Archives mensuelles : octobre 2013

« Ma Maman est en Amérique : elle a rencontré Buffalo Bill » : l’album d’Émile Bravo et de Jean Régnaud sur grand écran

Décidément, la bande dessinée inspire le cinéma. Plusieurs films adaptés d’albums de BD sont sortis très récemment : « Les Profs » (17 avril 2013), « Aya de Yopougon » (juillet 2013), « Le Bleu est un couleur chaude » (« La Vie d’Adèle », 9 octobre 2013) ; d’autres arrivent très bientôt sur les écrans : « Snowpiercer, le Transperceneige » (30 octobre 2013) et « Quai d’Orsay » (6 novembre 2013). Cette semaine, c’est l’occasion de découvrir un film d’animation que les enfants et leurs parents pourront apprécier ensemble, « Ma maman est en Amérique : elle a rencontré Buffalo Bill ».

Publié dans Actualités | Un commentaire

Zoom sur les meilleures ventes de BD du 23 octobre 2013

Le regard tourné vers les cieux, « La Bible selon Le Chat » de Philippe Geluck s’accapare la tête du classement des meilleures ventes de bandes dessinées et prend la 4ème place du « Top 20 Ipsos /Livres Hebdo », tout juste devancé par « One Piece T68 : Alliance entre pirates » de Eiichiro Oda (tiré à 160 000 exemplaires par les éditions Glénat), 3ème, tandis qu’« Antarès : Épisode 5 », « Les Nombrils T6 : Un été trop mortel » et « Les Tuniques bleues T57 : Colorado Story » se positionnent respectivement 6ème, 12ème et 14ème de ce palmarès tous genres confondus. Deux autres titres apparaissent dans le « Top 15 BD » : « Les Mondes de Thorgal : Kriss de Valnor T4 : Alliances » et « Le Bleu est une couleur chaude », dont le film « La Vie d’Adèle » est l’adaptation.

Publié dans Meilleures ventes | Commentaires fermés

« Eve sur la balançoire : conte cruel de Manhattan » par Nathalie Ferlut

C’est aux éditions Casterman que Nathalie Ferlut nous propose, cette fois-ci, un nouveau portrait de femme, toujours aussi attachant et tragique. Il s’agit de l’ascension fulgurante, dans le monde artistique et publicitaire de la Belle Époque, d’Evelyn (dite « Eve ») Nesbit : une jeune femme dont la grande beauté et la longue chevelure rousse lui valu le surnom de « la fille sur la balançoire de velours rouge » ou encore « The true American Eve ».

Publié dans BD de la semaine | Commentaires fermés

« Kerberos » T1 par Berry Star et Lira Aikawa

En grec ancien, le Kerberos est un cerbère. Ici, c’est le nom d’une troupe d’élite censée protéger le Psi : la nouvelle énergie extrêmement convoitée que le Japon vient de découvrir. Composée de deux hommes et d’une femme, elle est censée représenter le fameux chien à trois têtes qui garde les portes de l’enfer. Ces héros sont bien évidemment soumis à un rude entraînement et leurs missions sont périlleuses. Un manga ou la beauté du graphisme et le divertissement l’emportent sur la cohérence du scénario.

Publié dans Mangas | Commentaires fermés

Spécial Sean Murphy

Urban Comics a récemment et simultanément publié deux albums de Sean Murphy qui combleront les fans de cet artiste puisqu’il s’agit de deux créations personnelles, la première qu’il réalisa en 2003 (« Off Road ») et la dernière en date (« Punk Rock Jesus ») qui s’est achevée aux États-Unis en février 2013. Une décade, un grand écart (l’Alpha et l’Oméga de l’auteur, comme les présente l’éditeur) qui nous permettent de juger de l’évolution de cet artiste de plus en plus en vue…

Publié dans Comic Books | Commentaires fermés

Rencontre avec Margaux Motin (« La Tectonique des plaques ») et Pacco (« Pacco fait son show : Boys Vs Girls »)

Ma première a triomphé tout l’été sur la grande scène du 9e art. Mon second a décidé de mettre en forme un stand-up en bande dessinée : une première ! Mon tout est un couple à la ville, se nourrissant d’influences réciproques dans leur travail : Margaux Motin et Pacco. Rencontre avec des auteurs issus de la génération blog qui ont délaissé le numérique au profit de l’édition papier.

Publié dans Interviews | Commentaires fermés

Re-Niffle, chez Dupuis !

Trop occupé par ses nouvelles fonctions éditoriales à Spirou, Frédéric Niffle avait dû mettre de côté les activités de la petite structure qui porte son nom. Mais, entre-temps, les éditions Dupuis ont racheté l’intégralité de sa production et annoncent son retour en tant que label, avec le lancement, dès mars 2014, de la Collection 50/60 consacrée à une nouvelle lecture des chefs-d’œuvre de l’âge d’or de la bande dessinée franco-belge.

Publié dans Actualités, Patrimoine | 7 commentaires

« Come Prima » par Alfred

Tout le monde connait la chanson de Dalida qui l’a propulsée vedette en 1958 : « Come Prima » (c’est-à-dire « comme avant »). C’est désormais le titre d’un album de bande dessinée mettant en scène cette même année (précisée page 122, mais curieusement contredite en 4ème de couverture) la virée italienne de deux frères que tout a éloigné, séparé, deux frères nés précisément là-bas de l’autre côté des Alpes et que la mort du père va permettre de rabibocher non sans difficultés…

Publié dans BD de la semaine, BD voyages | Commentaires fermés

« Zita, la fille de l’espace » T1 par Ben Hatke

Rue de Sèvres est, depuis septembre 2013, le label BD d’une maison d’édition jeunesse pionnière, L’École des loisirs, qui publie bon nombre d’illustrateurs majeurs. L’album de Zep, « Une histoire d’hommes », sorti le 13 septembre dernier, inaugurait joliment ce nouveau label. Mais la maison ne souhaite pas publier seulement des albums destinés à un public adulte. Son projet éditorial s’articule autour de trois axes : la bande dessinée ado-adultes, tout-public et jeunesse, ce dernier pour partie décliné d’univers des romans de l’école des loisirs et dirigé par Charlotte Moundlic, elle-même auteur(e) de textes pour la jeunesse. La maison propose cinq titres à son lancement, et publiera une quarantaine d’albums par an d’ici quelques années.

Publié dans BD jeunesse | Commentaires fermés

« Astérix T11 : Le Bouclier arverne » par Albert Uderzo et René Goscinny

À quelques jours à peine de la parution événementielle du 33ème tome des aventures du plus célèbre gaulois du 9e art (« Astérix chez les Pictes », par Didier Conrad et Jean-Yves Ferri – parution le 24 octobre 2013), il apparaissait judicieux d’évoquer la saga au travers d’une méticuleuse analyse de planche. Rappelons, qu’au sein de cette rubrique, ce nouveau rendez-vous – désormais mensuel – devrait permettre aux lecteurs de tous âges de mieux comprendre les procédés et techniques narratives employés par les différents auteurs évoqués. Pour cet article, notre choix s’est porté sur la surprenante planche introductive du 11ème titre de la série, « Le Bouclier arverne », album particulier dans la mesure où il évoque un pan important de la mémoire nationale, sinon du mythe gaulois. Selon Goscinny et Uderzo, après la reddition de Vercingétorix à Alésia, son bouclier a en effet été dérobé par un soldat romain. Quelques années plus tard, Jules César veut le retrouver afin de manifester symboliquement une fois de plus sa victoire sur la Gaule…

Publié dans L'Art de ..., Patrimoine | Un commentaire