Archives mensuelles : janvier 2021

Frederik Peeters revient à l’autobiographie avec « Oleg » !

En attendant que l’on découvre la prochaine adaptation de son « Château de sable » par le cinéaste M. Night Shyamalan, le Suisse Frederik Peeters nous propose une nouvelle introspection de son quotidien, 20 ans après son émouvant « Pilules bleues » où il racontait la séropositivité de sa compagne, chez le même éditeur qui l’a fait découvrir : son compatriote le Genevois Atrabile. Biaisant la réalité en la plaçant à travers le prisme d’un double baptisé Oleg — une anagramme de Lego : l’ego ? —, cet auteur désormais incontournable jette un regard désabusé et quelque peu inquiet sur le monde, tout en déclarant son amour à ses proches et en revendiquant l’importance de son travail de conteur et de dessinateur.

Publié dans Actualités, BD de la semaine | 11 commentaires

En digne successeuse d’Indiana Jones, Alyson Ford part à l’aventure au cœur de l’Amazonie…

La jeune Alyson Ford se morfond dans son collège du Kent en cette année 1963. Elle ne rêve que d’aventures, de découvertes de terres inexplorées, de voyages dangereux. Une lettre de ses parents lui offre l’occasion de partir seule pour le Brésil. Tel est l’incipit de la nouvelle série de Joris Chamblain, le scénariste qui excelle à donner vie à de jeunes héroïnes audacieuses : Cerise des « Carnets de Cerise », Enola d’« Enola et les animaux extraordinaires » et maintenant Alyson Ford.

Publié dans Actualités, BD jeunesse | Commentaires fermés

« Louisiana, la couleur du sang » : une histoire de femmes !

Avec la publication de « Louisiana », le vieux lecteur de BD éprouvera le même choc qu’il a eu en découvrant « Les Passagers du vent » de François Bourgeon, voici 40 ans. La sensation de savourer une œuvre forte, humaine, originale, aux protagonistes qui vous remuent les tripes. Et comme leur grand aîné pour raconter leur histoire, le couple d’auteurs offre lui aussi les premiers rôles aux femmes…

Publié dans Actualités, BD de la semaine | Un commentaire

Jean Graton : le bout de la piste…

Jean Graton, l’un des derniers dessinateurs de l’âge d’or du journal Tintin, nous a quitté à 97 ans le mercredi 21 janvier à Bruxelles, au terme de longues années de maladie. Après René Pellos, il a magnifié le sport dans ses bandes dessinées : la course automobile bien sûr, mais pas seulement. Alors que Michel Vaillant poursuit sa route en d’autres mains, revenons sur la riche carrière d’un auteur, parfois injustement boudé, qui a passionné les jeunes lecteurs de 7 à 77 ans… et plus encore.

Publié dans Patrimoine | 6 commentaires

Ces femmes qui combattent pour leur bien… ou pour le mal !

C’est un fait, le terrorisme au féminin a quelque chose de surprenant, mais uniquement parce qu’on attribue traditionnellement la violence, les armes, la guerre, aux hommes. On sait pourtant que, des femmes Vikings aux femmes de la Résistance, celles-ci ont toujours su se battre. Mais il y a combattre et combattre ! Avec les femmes tueuses au service de Daesh, ces « Fiancées du califat », on est par exemple bien loin de l’héroïne d’« Azizam » qui défend sa place dans la société iranienne…

Publié dans Actualités, BD voyages | 2 commentaires

Attention Picasso : Yatora arrive dans sa période bleue !

Sujet atypique pour un shōnen somme tout bien classique, « Blue Period » retrace l’exploration de l’expression picturale par un ado décrocheur. Cette série entraîne le lecteur à la découverte du monde de l’art et de ses débouchés, au travers des yeux d’un voyou sans ambition. Chalenge à la hauteur des attentes du héros qui trouve enfin un sens à sa vie. Il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Publié dans Actualités, Mangas | Commentaires fermés

Zoom sur les meilleures ventes de bandes dessinées du 20 janvier 2021

Sans surprise, la grande majorité des titres classés en fin d’année 2020 sont toujours présents dans le palmarès, publié par « Livres Hebdo », des meilleures ventes de BD (hors mangas) de ce début de mois de janvier 2O21 ; à commencer par « Blake et Mortimer » T27, qui devance « Lucky Luke (d’après Morris) » T9 et « L’Arabe du futur » T5. Seule entrée de la semaine, le 5e volume du 1er cycle des « 5 Terres » s’impose en 9e position.

Publié dans Meilleures ventes | Commentaires fermés

« Sup’héros » : l’hommage au magazine Mustang !

Les revues des éditions Lug traduisant les séries de super-héros américains (Fantask, Strange, Marvel, Titans, Spidey…) ont marqué à vie toute une génération de lecteurs ayant grandi en France pendant les années soixante-dix et quatre-vingt. En juin 1980, grâce au dynamisme du directeur de publication Marcel Navarro (1), l’entreprise lyonnaise va tenter l’expérience de créer ses propres sup’héros en lançant une nouvelle formule de Mustang : notamment avec « Mikros » par Jean-Yves Mitton et « Photonik » par Ciro Tota. Les éditions Black & White, non contente de rééditer les péripéties de ce dernier (et d’en proposer des épisodes inédits) viennent de consacrer, à ces auteurs français qui ont eu à cœur de relayer l’aventure super-héroïque en bande dessinée, un passionnant livre très illustré, de 176 pages, dirigé par Michel Montheillet et Thierry Mornet.

Publié dans Actualités, Comic Books | Un commentaire

« Panorama » : une large analyse des BD chrétiennes…

La bande dessinée chrétienne a connu ses grandes heures après-guerre, au sein d’une presse catholique riche en journaux. Après une période moins prospère, elle est depuis quelques années de plus en plus présente dans les librairies. Désormais, les éditeurs généralistes cohabitent avec l’édition spécialisée dans ce domaine. Cet ouvrage permet d’en apprécier la richesse et la diversité.

Publié dans Actualités, Patrimoine | Un commentaire

« Chinaman » : une ultime griffade du tigre pour Olivier TaDuc et Serge Le Tendre !

En 2007, sous les crayons de TaDuc, la série « Chinaman » trouvait son aboutissement au bout de la piste texane des environs de « Tucano », 9e titre d’une saga westernienne imaginée par Serge Le Tendre. Surprise : en ce début d’année 2021, les auteurs ressuscitent leur héros asiatique pour nous offrir un one shot très dense, publié chez Dupuis dans la collection Aire libre. L’occasion de raconter la rencontre entre un père et son fils, de réveiller aussi les vieux démons de l’Amérique d’antan : 20 ans après ses premiers exploits, le légendaire Chen Chinaman sera-t-il encore capable de garder son sang-froid face au racisme et aux violences endémiques du monde des Blancs ?

Publié dans L'Art de ... | Commentaires fermés