Patrimoine

Décès d’un grand artiste : René Follet !

C’est notre ami Jean-Pierre Verheylewegen, lequel a été proche de lui jusqu’à la fin, qui nous a prévenus ce matin : l’immense illustrateur René Follet est mort, des suites d’une longue maladie, hier vendredi 13 mars 2020, dans la sérénité, à Bruxelles, à l’âge de 88 ans.
C’est un très grand du 9e art qui vient de déposer ses crayons et ses pinceaux !
Pour rendre hommage à sa grande carrière, des « Belles Histoires de l’Oncle Paul » dans Spirou aux « Voyages d’Ulysse », en passant par « S.O.S. Bagarreur », « Les Zingari », « Steve Severin », « Jean Valhardi », « Daddy », « Edmund Bell », « Ikar », « L’Affaire Dominici », « Plus Fort que la haine » et bien d’autres, sans oublier ses superbes illustrations de « L’Île au trésor », des romans de « Bob Morane » ou des œuvres de Jean Ray/John Flanders, nous remontons en Une un « Coin du patrimoine » en deux parties mises en ligne sur notre site en 2014.

Lire la suite...
Meilleures ventes

Zoom sur les meilleures ventes du 11 mars 2020

Les lecteurs, avides de nouveautés, ont toujours la fringale mais n’arrivent pas à se sustenter, au vu du nouveau classement des meilleures ventes de bandes dessinées, qui n’accueille qu’une seule nouveauté : « Frigiel et Fluffy HS : La BD dont tu es le héros ». On note également le retour de « Révolution », trop vite disparu du « Top 20 BD » pour cause de rupture de stock après son fauve d’or à Angoulême.

Lire la suite...
BD de la semaine

Quand Simenon passait « De l’autre côté de la frontière »…

À la fin des années 1940, à la frontière entre Mexique et USA, la ville de Nogales rime avec alcool, violence et prostitution. C’est dans ce torride lieu de débauche que débarquent le fameux auteur de polar François Combe, sa secrétaire Kay et son ami Jed Peterson. Or, la prostituée qu’ils viennent de rencontrer est bientôt retrouvée, sauvagement assassinée ! Parce que c’est sa spécialité, Combe va tenter de mener l’enquête… Inspirés par le véritable séjour effectué en 1948 par George Simenon dans la Santa Cruz Valley, Berthet et Fromental signent un superbe thriller, âpre et tendu, sur fond d’inégalités et de sexisme, non sans faire écho à l’actualité.

Lire la suite...
Patrimoine

Disparition d’André Chéret…

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris qu’André Chéret, le dessinateur de Rahan – héros qui a fait rêver des millions d’enfants à partir de 1969 dans Pif gadget -, est mort ce jeudi 5 mars 2020, à l’âge de 82 ans, en région parisienne. Malade depuis plusieurs années, « André est décédé ce matin en région parisienne. Il s’en est allé tranquillement sans souffrir », a annoncé sa fille Corinne dans un communiqué relayé par Jean-François Lecureux, fils de Roger Lecureux (le scénariste et cocréateur du célèbre fils des âges farouches, décédé en 1999) qui précise qu’« ll sera incinéré et ses cendres iront rejoindre celles de sa femme Chantal (décédée en 2017), la coloriste de « Rahan », dans le jardin du souvenir en Sologne près de leur maison où ils vivaient depuis presque trente ans. Pour lui rendre hommage, nous remettons en ligne le « Coin du patrimoine » que nous lui avions consacré le 14 avril 2009.

