Interviews

La Petite Bédéthèque des savoirs : entretien avec Nathalie Van Campenhoudt et David Vandermeulen

Les visiteurs de la Foire du livre de Bruxelles auront le plaisir de découvrir, en avant-première, ce week-end, les quatre premiers titres de la nouvelle collection proposée par Le Lombard : La Petite Bédéthèque des savoirs , dirigée par Nathalie Van Campenhoudt et David Vandermeulen. Cette collection a pour but d’explorer le champ des sciences humaines par le biais d’albums de bandes dessinées en petits formats. Le principe de ces albums est celui du regard croisé, celui du dessinateur et celui d’un spécialiste du sujet abordé. La tétrade initiale traite de l’intelligence artificielle, de l’univers, des requins et du heavy metal, autant de thématiques que de visions différentes.

Lire la suite...

Philippe Mellot : un premier expert pour la BD à la cour d’appel de Paris

L’importance prise par la bande dessinée au sein du marché de l’art vient de franchir une nouvelle étape avec l’inscription de Philippe Mellot – l’un des auteurs du « BDM » – sur la liste des experts auprès de la Cour d’appel de Paris : avec, pour spécialités, les planches originales de bande dessinée et les livres anciens et modernes. Une première ! Cet événement s’inscrit dans la logique très instructive de l’article de Michel Coste, publié récemment sur le site de Bdzoom.com (1), où il constatait que la bande dessinée était devenue depuis quelques années l’un des secteurs les plus actifs des ventes aux enchères en France et en Belgique. Interview.

Lire la suite...

Interview d’Hermann (Reprise)

À l’occasion de la sacralisation d’Hermann en tant que Grand Prix du Festival d’Angoulême 2016 (suite aux deux tours d’un vote électronique où la communauté des auteur(e)s professionnel(le)s de bande dessinée lui a accordé la majorité de ses suffrages, couronnant ainsi l’une des œuvres les plus emblématiques de la bande dessinée franco-belge tous publics et l’un des parcours d’auteur les plus prolifiques du 9e art européen), nous ressortons de nos archives « Le Coin du patrimoine » en quatre parties que nous lui avions consacré, en attendant que Philippe Tomblaine (qui prépare une nouvelle monographie consacrée à Hermann, qui sera lancée chez PLG en janvier 2017, et pour laquelle il lance d’ailleurs un appel aux contributions-hommages -dessins, textes, anecdotes…- pour l’enrichir) nous dissèque son dernier album (« Old Pa Anderson » au Lombard) jeudi 11 février. Vous trouverez donc ci-dessous la première partie, et voici les liens pour les trois autres : la suite d’une passionnante interview où Hermann, comme à son habitude, ne pratique pas la langue de bois [voir Interview d'Hermann (2ème partie) et Interview d'Hermann (3ème partie)], ainsi qu’un article de fond sur « Bernard Prince ».

Lire la suite...

Entretien avec Bertrand Pissavy-Yvernault : quand l’Histoire de la BD retrouve son patrimoine…

Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault, qui viennent de décrire dans le détail les années 1947-1955 grâce au tome 2 de « La Véritable Histoire de Spirou », fournissent un impressionnant travail patrimonial au sein des éditions Dupuis. Entre secrets de fabrication, mystères enfouis et rêves de projets futurs, voici une vaste et fantastique matière héroïque qui méritait bien une interview… Aux Sources du S…, encore !

Lire la suite...

Entretien avec Gaël Henry et Vincent Henry, auteurs d’« Alexandre Jacob »

Arsène Lupin a vraiment existé ! Ou tout du moins, Maurice Leblanc s’est grandement inspiré, pour créer son personnage de gentleman cambrioleur, d’un anarchiste adepte de la reprise individuelle : c’est-à-dire voler aux riches et donner une partie de son butin aux pauvres. Alexandre Jacob (1879 -1954), puisque c’est de lui qu’il s’agit, a connu une vie hors-norme : anarchiste illégaliste sincère, il fit de son procès, en 1905, une véritable tribune pour ses idées. Son sens de la répartie et son humour ne lui évitèrent cependant pas la condamnation au bagne de Cayenne. La bande dessinée éponyme raconte la première partie d’une vie rocambolesque.

Lire la suite...

« Mémel » par Michaël Sanlaville et Éric Borg

On en apprend autant, sinon bien davantage, en dehors des cours qu’à l’école ! C’est ce que pensent une majorité de (mauvais) élèves. Ce n’est pas Mémel qui va les contredire, lui le cancre malicieux qui donne des cours payants dès la classe terminée, dans son petit village d’Afrique des seventies. Entre Rabelais et le petit Spirou, Mémel est prêt à faire l’éducation des jeunes lecteurs, dès 10 ans.

Lire la suite...

Rencontre avec les auteurs de « Sanseverino est Papillon »

Pour lier les titres de son disque, adapté de l’aventure romancée du célèbre bagnard de Cayenne « Papillon », Sanseverino s’est associé à la scénariste Cécile Richard et au dessinateur Sylvain Dorange, afin de réaliser un livre-disque où dialoguent la musique et les images.

Lire la suite...

« Le Cheval d’orgueil » : entretien avec Marc Lizano et Bertrand Galic

C’est en 1975 que sortit le livre de Pierre-Jakez Hélias « Le Cheval d’orgueil », dans la très renommée collection Terre humaine dirigée par Jean Malaurie. Immense succès éditorial dès sa parution, cet ouvrage raconte les souvenirs d’enfance de l’auteur durant l’entre-deux-guerres en pays bigouden. Adapté au cinéma par Claude Chabrol en 1980, c’est au tour de Bertrand Galic et Marc Lizano de nous offrir une merveilleuse version en bande dessinée.

Lire la suite...

Annie Goetzinger : l’élégance est à Blois !

C’est aujourd’hui, 20 novembre 2015, que démarre bd BOUM, événement incontournable du 9e art francophone, sous la présidente d’Annie Goetzinger : pionnière du roman graphique qui, outre ses œuvres personnelles, a souvent mis son immense talent de dessinatrice au service de scénaristes tels que Jacques Lob, Rodolphe, Victor Mora ou Pierre Christin. Une formidable exposition, réalisée par Patrick Gaumer et l’équipe de bd BOUM, retracera son parcours dans la Maison de la BD de Blois (3 rue des Jacobins), pendant les trois jours du festival et jusqu’au 30 janvier 2016.

Lire la suite...

« Le Printemps d’Oan» par Marie Deschamps et Éric Wantiez

De la rencontre surréaliste entre une petite fille en robe rouge et un poilu perdu entre deux lignes de tranchées naît une œuvre belle et forte sur l’absurdité de la guerre. Un dessin délicat magnifie une bande dessinée jamais moralisante, toujours surprenante et pleine de vie.

Lire la suite...
Page 3 sur 34« 1 2 3 4 5 »