Meilleures ventes

« Retour sur Aldébaran » : épisode 3, la fin ?

Ce troisième épisode de « Retour sur Aldébaran » clôt le cinquième cycle des « Mondes d’Aldébaran ». La série best-seller de Léo qui depuis 1994 passionne de plus en plus de lecteurs amateurs de science-fiction, mais aussi de grande aventure. Après quatre premiers cycles de cinq volumes (voire six), on peut se demander si celui-ci, qui n’en compte que trois, n’est pas le dernier.

Lire la suite...

Zoom sur les meilleures ventes de BD du 28 octobre 2020

Quelques bandes dessinées bousculent enfin leurs concurrents et réussissent à se frayer un passage dans le « Top 20 GfK/Livres Hebdo », à commencer par l’ultime épisode des « Légendaires : World Without » qui rejoint le palmarès généralistes en 3e position, tout en s’emparant de la tête du classement des meilleures ventes de bandes dessinées, hors mangas. Du manga, on en trouve justement dans le palmarès tous genres confondus, à l’image de « One Piece » T96 (6e), « Demon Slayer » T12 (8e) et « The Promised Neverland » T16 (10e). Et ce n’est pas tout, puisque le « Top 20 GfK/Livres Hebdo » accueille aussi l’adaptation BD de l’immense succès mondial : « Sapiens » (16e) et « Retour sur Aldébaran » (19e), tandis que six autres titres rejoignent uniquement le « Top 20 BD » (hors mangas).

Lire la suite...

En 2020, « Les Tuniques bleues » sont toujours d’attaque !

Fin juin 2020, l’annonce avait fait l’effet d’une charge de cavalerie dans le paysage franco-belge : vendues depuis 1968 à 20 millions d’exemplaires et traduites en 15 langues, les légendaires « Tuniques bleues » (imaginées par Raoul Cauvin, dessinées par Louis Salverius, puis Willy Lambil) allaient changer d’auteurs, après 50 ans de bons et loyaux services ! Avec ce 65e opus tiré à 105 000 exemplaires, le tandem scénaristique BeKa (Caroline Roque et Bertrand Escaich, interviewés en fin d’article) et le dessinateur Jose Luis Munuera déploient les grands moyens, tout en s’inscrivant dans les codes de la série : en 1861, le journaliste britannique William Russell débarque aux USA sur une mule en tant qu’« Envoyé spécial », afin de décrire les champs de batailles… à charge pour Blutch et Chesterfield de l’escorter au mieux. Marquée par son humour et son dynamisme, cette agréable reprise n’efface en rien le souvenir de Lambil et Cauvin, dont on attendra le 64e tome en 2021 !

Lire la suite...

L’ombre des derricks et du Ku Klux Klan…

Emily, l’héroïne de la série « La Venin », reprend sa fuite… Cette fois avec la jeune Claire, qu’elle a délivrée de l’institution (1), et arrive en Alabama : terre des Sudistes. À la fois victime d’un passé lourd et vengeresse exécutant des coupables puissants, elle y défend une femme noire : Susan. Ensemble, elles entrent dans Oil Town, la ville des puits de pétrole tenue par un nommé Drake. Allers et retours entre 1900 et 1890 éclairent encore un peu plus le passé mystérieux d’Emily. Fusillades, défense des opprimés, cavalcades, poursuites et tueries, avec un mystérieux Indien qui veille de loin, sont au menu de la fin du premier cycle.

Lire la suite...

Lucky Luke : un cow-boy enfin engagé !

À bientôt 75 ans, le cow-boy qui tire plus vite que son ombre abandonne, enfin, la prudente neutralité chère aux vieux héros de la bande dessinée franco-belge. Il était temps que le personnage campé par Morris se rende compte que les hommes de couleur sont autre chose que de simples figurants au seul service du folklore de l’histoire de l’Ouest. Jul et Achdé, deux auteurs engagés, viennent d’offrir une conscience politique à ce bon vieux Lucky Luke.

Lire la suite...

« Le Menhir d’or » : l’univers Astérix, un chantier enchanté !

Si l’année 2020 a été notablement endeuillée par la disparition (le 24 mars) d’Albert Uderzo, l’univers d’« Astérix », créé depuis 1959 avec René Goscinny, continue fort heureusement de nous servir de potion magique régénérante, par le biais de mille et une annonces. Le 21 octobre, les éditions Albert René republient ainsi l’une des pépites méconnues de la série : le livre disque « Le Menhir d’or », écrit et enregistré en 1967, était devenu introuvable pour nombre de lecteurs et collectionneurs. Antihéros de cette aventure imaginée dans la veine des télé-crochets d’antan, Assurancetourix désire participer à un célèbre concours de chant des bardes gaulois… Une irréductible annonce qui a de quoi faire frémir tout l’empire romain, au-delà de la présence protective d’Astérix et Obélix ! Publié à 100 000 exemplaires, cet album de 48 pages bénéficie en outre d’une nouvelle mise en page et d’une restauration visuelle, suivie fin 2019 par Uderzo en personne. Une occasion en or de rendre hommage au talent des auteurs d’« Astérix », série de bande dessinée franco-belge la plus vendue au monde avec 380 millions d’exemplaires écoulés…

Lire la suite...

Trois albums du trop rare Frank Pé d’un coup, dont son enthousiasmante vision du Marsupilami !

Après la réédition intégrale de l’hommage de l’auteur de « Broussaille » au « Little Nemo » de Winsor McCay, les éditions Dupuis nous dévoilent les 153 pages du premier opus de « La Bête » — où Frank Pé (avec la complicité de Zidrou au scénario) se réapproprie la créature d’André Franquin sous un angle naturaliste — et diffusent un époustouflant nouvel opus de la collection de monographies Une vie en dessins proposée par Champaka Brussels : trois ouvrages indispensables à tout exigeant amateur du 9e art !

Lire la suite...

« Le Dieu sans nom » : Alix dans les steppes de l’Oural…

Au fil de leurs nombreuses aventures, Alix et Enak ont parcouru le monde, découverts des terres inconnues… Ce nouvel album les conduit pour la première fois aux confins des steppes de l’Oural : région mystérieuse et dangereuse habitée par des peuplades sauvages aux rites étranges. Que ne feraient-ils pas pour la gloire de Rome et de César ?

Lire la suite...

Bientôt centenaire, Mickey revient avec des aventures d’une beauté bluffante…

Depuis 2016, les éditions Glénat demandent à des auteurs contemporains reconnus de s’approprier et de revivifier l’univers des personnages créés par Disney. Paris audacieux et paris tenus par Lewis Trondheim, Nicolas Keramidas, Cosey, Régis Loisel, Tebo et quelques autres. Le treizième album de la collection, « Mickey & la terre des anciens », est surprenant à plus d’un titre et même exceptionnel pour son dessin.

Lire la suite...

« Faut pas prendre les cons pour des gens » : et de deux !

Le succès, c’est souvent quelque chose que l’on ne soupçonne pas lorsqu’un film, un roman… ou une bande dessinée sont proposés pour la première fois au public. C’est ce qui vient d’arriver à « Faut pas prendre les cons pour des gens » : petit bijou d’humour noir paru l’an dernier chez Fluide glacial et dont les ventes flirtent, aujourd’hui, avec les 100 000 exemplaires. Une réussite bien méritée pour une série désormais incontournable qui aurait eu sa place dans feu Hara Kiri.

Lire la suite...
Page 2 sur 86« 1 2 3 4 »