L’Art de …

« Hercule Poirot T1 : Le Crime de l’Orient-Express» par Chaiko et Benjamin Von Eckartsberg

Dans la littérature policière, le sens de l’intrigue d’Agatha Christie est devenu un mythe. En livrant une nouvelle adaptation de son célèbre « Crime de l’Orient-Express » (paru en 1934), le scénariste Benjamin Von Eckartsberg (« La Chronique des immortels », « Gung Ho ») tisse à son tour une toile virtuose : dans l’Orient-Express en direction de Londres, où Hercule Poirot a pris place, un riche Américain dénommé Ratchett est tué de douze coups de couteau dans la nuit. Alors que le train est immobilisé par la neige au milieu de nulle part, une seule vérité se fait jour pour Poirot : le criminel est encore à bord, quelque part parmi les passagers !

Lire la suite...

« Cinq branches de coton noir » par Steve Cuzor et Yves Sente

En 1776 à Philadelphie, les indépendantistes américains demandent à Betsy Ross de concevoir le premier drapeau des futures nations unies. Mais, à son insu, une domestique noire a caché dans l’étendard un symbole de la discrimination visant les siens… En 1944, Johanna redécouvre par hasard cet exceptionnel secret : son frère, un soldat bientôt engagé sur le front européen avec ces frères de couleurs, va être missionné pour retrouver cette bannière étoilée. Un trésor qui pourrait, à lui seul, permettre de réécrire toute l’histoire des États-Unis… Décryptage en avant-première (la version classique de l’album ne paraît qu’en janvier) de cet épais one-shot de 175 pages, à la résonance idéologique très actuelle. Interview de Steve Cuzor en prime, à classer parmi les étoiles de cette fin d’année…

Lire la suite...

« Ar-Men, l’enfer des enfers » par Emmanuel Lepage

Sentinelles des mers, résistants contre vents et marées à l’usure du temps, les phares ont toujours fasciné. Après Tchernobyl ou l’Antarctique, Emmanuel Lepage nous embarque au large de l’île de Sein pour narrer la construction et les légendes environnant le mythique Ar-Men. L’édifice, planté tel un défi face aux éléments à la pointe ouest de la Bretagne, permet une nouvelle fois à l’auteur de déployer l’extraordinaire palette de ses couleurs directes. De quoi vous redonner la vocation de gardien de phare !

Lire la suite...

« Il s’appelait Ptirou » par Laurent Verron et Yves Sente

Réunis le soir de Noël 1959 dans une belle demeure de la banlieue de Charleroi, trois enfants écoutent le fascinant récit de leur oncle Paul : trente ans plus tôt, à l’époque de la Grande Dépression, sur un paquebot en partance pour New York, l’intransigeant grand patron Monsieur de Sainteloi et sa fille Juliette, atteinte d’une grave insuffisance cardiaque, vont rencontrer un certain Ptirou, un orphelin devenu groom… Livré en 76 planches d’une exceptionnelle densité narrative et psychologique, ce nouvel opus non officiellement inscrit dans la série dérivée « Le Spirou de… » se hisse au sommet, aux côtés du mythique « Journal d’un ingénu » d’Émile Bravo (2008).

Lire la suite...

« S.O.S. bonheur saison 2 » T1 par Griffo et Stephen Desberg

Publié au sein de la nouvelle collection Aire libre en 1988, le premier tome de « S.O.S. bonheur » décrivait au travers de plusieurs fables dystopiques le noir quotidien d’une poignée de personnages, entrés en rébellion contre un système social fasciste, absurde et déshumanisé. Presque trente ans plus tard, Stephen Desberg relance avec Griffo l’œuvre pessimiste initiée par Jean Van Hamme : nos craintes ont-elles vraiment changé, dans un monde régi par les pensées extrémistes et réactionnaires, un univers dominé par l’argent, la figure du mâle ou la préférence nationale ?

Lire la suite...

