L’Art de …

« Blake et Mortimer T25 : La Vallée des immortels T1 » par Peter Van Dongen, Teun Berserik et Yves Sente

Souvenez-vous : à la fin du « Secret de l’Espadon » (1946 – 1949 dans Tintin), le tyrannique Basam-Damdu était anéanti dans son palais tibétain de Lhassa, cette victoire alliée mettant fin à la Troisième Guerre mondiale. Pourtant, rien n’était achevé ! Après avoir raconté les évènements ayant précédé le chef-d’œuvre d’E.P. Jacobs dans « Le Bâton de Plutarque » (2014 ; dessin par André Juillard), Yves Sente s’est penché sur ceux d’après : mise en scène par les Hollandais Peter Van Dongen et Teun Berserik, cette suite débute en Chine, à l’heure où le Seigneur de la guerre Xi-Li cherche à mettre la main sur un manuscrit qui lui permettra d’asseoir son pouvoir sur l’Empire du Milieu. Des ruelles londoniennes jusqu’à la défense de la colonie britannique de Hong Kong contre l’avancée communiste, Blake et Mortimer vont avoir fort à faire, ce d’autant plus que l’insaisissable Olrik mûrit sa revanche… Premier volet d’un diptyque annoncé, « La Vallée des immortels », 25e opus de la série, replonge aux sources des grandes arcanes et thématiques jacobsiennes.

Lire la suite...

« Animabilis » par Thierry Murat

Hiver 1872. Le journaliste français Victor de Nelville débarque dans les landes venteuses du Yorkshire pour relater les faits extraordinaires qui s’y déroulent : Padfoot, un loup-garou, le « chien noir aux yeux rouges », annonciateur de mort, serait revenu dans la région… Mëy, femme aussi belle que mystérieuse, va pousser Victor à délaisser son article pour écrire de la poésie. À moins qu’il ne s’agisse de philosophie. Entre fantastique et réalité, le nouveau récit de Thierry Murat emporte nos sens, dans une esthétique sombre et profonde dignes des œuvres de Comès.

Lire la suite...

« Cyberwar T1 : Day one » par Denys et Daniel Pecqueur

Objet d’une cyberattaque sans précédents, les États-Unis sont plongés dans un blackout total. Alors que le Président Anderson est évacué vers Camp David, la situation internationale menace de virer à la Troisième Guerre mondiale. La clé USB que vient de remettre un homme mourant à Jack permettra-t-elle d’éviter le chaos ? Menée tambour battant, la nouvelle série de Daniel Pecqueur s’inscrit d’office comme le pendant haletant des techno-thrillers et blockbusters actuels, tels « 24 heures chrono » et « La Chute de la Maison Blanche ». De quoi nos faire jeter notre ordinateur ou notre smartphone avant qu’il ne soit trop tard !

Lire la suite...

« Double 7 » par André Juillard et Yann

Hiver 1936. Plongés dans la guerre d’Espagne face aux troupes franquistes, les Républicains bénéficient du soutien des chasseurs « Mosca » envoyés par Staline. Parmi ces as intrépides figure Roman Kapulov, qui vient de tomber éperdument amoureux de la belle milicienne Lulia Montago. Leurs nobles sentiments triompheront-ils des horreurs de la guerre ? Sept ans après avoir raconté la naissance d’Israël dans « Mezek » (Lombard), forts de leur passion conjuguée pour les joutes aériennes et la ligne claire, Yann et Juillard signent chez Dargaud l’un des plus beaux one-shots de cette rentrée éditoriale. Un amour de l’Histoire – sous influence shakespearienne – qui donne des ailes !

Lire la suite...

« Violette Morris, à abattre par tous moyens : Première comparution » par Javi Rey, Bertrand Galic et Kris

Le 26 avril 1944, Violette Morris meurt dans une embuscade organisée par la Résistance sur une route de l’Eure. Championne toutes catégories, la surprenante jeune femme se serait aussi fait connaître durant la Seconde Guerre mondiale sous le terrible surnom de « hyène de la gestapo », pour ses activités d’espionne et de tortionnaire. Mais ce sobriquet n’est-il qu’une vision à posteriori ? Et que savons nous au juste de cette femme ? Entre part de légende, rumeurs et réalités, Javi Rey, Kris et Bertrand Galic rouvrent ce dossier noir pour rétablir la vérité : en 4 tomes annoncés, voici une enquête passionnante sur la vie de cette scandaleuse qui a traversé la moitié du XXe siècle avec rage, impudeur et violence.

