Meilleures ventes

« Murena T11 : Lemuria » : les fantômes et réalités du règne de Néron…

Débutée en 1997, « Murena » suit depuis onze albums son héros éponyme, le patricien Lucius Murena, durant le règne agité de Néron, de 54 à 68. Racontant avec génie le basculement de toute une société vers la violence et la folie, la série imaginée par Jean Dufaux et Philippe Delaby multiplie les complots, jeux de manipulation, actes de cruauté et rivalités assassines. Successeur graphique désigné de Delaby (décédé en janvier 2014), Théo Caneshi (dit Theo) signe avec talent sa deuxième contribution à un univers qui conjugue très habilement la fiction et la réalité : au lendemain du grand incendie de Rome, et alors que Murena a disparu, l’empereur s’interroge. Son ancien ami l’a-t-il trahi ? Or, Lucius, devenu l’homme le plus recherché de la ville, doit en priorité échapper aux griffes de celle qui l’a drogué et rendu amnésique pour en faire son objet de plaisir : une femme fatale prénommée Lemuria !

Lire la suite...

« Lou ! Sonata » : enfin seule !

« NiouLouNiouLou ! » : c’est sur une discrète note de musique que Lou nous revient. Une petite musique qui annonce la seconde saison de ses aventures. L’enfant fantasque qui vivait seule avec sa maman s’est émancipée. Lou est devenue une jeune femme qui, pour la première fois, doit apprendre à gérer son quotidien d’étudiante indépendante. Retour attendu d’une héroïne culte.

Lire la suite...

Zoom sur les meilleures ventes de bandes dessinées du 2 décembre 2020

Détrôné dans le « Top 20 GfK/Livres Hebdo » par les mémoires de Barack Obama, « L’Arabe du futur » reste cependant en tête du classement des meilleures ventes de BD, devant « Blake et Mortimer T27 : Le Cri du Moloch » (3e du palmarès généraliste).
« Un cow-boy dans le coton » (4e), « Les Vieux Fourneaux » T6 (6e), « Le Menhir d’or » (8e), « Adèle et la galaxie des Bizarres » (9e) et « l’Arabe du Futur » T1 (15e) figurent également dans le palmarès tous genres confondus.

Lire la suite...

« Le Scorpion » : adieu Marini, benvenuto Critone !

Armando Catalano, alias Le Scorpion, est devenu un personnage incontournable de la bande dessinée d’aventure historique. Après avoir proposé douze albums superbes, Enrico Marini cède son crayon à l’excellent dessinateur italien Luigi Critone. Un passage de témoin prometteur qui risque pourtant de déboussoler certains lecteurs parmi les nombreux admirateurs du créateur du personnage.

Lire la suite...

On découvre, enfin, le destin du putain de salopard !

Un an que l’on attend d’en savoir plus sur ce putain de salopard ! Un homme qui a une chance sur deux d’être le père de Max. Il n’y a pas de quoi être déçu, le salopard montre enfin le bout de son nez dans cette seconde partie de l’histoire. Peut-être pas de la manière dont on aurait pu s’y attendre, mais c’est ça la magie d’un scénario bien ficelé…

Lire la suite...

Zoom sur les meilleures ventes de bandes dessinées du 25 novembre 2020

Reflet d’une situation absurde, sans queue ni tête, d’un confinement sans ouverture des commerces culturels jugés non essentiels, les classements de meilleures ventes de livres, de BD ou autres, ne sauraient refléter la réalité du marché. Tant mieux pour le 9e art, qui semble tirer son épingle du jeu avec, pour la 2e semaine consécutive (ce qui n’était jamais arrivé), la monopolisation du trio de tête du fameux « Top 20 GfK/Livres Hebdo » tous genres confondus : « L’Arabe du futur » T5, « Les Vieux Fourneaux » T6 et « Un cow-boy dans le coton ». Mais à quel prix, avec quels chiffres ? Sinon, la plupart des éditeurs n’ayant pas renoncé à la sortie de leurs livres phares, c’est au tour d’« Un putain de salopard » T2 et de « Vernon Subutex » T1 de rejoindre le « Top 20 BD ».

Lire la suite...

Blake et Mortimer, tout feu tout flamme face au « Cri du Moloch » !

Un nouveau « Blake et Mortimer » est toujours un événement littéraire monstre, et ce n’est pas ce 27e opus, titré d’un fantastique et rugissant « Le Cri du Moloch », qui nous fera penser autrement ! Pour cette suite directe de « L’Onde Septimus » (T22, paru en 2013), album qui prolongeait lui-même la mythique « Marque jaune » (T5, 1956), le scénariste Jean Dufaux renoue avec les tensions psychologiques et universelles. Alors que, contre toute attente, Olrik s’était sacrifié une première fois pour déjouer une menace extraterrestre, au risque d’y laisser sa santé mentale, voici que Londres est de nouveau inquiétée. Le sombre pilote alien d’un vaisseau Orpheus, baptisé du surnom biblique de Moloch par les scientifiques qui l’ont recueilli, inquiète en effet Blake et Mortimer au plus haut point… À moins qu’Olrik ne prenne une nouvelle fois de vitesse nos deux héros ? Dessinée par Christian Cailleaux et Étienne Schréder, l’aventure s’inscrit dans la veine des récits les plus science-fictionnels d’E.P. Jacobs, tout en s’interrogeant sur le rôle traditionnellement attribué à chacun de ses principaux protagonistes…

Lire la suite...

Zoom sur les meilleures ventes de bandes dessinées du 18 novembre 2020

Pour ce premier classement de nouveau confinement, la bande dessinée tire son épingle du jeu et s’empare de pas moins de huit places dans le « Top 20 GfK/Livres Hebdo », dont les 4 premières : « L’Arabe du futur » T5, « Lucky Luke : Un cow-boy dans le coton », « Les Vieux Fourneaux » T6, « Dragon Ball Super » T12. Suivent « My Hero Academia » T26 (6e), « Mortelle Adèle et la galaxie des bizarres » (9e), « Le Château des animaux » T2 (11e) et « Astérix : Le Menhir d’or » (12e). On le constate, les éditeurs du 9e art n’ont donc pas renoncé, en ce mois de novembre, à leurs sorties phares et ce sont, en tout, neuf nouveautés qui rejoignent le « Top 20 BD » (hors mangas).

Lire la suite...

Mortelle Adèle, l’idole des cours de récréation, revient dans une aventure au long cours…

Il est temps dans notre rubrique jeunesse d’évoquer, l’énorme succès public de la série « Mortelle Adèle » : ce best-seller incontestable de la bande dessinée francophone ! Plus de quatre millions d’exemplaires vendus pour les 17 albums d’une série destinée aux 7-12 ans. C’est proprement phénoménal et mérité ! Le dernier volume des aventures de l’héroïne rousse narre, sur plus de 100 pages, son odyssée au cœur de la galaxie : un récit inventif, tendre et terriblement drôle.

Lire la suite...

« Thorgal » : Louve a disparu !

Après avoir mené, pendant de longues années, une vie éditoriale de héros somme toute paisible auprès de ses créateurs Jean Van Hamme et Grzegorz Rosiński, Thorgal a connu bien des vents contraires. Non pas que ses nouveaux pilotes furent mauvais, bien au contraire, mais, pour eux, tenir le cap fut difficile. Aujourd’hui, le nouvel équipage conduit par Yann et Fred Vignaux tient bon la barre, et l’enfant des étoiles est prêt à reprendre la mer…

Lire la suite...
Page 2 sur 87« 1 2 3 4 »