L’Art de …

« Violette Morris, à abattre par tous moyens : Première comparution » par Javi Rey, Bertrand Galic et Kris

Le 26 avril 1944, Violette Morris meurt dans une embuscade organisée par la Résistance sur une route de l’Eure. Championne toutes catégories, la surprenante jeune femme se serait aussi fait connaître durant la Seconde Guerre mondiale sous le terrible surnom de « hyène de la gestapo », pour ses activités d’espionne et de tortionnaire. Mais ce sobriquet n’est-il qu’une vision à posteriori ? Et que savons nous au juste de cette femme ? Entre part de légende, rumeurs et réalités, Javi Rey, Kris et Bertrand Galic rouvrent ce dossier noir pour rétablir la vérité : en 4 tomes annoncés, voici une enquête passionnante sur la vie de cette scandaleuse qui a traversé la moitié du XXe siècle avec rage, impudeur et violence.

Lire la suite...

« Cooper, un guerrier à Hollywood » par Florent Silloray

Qui était au juste Mérian C. Cooper, réalisateur du célébrissime « King Kong », film sorti sur les écrans en 1933 ? Pour répondre à cette question, Florent Silloray choisit de remonter le temps – via une interview journalistique fictive – afin de narrer le parcours aventureux de cette légende hollywoodienne aux cents vies : tour à tour pilote hors pair, espion de haut vol, réalisateur innovant, producteur à succès mais aussi raciste et anticommuniste primaire, Cooper devient le reflet d’une autre Amérique, rarement placée sous les projecteurs. Celle des conservateurs, farouches patriotes et fiers capitaines d’industrie, pour lesquels la fin justifie les moyens.

Lire la suite...

« Spirou, l’espoir malgré tout T1 : Un mauvais départ » par Émile Bravo et « Le Petit Théâtre de Spirou » par Al Séverin, Jean Doisy et André Moons

Spirou, ami partout, toujours : le groom le plus célèbre de la bande dessinée franco-belge n’en finit plus de nous surprendre, entre nouveautés et rappels de sa prime jeunesse aux aurores de la Seconde Guerre mondiale. Attendu depuis des années, la suite du « Journal d’un ingénu » débute ainsi en 1940, alors que toute la population attend avec appréhension le début des hostilités… Spirou, qui continue de vivre sa vie de domestique au Moustic Hôtel, va découvrir au fil de ses rencontres la complexité de la situation internationale. Tour à tour historique et philosophique, non sans humour ni valeur éthique, ce nouveau départ entame une œuvre somme pour Émile Bravo : plus de 300 pages, réparties en quatre ouvrages à paraître jusque fin 2020. De son côté, Al Séverin ressuscite le théâtre de marionnettes imaginé jadis par le rédacteur en chef Jean Doisy aux dépens de l’occupant. Apparu en 1938, Spirou n’aura jamais vécu un aussi bel anniversaire…

Lire la suite...

« Chroniques de Francine R., résistante et déportée » par Boris Golzio

Arrêtée dans la Loire avec sa sœur par la Gestapo, le 6 avril 1944, Francine sera déportée jusqu’au camp de Ravensbrück, avant d’être transférée dans les usines d’armement de Göring. Pendant quatorze années, Boris Golzio avait conservé les témoignages de cette lointaine cousine, décédée en 2003 à l’âge de 81 ans : il choisit aujourd’hui de transmettre sa mémoire, au cœur d’un récit dense (130 pages), retranscrit sur le mode de la BD reportage. Le périple, les souffrances et les mots, parfois hésitants, retracent la terrible vérité endurée par cette femme déportée…

Lire la suite...