Lire la suite...
Patrimoine

Jacques Blondeau (deuxième partie) : de la presse quotidienne aux revues pour la jeunesse…

Voici la suite et la fin de ce dossier sur Jacques Blondeau : un dessinateur qui, à l’exception de quelques brèves collaborations avec l’édition traditionnelle, a travaillé au cours de sa trop courte carrière pour un seul employeur : Paul Winkler. C’est, en effet, pour le fondateur de la fameuse agence de presse Opera Mundi et du groupe de presse Édi-Monde que ce bourreau de travail a livré la plus grande part de son œuvre (1). Retour sur un dessinateur oublié des années d’après-guerre : comme hélas beaucoup d’autres…

Lire la suite...
Meilleures ventes

Zoom sur les meilleures ventes de BD du 4 mars 2020

Si les derniers tomes en date des mangas « Dragon Ball Super » (6e) et « The Promised Nerverland » (16e) ainsi que le toujours vaillant « La Fille de Vercingétorix » (17e pour sa 18e semaine de présence continue) poursuivent leur destinée au sein du « Top 20 GfK/ LivresHebdo » tous genres confondus, ils sont désormais les seuls représentants du 9e art dans ce palmarès généraliste. Quant au « Top 20 BD » (hors mangas), il n’accueille qu’une seule « vraie » nouveauté : « Colonisation T4 : Expiation ».

Lire la suite...
BD de la semaine

Son nom est Bombe : Alcante, Bollée et Rodier racontent une histoire explosive !

472 pages, dont 441 planches ! Paru chez Glénat en partenariat avec Le Monde, dévoilant les coulisses et les personnages-clés de la création de la bombe atomique, ce roman graphique qui se lit comme une saga crée l’événement : parions qu’en cette année commémorant le 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale et les tragédies d’Hiroshima et de Nagasaki, ce copieux one shot ne passera pas inaperçu au sein de la vaste production d’ouvrages historiques actuels. À l’instar de la mini-série « Chernobyl », le seul risque d’irradiation potentiel menaçant les lecteurs sera de leur faire subir un rayonnement de détails et une contamination de connaissances, aussi incroyables qu’authentiques. Interview – forcément explosive – des auteurs de cette BD reportage hors-normes en fin d’article.

Lire la suite...
Patrimoine

Jacques Blondeau (première partie) : dessinateur au quotidien…

Excepté quelques brèves collaborations avec l’édition traditionnelle, Jacques Blondeau a travaillé au cours de sa trop courte carrière pour un seul employeur : Paul Winkler. C’est, en effet, pour le fondateur de la fameuse agence de presse Opera Mundi et du groupe de presse Édi-Monde que ce bourreau de travail a livré la plus grande part de son œuvre. Retour sur un dessinateur oublié des années d’après-guerre : comme hélas beaucoup d’autres…

Lire la suite...
Meilleures ventes

Zoom sur les meilleures ventes de BD du 26 février 2020

Bien que les parutions continuent à se succéder sur un rythme soutenu, même si la période n’est évidemment pas la plus riche en sorties, peu sont élues pour accéder dans le classement des meilleures ventes de bandes dessinée. Ainsi, le « Top 20 BD » n’accueille, cette semaine, que deux nouveaux titres : « Amazonie » T5 et « L’Élève Ducobu » T25, tandis que « Dragonball Super » (5e), « The Promised Neverland » (8e), « La Fille de Vercingétorix » (15e ) et « Sacrées Sorcières » (18e) restent les dignes représentants du 9e art dans le « Top 20 GfK/Livres Hebdo ».

Lire la suite...
L'Art de ...

Blacksad, un privé parmi les ombres : analyse de planche…

En novembre 2000, le premier volume de « Blacksad » faisait un tabac en réempruntant avec maestria tous les ingrédients du film noir américain : il introduisait son héros détective, John Blacksad, chargé d’éclaircir le sombre meurtre de l’actrice Natalia Wilford, par ailleurs son ancienne fiancée. Somptueusement dessiné par l’Espagnol Juanjo Guarnido, ce polar anthropomorphe croisant Walt Disney avec Raymond Chandler progresse au fil de séquences imprégnées d’atmosphères contrastées : aquarelles couleurs ou teintes sépia, toutes venant connoter les espoirs et amertumes des protagonistes. Comme le suggère le titre de ce premier volume, il est toujours bon de s’intéresser aux mystères des origines. Retournons par conséquent à la planche 3 de l’album introductif, pour faire toute la lumière sur cette sinistre affaire…

Lire la suite...
Page 5 sur 943« 3 4 5 6 7 »