Interviews

Entretien avec David Berry : l’auteur de trois volumes de strips sur de lubriques patates érotomanes à l’humour trash et cash

Adepte d’un humour second degré transgressif, David Berry s’adonne à des blagues de mauvais goût aux allusions sexuelles explicites dans des strips aux dialogues libidineux entre patates dépravées. Il nous en explique l’origine dans un entretien facétieux et nous révèle son côté grand public d’auteur pour la jeunesse.

Lire la suite...
Meilleures ventes

Zoom sur les meilleures ventes de bandes dessinées du 9 décembre 2020

Dans une période toujours dominée par le « clique et collecte » (décalage temporel entre période de ventes et parution du classement oblige), le « Top 20 BD » et le « Top 20 GfK/Livres Hebdo » ne varient guère d’une semaine sur l’autre. On trouve toujours, dans le palmarès généraliste, une nuée d’ouvrages représentant le 9e art (12 en tout !) , à commencer par « Blake et Mortimer » T27 (2e, et qui s’empare de la tête du classement des meilleures ventes de bandes dessinées), « L’Arabe du futur » T5 (3e), « Un cow-boy dans le coton » (5e), « Les Vieux Fourneaux » (6e), Adèle et la galaxie des bizarres » (7e) et « Astérix : Le Menhir d’or » (9e), auxquels s’adjoignent quatre mangas : « Dragon Ball Super » T12 (10e), « L’Attaque des titans » T32 (11e), « My Hero Academia » T26 et « Ki et Hi » T6 (19e), ainsi que les deux premières entrées du « Top 20 BD » : « Murena » T11 (18e) et « Le Scorpion » T13 (20e).

Lire la suite...
L'Art de ...

« Murena T11 : Lemuria » : les fantômes et réalités du règne de Néron…

Débutée en 1997, « Murena » suit depuis onze albums son héros éponyme, le patricien Lucius Murena, durant le règne agité de Néron, de 54 à 68. Racontant avec génie le basculement de toute une société vers la violence et la folie, la série imaginée par Jean Dufaux et Philippe Delaby multiplie les complots, jeux de manipulation, actes de cruauté et rivalités assassines. Successeur graphique désigné de Delaby (décédé en janvier 2014), Théo Caneshi (dit Theo) signe avec talent sa deuxième contribution à un univers qui conjugue très habilement la fiction et la réalité : au lendemain du grand incendie de Rome, et alors que Murena a disparu, l’empereur s’interroge. Son ancien ami l’a-t-il trahi ? Or, Lucius, devenu l’homme le plus recherché de la ville, doit en priorité échapper aux griffes de celle qui l’a drogué et rendu amnésique pour en faire son objet de plaisir : une femme fatale prénommée Lemuria !

Lire la suite...
Interviews

Mission vers Mars, une machination diabolique : entretien avec Philippe Aymond et Laurent-Frédéric Bollée…

Un mystérieux criminel, qui fait éliminer des rivaux et une masse d’anonymes, semble vouloir voler et stocker des données personnelles et génétiques pour un projet encore inconnu. Bruno Brazil de l’Agence américaine de sécurité et de contre-espionnage WSIO, et ce qui reste de son commando Caïman (Gaucho Morales, Tony le tatoué et Rafale la femme restée handicapée), est chargé d’y voir plus clair et de stopper cet ennemi insaisissable. En fin de tome 1, la NASA lui apprend qu’une mission restée secrète s’est posée sur Mars (nous sommes en 1977 !). L’un des astronautes, gravement blessé, révèle des informations inquiétantes et capitales sur le problématique retour sur Terre et sur son collègue, maintenant disparu. Tous les soupçons se portent sur cet astronaute, Wordling, aux projets aussi démesurés qu’inhumains. Pourquoi, quelle machination trame-t-il ? En bilan de ce diptyque relançant la saga de William Vance et Greg, les deux nouveaux auteurs ont accepté de répondre à nos questions.

Lire la suite...
Patrimoine

Andréas Rosenberg : l’homme qui a vécu trois vies…

Andréas Rosenberg n’est pas un auteur de bandes dessinées comme les autres. Au fil de sa longue vie, il a longtemps mené de front trois disciplines artistiques : dessinateur de mode masculine, peintre officiel de l’armée française et dessinateur de bandes dessinées. Et pourtant, rares sont ceux qui aujourd’hui se souviennent de son nom. En 1992, c’est grâce à Alain Beyrand, fondateur des Dossiers Pressibus qui l’a rencontré, qu’Andréas Rosenberg est enfin sorti de l’anonymat.

