L’Art de …

En 2020, « Les Tuniques bleues » sont toujours d’attaque !

Fin juin 2020, l’annonce avait fait l’effet d’une charge de cavalerie dans le paysage franco-belge : vendues depuis 1968 à 20 millions d’exemplaires et traduites en 15 langues, les légendaires « Tuniques bleues » (imaginées par Raoul Cauvin, dessinées par Louis Salverius, puis Willy Lambil) allaient changer d’auteurs, après 50 ans de bons et loyaux services ! Avec ce 65e opus tiré à 105 000 exemplaires, le tandem scénaristique BeKa (Caroline Roque et Bertrand Escaich, interviewés en fin d’article) et le dessinateur Jose Luis Munuera déploient les grands moyens, tout en s’inscrivant dans les codes de la série : en 1861, le journaliste britannique William Russell débarque aux USA sur une mule en tant qu’« Envoyé spécial », afin de décrire les champs de batailles… à charge pour Blutch et Chesterfield de l’escorter au mieux. Marquée par son humour et son dynamisme, cette agréable reprise n’efface en rien le souvenir de Lambil et Cauvin, dont on attendra le 64e tome en 2021 !

Lire la suite...

« Le Menhir d’or » : l’univers Astérix, un chantier enchanté !

Si l’année 2020 a été notablement endeuillée par la disparition (le 24 mars) d’Albert Uderzo, l’univers d’« Astérix », créé depuis 1959 avec René Goscinny, continue fort heureusement de nous servir de potion magique régénérante, par le biais de mille et une annonces. Le 21 octobre, les éditions Albert René republient ainsi l’une des pépites méconnues de la série : le livre disque « Le Menhir d’or », écrit et enregistré en 1967, était devenu introuvable pour nombre de lecteurs et collectionneurs. Antihéros de cette aventure imaginée dans la veine des télé-crochets d’antan, Assurancetourix désire participer à un célèbre concours de chant des bardes gaulois… Une irréductible annonce qui a de quoi faire frémir tout l’empire romain, au-delà de la présence protective d’Astérix et Obélix ! Publié à 100 000 exemplaires, cet album de 48 pages bénéficie en outre d’une nouvelle mise en page et d’une restauration visuelle, suivie fin 2019 par Uderzo en personne. Une occasion en or de rendre hommage au talent des auteurs d’« Astérix », série de bande dessinée franco-belge la plus vendue au monde avec 380 millions d’exemplaires écoulés…

Lire la suite...

« Castelmaure » : Alfred et Lewis Trondheim refont le conte !

Comment naissent les contes et les légendes ? Alfred et Lewis Trondheim nous apportent un truculent et sombre début de réponse avec leur héros mythographe Zéphyrin Loreaux, qui parcourt depuis vingt ans les chemins de tout le pays pour tenter de narrer l’énigmatique Malédiction de Castelmaure. Conjuguant à la manière d’un puzzle narratif la quête de leur narrateur, les mésaventures du roi Éric ou la destinée de protagonistes tout droit sortis du film « Freaks » de Tod Browning (1932), les auteurs réussissent ici le pari d’un one-shot de 144 pages particulièrement prenant et dynamique. Un ouvrage ensorcelant, à emmener jusqu’au bout des mondes connus…

Lire la suite...

« Visa transit » : Nicolas de Crécy refait le voyage de ses vingt ans…

En 1986, leur vieille Visa Citroën était – au mieux – bonne pour la casse ; et pourtant, Nicolas et son cousin Guy, du haut de leurs vingt ans, avaient choisi de lui faire prendre la route de l’Est. Un périple fou de 3 000 kilomètres, à travers la France, l’Italie, la Yougoslavie, la Bulgarie et la Turquie. Se remémorant ses temps d’insouciance et de liberté rebelle marqués par le goût de l’ailleurs, De Crécy raconte depuis 2019 les souvenirs fugaces de cette expédition du bout du monde dans les républiques socialistes orientales. Dans le tome 2 actuellement publié, l’auteur poursuit son odyssée introspective : d’Istanbul à la Biélorussie, convoquant Kafka, Michaux ou Turner, il interroge de manière fondamentale les ressorts intimes de la mémoire.

Lire la suite...

« Inhumain » : escale sur une nouvelle planète interdite !

Quelque part dans l’espace, un vaisseau d’exploration s’écrase sur une planète océan inconnue. Sauvés par d’étranges créatures aquatiques, les survivants découvrent… des humains primitifs et cannibales, entièrement voués au culte du mystérieux Grand Tout. En matière de SF, Valérie Mangin et Denis Bajram n’ont plus rien à prouver : revisitant à leur manière et grâce aux crayons de Thibaud de Rochebrune tant le mythe du bon sauvage que le culte (aveugle) de l’être suprême, ils nous livrent ici un scénario aux clés de lectures multiples. Cet épais one shot de 104 pages, inscrit dans la collection Aire libre, interroge également sur le devenir de l’humanité et son inextinguible expansion…

Lire la suite...