« Le Livre des livres » par Marc-Antoine Mathieu

Dans sa perpétuelle exploration des formes narratives et plastiques, Marc-Antoine Mathieu n’avait pas encore abordé frontalement la question du livre. Entre le vrai et le faux, l’auteur imagine un recueil de 50 pages rassemblant les couvertures et les présentations d’ouvrages qui n’existent pas ; et pour cause : après que le Grand entrepôt des albums imaginaires soit parti en fumée, rares furent les promesses de récits à subsister… Un ouvrage hors normes, avec d’évidents échos kafkaïens à la philosophie-fiction chère à Borges ; et au savoir référentiel à la Perec, quelque part entre Babel et Alexandrie.

Lire la suite...

« Jérôme K. Jérôme Bloche T26 : Le Couteau dans l’arbre » par Alain Dodier

En quittant son collège un soir pluvieux, Charlotte Demeester n’est jamais rentrée chez elle… Alors que les gendarmes s’interrogent, Jérôme Bloche et Babette se rendent sur les lieux à la demande urgente de la famille : voila en effet une enquête que notre distrait et candide détective ne peut refuser, car la disparue n’est autre que la fille du patron de son oncle ! Toujours aussi intelligente et humaine, la série polar dessinée par Dodier et publiée depuis 1985 continue sur sa formidable lancée…

Lire la suite...

« Lacrima Christi T3 : Le Sceau de vérité » par Denis Falque et Didier Convard

Sous le nom poétique des « Larmes du Christ » se cache une arme bactériologique capable de décimer toute l’humanité. En Corée du Nord, le Rectificateur Jean Nomane tente d’empêcher sa livraison auprès d’un dictateur fou. En Europe, Nomane et son équipe essayent également de décrypter un parchemin codé, susceptible de révéler l’antidote à ce terrible fléau. Installé dans une course contre la montre haletante, le thriller ésotérique de Convard et Falque illustre de manière angoissante les dérives morales et financières du monde scientifique contemporain.

Lire la suite...

« Astérix T37 : Astérix et la Transitalique » par Didier Conrad et Jean-Yves Ferri

Après les précédents succès d’« Astérix chez les Pictes » (2,4 millions d’exemplaires écoulés en 2013) et de « Le Papyrus de César » (2,3 millions d’albums vendus en 2015), Jean-Yves Ferri et Didier Conrad (interviewé en fin d’article) réalisent donc avec « Astérix et la Transitalique » leur troisième opus en commun. Dès ce jeudi 19 octobre, et d’ici à 2018, parions qu’il sera difficile d’échapper au monumental lancement de ce 37e titre traduit en 16 langues, au tirage annoncé de 5 millions d’albums (dont 2 en langue française et 1,7 en allemand). Qui plus est dans une année symbolique, puisque nul bédéphile ne peut oublier ni le 90e anniversaire d’Uderzo, ni la tragique disparition (le 5 novembre 1977) du regretté René Goscinny, ni raisonnablement passer à côté des différents hommages (citons l’exposition « Le Cinéma de René Goscinny » à la Cinémathèque ou les hors-séries parus en kiosque) qui sont actuellement rendus au génial scénariste… Sans faillir, voici donc nos héros lancés vers de nouvelles aventures. Célèbres pour leurs nombreux voyages à travers le monde connu, Astérix et Obélix vont cette fois découvrir les nombreux peuples de la péninsule italienne : les Italiques !

Lire la suite...

« Le Photographe de Mauthausen » par Pedro Colombo et Salva Rubio

Républicain Espagnol, Francisco Boix est déporté à Mathausen en janvier 1941. Ce photographe de métier va trouver la force de dérober les clichés pris par les SS, afin de témoigner de l’enfer concentrationnaire. Plus de 2 000 clichés serviront ainsi de pièce à conviction contre le régime nazi, lors des procès de Nuremberg et de Mauthausen-Gusen en 1946 et 1947. Cet incroyable destin est narré ici avec force et précision dans un épais one-shot à haute teneur pédagogique : 100 planches emplies d’effrois et de sensibilités, renforcées d’un précieux dossier documentaire de 50 pages…

Lire la suite...
Page 1 sur 271 2 3 »