquet rééditent enfin, pour notre plus grand plaisir, dans deux très belles éditions enrichies, en couleurs et noir et blanc.

Lire la suite...

Encore une intégrale Dupuis à ne pas manquer !

Et de quatre pour l’intégrale « Valhardi », avec le retour de l’immense Jijé aux commandes graphiques de cette série mythique qu’il a créée dans Spirou (avec Jean Doisy au scénario, en 1941), dix ans après l’avoir confiée à Eddy Paape. Les quatre épisodes que compose cet indispensable volume couvrent la période 1956-1958 et imposent Valhardi comme un héros résolument moderne : une résurrection réussie à l’époque et qui est devenue, aujourd’hui, une référence !

Lire la suite...

Un chef-d’œuvre signé Maurice Tillieux

Jijé, Franquin, Morris, Peyo… les années cinquante de l’hebdomadaire Spirou furent riches en génies de la bande dessinée franco-belge naissante. Maurice Tillieux en fut également l’un des plus emblématiques. La superbe réédition de « Marc Jaguar », chef-d’œuvre mort-né dans les pages de Risque-Tout est donc un évènement incontournable pour les lecteurs attachés au patrimoine BD.

Lire la suite...

Une copieuse monographie sur André Juillard !

Après un remarquable ouvrage consacré à Hermann (1), notre collaborateur Philippe Tomblaine, érudit désormais reconnu du 9e art, propose aujourd’hui un pavé de 360 pages, illustrées par de nombreux documents peu connus, entièrement dédié au dessinateur virtuose de « Masquerouge », « Les 7 vies de l’Épervier », « Arno », « Plume aux vents », « Le Cahier bleu », « Léna » ou « Blake et Mortimer ».

Lire la suite...

L’âge d’or des éditions en couleurs : « Le Secret de la Licorne »…

Au cœur d’un âge d’or, il y a toujours quelques œuvres cultes. La première aventure de Tintin en deux albums représente l’apogée d’une période où Hergé atteint la maîtrise de son art dans la couleur et dans le scénario d’une aventure.

Lire la suite...
Page 2 sur 108« 1 2 3 4 »