Lire la suite...
Meilleures ventes

Zoom sur les meilleures ventes de bandes dessinées du 2 décembre 2020

Détrôné dans le « Top 20 GfK/Livres Hebdo » par les mémoires de Barack Obama, « L’Arabe du futur » reste cependant en tête du classement des meilleures ventes de BD, devant « Blake et Mortimer T27 : Le Cri du Moloch » (3e du palmarès généraliste).
« Un cow-boy dans le coton » (4e), « Les Vieux Fourneaux » T6 (6e), « Le Menhir d’or » (8e), « Adèle et la galaxie des Bizarres » (9e) et « l’Arabe du Futur » T1 (15e) figurent également dans le palmarès tous genres confondus.

Lire la suite...
L'Art de ...

Tintin aux couleurs de l’Amérique

Dans le prolongement des deux précédentes mises en couleur de « Tintin au pays des Soviets » (2017) et « Tintin au Congo » (2019), les éditions Moulinsart proposent ce mois-ci de redécouvrir la version originale de « Tintin en Amérique » entièrement colorisée, 89 ans après sa première publication dans Le Petit Vingtième. En parallèle, le toujours érudit Philippe Goddin livre la monographie « Hergé, Tintin et les Américains » : un passionnant décryptage de 240 pages illustrées qui permettent de mieux comprendre cette aventure, triplement marquée par son rythme cinétique effréné, ses références historiques et les passions de son auteur. Les lecteurs découvriront notamment comment, à travers ses propres courriers et voyages effectués aux États-Unis, Hergé s’était cultivé sur des tribus amérindiennes qu’il cherchait à défendre contre toutes les formes d’ostracisation…

Lire la suite...
Meilleures ventes

Zoom sur les meilleures ventes de bandes dessinées du 25 novembre 2020

Reflet d’une situation absurde, sans queue ni tête, d’un confinement sans ouverture des commerces culturels jugés non essentiels, les classements de meilleures ventes de livres, de BD ou autres, ne sauraient refléter la réalité du marché. Tant mieux pour le 9e art, qui semble tirer son épingle du jeu avec, pour la 2e semaine consécutive (ce qui n’était jamais arrivé), la monopolisation du trio de tête du fameux « Top 20 GfK/Livres Hebdo » tous genres confondus : « L’Arabe du futur » T5, « Les Vieux Fourneaux » T6 et « Un cow-boy dans le coton ». Mais à quel prix, avec quels chiffres ? Sinon, la plupart des éditeurs n’ayant pas renoncé à la sortie de leurs livres phares, c’est au tour d’« Un putain de salopard » T2 et de « Vernon Subutex » T1 de rejoindre le « Top 20 BD ».

Lire la suite...
L'Art de ...

Blake et Mortimer, tout feu tout flamme face au « Cri du Moloch » !

Un nouveau « Blake et Mortimer » est toujours un événement littéraire monstre, et ce n’est pas ce 27e opus, titré d’un fantastique et rugissant « Le Cri du Moloch », qui nous fera penser autrement ! Pour cette suite directe de « L’Onde Septimus » (T22, paru en 2013), album qui prolongeait lui-même la mythique « Marque jaune » (T5, 1956), le scénariste Jean Dufaux renoue avec les tensions psychologiques et universelles. Alors que, contre toute attente, Olrik s’était sacrifié une première fois pour déjouer une menace extraterrestre, au risque d’y laisser sa santé mentale, voici que Londres est de nouveau inquiétée. Le sombre pilote alien d’un vaisseau Orpheus, baptisé du surnom biblique de Moloch par les scientifiques qui l’ont recueilli, inquiète en effet Blake et Mortimer au plus haut point… À moins qu’Olrik ne prenne une nouvelle fois de vitesse nos deux héros ? Dessinée par Christian Cailleaux et Étienne Schréder, l’aventure s’inscrit dans la veine des récits les plus science-fictionnels d’E.P. Jacobs, tout en s’interrogeant sur le rôle traditionnellement attribué à chacun de ses principaux protagonistes…

Lire la suite...
Patrimoine

François Bel : un destin contrarié…

Avec ses deux séries phares — « Pat et Moune » et « Jordi » —, François Bel a marqué à jamais l’histoire des hebdomadaires des éditions de Fleurus. Malgré le succès de ses personnages auprès de ses lecteurs, il a connu des périodes difficiles marquées par la maladie et la malchance, mais aussi par un sacré manque d’humanité de la part de ses saints employeurs.

Lire la suite...
Page 3 sur 972« 1 2 3 4 5 »