« Les Filles de Salem » par Thomas Gilbert

Au XVIIe siècle, la colonie puritaine de Salem Village (Massachussetts) vit ses derniers jours de tranquillité : Abigail Hobbs, quatorze ans, nous narre les affres de celles qui seront qualifiées de sorcières, des jeunes femmes toutes victimes d’un obscurantisme et de haines incontrôlables. En 200 pages, Thomas Gilbert replonge dans un des faits historiques les plus célèbres et les plus morbides de tous les temps, livrant un véritable chef-d’œuvre horrifique sans concessions sur l’âme humaine. Un ouvrage qui hantera longtemps le lecteur, en résonance avec la remise en cause du rapport entre les sexes agitant la société actuelle…

Lire la suite...

« L’Âge d’or » T1 par Cyril Pedrosa et Roxanne Moreil

Au XVe siècle, un royaume médiéval accablé par la disette regrette le bon vieux temps ; une digne princesse est réduite à l’exil du fait d’un complot ; une quête est initiée pour recouvrer la liberté : ces trois ingrédients significatifs sont au menu de la première partie d’un diptyque d’exception. Le conte épique de Roxanne Moreil, mis en images (à moins qu’il ne s’agisse d’enluminures…) par Cyril Pedrosa, fait en effet assurément déjà partie des grands incontournables de cette très riche rentrée.

Lire la suite...

« Tout le plaisir est pour moi » par Fred Druart et Olivier Mau

En 1890, le Dakota est le théâtre sanglant des ultimes affrontements entre Amérindiens et armée américaine, les pires bassesses étant commises dans les deux camps. Alors que Sitting Bull vient d’être assassiné dans la réserve de Standing Rock, son dernier compagnon entame un redoutable parcours criminel. Un jeune capitaine français pétri d’humanisme se lance sur ses traces, tout en devenant le témoin d’une lutte implacable et d’une haine séculaire entre deux peuples…

Lire la suite...

« Révolutions : quand l’Histoire de France a basculé T1 : Le 18 Brumaire » par Antonio Marinetti et Jean-Pierre Pécau

Scénariste prolifique et auteur notable des séries à succès « L’Histoire secrète », « Jour J », et « L’Homme de l’année », Jean-Pierre Pécau replonge dans les arcanes de l’Histoire de France pour évoquer ses différents tournants. Au-delà du récit de ces dates-clés révolutionnaires (le 18 Brumaire, 1940, 1358), cette nouvelle série thématique permettra à tout un chacun de comprendre comment les régimes politiques sombrent et renaissent, entraînés – parfois malgré eux – dans les tragiques tourments du complot, de la guerre civile ou du coup d’état…

Lire la suite...

Une sélection des belles couvertures de la rentrée 2018…

Au beau milieu de l’été, et avant la reprise de cette rubrique fin août, jetons un œil aussi émerveillé qu’impatient sur quelques belles couvertures attendues cet automne ! Selon la grande tradition de la rubrique, cet aperçu (totalement subjectif) ne concerne que les visuels prévus chez les principaux éditeurs franco-belges. Héroïsme, fantastique, historique, mystère, suspense, dynamisme et beauté plastique sont au menu de titres que nous évoquerons naturellement plus en détails au cours des semaines à venir. De très bonnes vacances à tous, et à très vite…

Lire la suite...

« Jhen T5 : La Cathédrale » par Jean Pleyers et Jacques Martin

Disparu en 2010, Jacques Martin aura laissé avec « Alix l’intrépide », « Lefranc » et « Jhen » une œuvre considérable, écoulée à plus de 20 millions d’albums et traduite dans une dizaine de langues. Ayant toujours associé bande dessinée et réalité historique avec brio, ce maître de la ligne claire lancera « Jhen » en 1978, en se joignant au dessinateur Jean Pleyers. Nous avons choisi cette semaine de se pencher sur la neuvième planche de « La Cathédrale », cinquième titre de la série publié par Casterman en 1989. Le héros architecte – Jhen Roque – est mandé par l’évêque de Strasbourg pour participer à la construction de la célèbre cathédrale. Un chantier non sans risques, transcrit en images de manière spectaculaire !

Lire la suite...
Page 1 sur 311 2 3 »