Lire la suite...

« Cooper, un guerrier à Hollywood » par Florent Silloray

Qui était au juste Mérian C. Cooper, réalisateur du célébrissime « King Kong », film sorti sur les écrans en 1933 ? Pour répondre à cette question, Florent Silloray choisit de remonter le temps – via une interview journalistique fictive – afin de narrer le parcours aventureux de cette légende hollywoodienne aux cents vies : tour à tour pilote hors pair, espion de haut vol, réalisateur innovant, producteur à succès mais aussi raciste et anticommuniste primaire, Cooper devient le reflet d’une autre Amérique, rarement placée sous les projecteurs. Celle des conservateurs, farouches patriotes et fiers capitaines d’industrie, pour lesquels la fin justifie les moyens.

Lire la suite...

« Spirou, l’espoir malgré tout T1 : Un mauvais départ » par Émile Bravo et « Le Petit Théâtre de Spirou » par Al Séverin, Jean Doisy et André Moons

Spirou, ami partout, toujours : le groom le plus célèbre de la bande dessinée franco-belge n’en finit plus de nous surprendre, entre nouveautés et rappels de sa prime jeunesse aux aurores de la Seconde Guerre mondiale. Attendu depuis des années, la suite du « Journal d’un ingénu » débute ainsi en 1940, alors que toute la population attend avec appréhension le début des hostilités… Spirou, qui continue de vivre sa vie de domestique au Moustic Hôtel, va découvrir au fil de ses rencontres la complexité de la situation internationale. Tour à tour historique et philosophique, non sans humour ni valeur éthique, ce nouveau départ entame une œuvre somme pour Émile Bravo : plus de 300 pages, réparties en quatre ouvrages à paraître jusque fin 2020. De son côté, Al Séverin ressuscite le théâtre de marionnettes imaginé jadis par le rédacteur en chef Jean Doisy aux dépens de l’occupant. Apparu en 1938, Spirou n’aura jamais vécu un aussi bel anniversaire…

Lire la suite...

« Chroniques de Francine R., résistante et déportée » par Boris Golzio

Arrêtée dans la Loire avec sa sœur par la Gestapo, le 6 avril 1944, Francine sera déportée jusqu’au camp de Ravensbrück, avant d’être transférée dans les usines d’armement de Göring. Pendant quatorze années, Boris Golzio avait conservé les témoignages de cette lointaine cousine, décédée en 2003 à l’âge de 81 ans : il choisit aujourd’hui de transmettre sa mémoire, au cœur d’un récit dense (130 pages), retranscrit sur le mode de la BD reportage. Le périple, les souffrances et les mots, parfois hésitants, retracent la terrible vérité endurée par cette femme déportée…

Lire la suite...

« Les Filles de Salem » par Thomas Gilbert

Au XVIIe siècle, la colonie puritaine de Salem Village (Massachussetts) vit ses derniers jours de tranquillité : Abigail Hobbs, quatorze ans, nous narre les affres de celles qui seront qualifiées de sorcières, des jeunes femmes toutes victimes d’un obscurantisme et de haines incontrôlables. En 200 pages, Thomas Gilbert replonge dans un des faits historiques les plus célèbres et les plus morbides de tous les temps, livrant un véritable chef-d’œuvre horrifique sans concessions sur l’âme humaine. Un ouvrage qui hantera longtemps le lecteur, en résonance avec la remise en cause du rapport entre les sexes agitant la société actuelle…

Lire la suite...

« L’Âge d’or » T1 par Cyril Pedrosa et Roxanne Moreil

Au XVe siècle, un royaume médiéval accablé par la disette regrette le bon vieux temps ; une digne princesse est réduite à l’exil du fait d’un complot ; une quête est initiée pour recouvrer la liberté : ces trois ingrédients significatifs sont au menu de la première partie d’un diptyque d’exception. Le conte épique de Roxanne Moreil, mis en images (à moins qu’il ne s’agisse d’enluminures…) par Cyril Pedrosa, fait en effet assurément déjà partie des grands incontournables de cette très riche rentrée.

Lire la suite...
Page 1 sur 311 2 3 »