« Don Vega » : la naissance de Zorro selon Alary !

En 1848, Don Vega apprend à Madrid le décès de ses parents en Californie, où le riche domaine familial est tombé aux mains de l’ex-général Gomez. Ce dernier, appuyé par une milice brutale et sanguinaire, a fait main basse sur les terres des miséreux peons pour les revendre à prix d’or… Le peuple opprimé n’a qu’un espoir : le légendaire Zorro, un héros masqué synonyme de justice et de liberté ! Jouant avec le mythe et sa généalogie au travers d’un one-shot de 90 pages, Pierre Alary ressuscite avec panache le grand classique romanesque de Johnston McCulley, créé il y a un peu plus d’un siècle…

Lire la suite...

« Ellis Island T1 » : aux portes du Nouveau Monde…

Porte d’entrée des immigrants arrivant aux États-Unis au XIXe siècle, Ellis Island est aujourd’hui un monument national à part entière. Mais l’histoire américaine ne s’est pas construite sans heurts ni vilenies ! Le million d’immigrants qui prend pied durant la seule année 1907 sur cette nouvelle terre promise se heurte de fait à une législation stricte, ainsi qu’aux éternels passe-droits, discriminations raciales et physiques, crimes et violences. Parmi ces déshérités figurent le Sicilien Tonio, dont le voyage a été financé par tout le village. Mais, au départ comme à l’arrivée, la mafia est à l’œuvre, attendant un solide retour sur investissement… En 64 pages aussi cruelles que lumineuses, Philippe Charlot et Miras entament le premier chapitre d’une comédie humaine à l’indéniable souffle romanesque et picaresque…

Lire la suite...

« Mangez-le si vous voulez » : un fait divers découpé en tranches par Dominique Gelli et Jean Teulé !

Prenez une date au goût de défaite (1870), rajoutez-y un jeune notable (Alain de Moneys) prêt à défendre son pays. Mélangez le tout avec un village de Dordogne (Hautefaye) volontiers paranoïaque, empli de haines et de frustrations. Saupoudrez votre bouillon (de 11 heures…) avec ce qu’il faut de violence, d’absence de raison et de barbarie meurtrière ; et vous obtiendrez l’un des faits divers les plus insoutenables de tous les temps. Où, comment, pour une phrase mal interprétée par une foule hystérique, un homme allait subir les pires tortures, son martyr hantant à jamais les annales judiciaires françaises. Paru en 2009, le roman de Jean Teulé fut un choc littéraire, parfaitement rendu par Gelli dans une adaptation aux pages éprouvantes… qui ne doivent pas vous couper de l’appétit de lire !

Lire la suite...

« Carbone & Silicium » : l’humanité augmentée selon Mathieu Bablet…

Quatre années après les 220 planches du science-fictionnel – et très remarqué… – « Shangri La » (110 000 exemplaires vendus), Mathieu Bablet frappe de nouveau très fort chez Ankama avec « Carbone & Silicium » : paru fin août et déjà arrivé en tête des ventes actuelles, cet imposant pavé de 272 pages débute par la création de deux androïdes, prototypes d’une nouvelle génération de robots dotés d’une intelligence artificielle poussée, destinés à prendre soin de la population humaine vieillissante… S’étalant sur plus de 270 ans, suivant par anticipation la fin d’un monde, le récit prend à bras le corps avec brio la quasi totalité des interrogations actuelles : allongement et fin de vie, exploitation et dégradation de la planète, désastres écologiques, sociaux, politiques… et place de l’amour dans une société où les réseaux virtuels ont remplacé le lien social et l’affectif. Dans les pas d’Asimov, de Philip K. Dick ou de William Gibson, Bablet signe un album impeccable et impressionnant, abordant avec une rare justesse les thèmes toujours complexes du transhumanisme et de l’altérité. Un des titres incontournables de l’année 2020 !

Lire la suite...

L’Ouest, « Stern » : un genre entre légendes et illusions pour les frères Maffre…

Exhumé pour la première fois en août 2015 dans « Le Croque-mort, le clochard et l’assassin », Elijah Stern est un héros de western plutôt inattendu. Outre sa funèbre fonction, ce personnage morne et solitaire, amoureux des belles lettres et fin observateur, ballade sa grande carcasse et sa pelle d’un cimetière à l’autre, sans trop savoir de quoi demain sera fait. Aux antipodes physiques du trompe-la-mort « Undertaker », le Stern des frères Maffre multiplie les rencontres douloureuses et les enquêtes compliquées, viciées par une société en pleine déliquescence. Seule certitude : il y aura toujours quelques vérités à rétablir ou quelques mystères à éclaircir, comme dans l’actuel tome 4 : « Tout n’est qu’illusion », où Elijah est amené à suivre en Louisiane les pas de la riche Valentine Robitaille. Sujet d’inquiétude pour son père, la jeune femme semble fascinée par les arts occultes et par Victor Salem, un bien étrange prestidigitateur…

Lire la suite...
Page 1 sur 411 2 3 »