Archives mensuelles : juin 2013

« Murena » T9 (« Les Épines ») par Philippe Delaby et Jean Dufaux

C’est peu dire que « Les Épines », 9ème tome de la série « Murena », toujours signé par Jean Dufaux et dessiné par Philippe Delaby, était particulièrement attendu. Car, après les 4 volumes introductifs du « Cycle de la mère » et les 4 composants le « Cycle de l’épouse », voici s’ouvrir l’avant-dernier cycle de la saga. « Murena », un chantier de longue haleine dans la mesure où Delaby ne dessinera qu’à partir de 2015 les 3 tomes suivants d’affilée, puis entamera le 4ème et ultime cycle. Avec « Les Épines », les lecteurs découvrent donc les prémices de la reconstruction de Rome, suite au grand et dévastateur incendie de juillet 64. La Cité, toujours plus impériale selon les souhaits de son maître Néron, est aussi le théâtre perfide des intrigues de cour, des méandres politiciens, des haines, des amours et des vengeances. Qui sera rendu responsable de l’incendie ? Juifs ou Chrétiens ? En couverture, violence sadique et sexualité éruptive se déchaînent… de manière polémique !

Publié dans L'Art de ... | Commentaires fermés

Zoom sur les meilleures ventes de BD du 19 juin 2013

À peine disponibles en librairie, « Les Légendaires : Origines T2 : Jadina » et « Murena T9 : Les Épines » cartonnent d’entrée et occupent respectivement les 7ème et 13ème place du « Top 20 Ipsos/Livres Hebdo ». Après 4 semaines de domination sans partage du « Top 15 BD », « La Tectonique des plaques » quitte le palmarès tous genres confondus et se voit rétrocédée en 3ème position du classement des meilleures ventes de bandes dessinées, lequel accueille également, à la 11ème place, le 13ème volume de « Jour J » : « Colomb Pacha ».

Publié dans Meilleures ventes | Commentaires fermés

« Diabolik »

Il est ténébreux. Il est sans pitié. Il a un regard d’acier. Il commet ses délits dans une combinaison noire ne laissant paraître que son regard perçant. Il n’hésite pas à tuer s’il le faut. Il s’appelle Diabolik, et voilà plus de 50 ans qu’il terrorise les lecteurs italiens consentants. De 1966 à 1980, il pervertit les lecteurs français dans des petits formats. Aujourd’hui, le Diabolik de la grande période revient semer le crime dans l’hexagone avec la réédition chez Pavesio de ses aventures de l’âge d’or. Arrggh !

Publié dans Patrimoine | Commentaires fermés

Ken revient en grandes pompes…

On ne présente plus « Hokuto no Ken » (« Ken le survivant »), le manga culte de Tetsuho Hara sur un scénario de Buronson. Cela fait trente ans exactement que cette série est parue, pour la première fois, dans le magazine Jump. Comme le dessinateur est invité d’honneur à Japan Expo [du 4 au 7 juillet 2013], l’éditeur Kazé Manga en profite pour rééditer ce titre apocalyptique !

Publié dans Actualités, Mangas | Commentaires fermés

« Clichés de Bosnie (Bosanska slika) » par François Ravard et Aurélien Ducoudray

Le reportage en bandes dessinées serait-il devenu un genre en soi ? Pas si sûr, car à l’exception de réussites notables (comme celles de Guy Delisle et ses « Chroniques de Jérusalem »), ce savant mélange n’a pas encore complètement les faveurs du grand public ; même s’il fait, aujourd’hui, de nombreux émules. Quoiqu’il en soit, le récit du voyage en Bosnie d’Aurélien Ducoudray, alors photographe de presse pour un petit quotidien de province (L’Écho du Centre, dissimulé ici en Le Cri du Peuple) qui s’est fait embarquer dans un convoi humanitaire, sort du lot !

Publié dans BD de la semaine, BD voyages | Commentaires fermés

« Les Légendaires Origines » T2 (« Jadina ») par Nadou et Patrick Sobral

La série sur les origines des « Légendaires » continue en se focalisant, cette fois-ci, sur la princesse Jadina. Précédemment, on a pu découvrir ses colères et son tempérament fougueux de petite fille gâtée. Mais on ne savait, au final, que peu de choses sur son passé : lorsqu’elle était une vraie petite fille. Cette histoire avant l’histoire permet de replacer, dans son contexte original, des personnages maintenant bien connus et appréciés des enfants et des adolescents.

Publié dans BD jeunesse, Mangas | Commentaires fermés

Spécial Atlantic BD

Retour sur les deux derniers albums parus chez Atlantic BD qui ont comme point commun de proposer un style graphique assez atypique témoignant une nouvelle fois de l’ouverture du genre aux esthétiques éloignées du mainstream américain : « Le Voile des ténèbres » par Gabriel Hernández et El Torres et « Bad Médecine » T1 (« Nouvelle Lune ») par Christopher Mitten, Nunzio DeFilippis et Christina Weir. Cet éditeur semble avoir résolument trouvé ses marques, maintenant…

Publié dans Comic Books | 7 commentaires

« Adrastée » par Mathieu Bablet

La mythologie est un réservoir à voyages sans limites, dans le temps, dans l’espace, au-delà de l’espace et du temps, universel dit-on pour le mythes, éternel probablement. « Adrastrée » en est la preuve éclatante, mais aussi parce que cette œuvre ambitieuse graphiquement est signée d’un jeune auteur incontestablement talentueux.

Publié dans BD voyages | Commentaires fermés

« Alphabet des monstres » par Capucine Mazille

« Lily Mosquito » la collection jeunesse de cet éditeur exigeant installé à St Égrève, s’enrichit d’un nouvel album signé Capucine Mazille. Cette dessinatrice talentueuse et inventive excelle dans les univers féériques et les territoires de fantasy. Elle compte à son actif de nombreux albums illustrés publiés chez différents éditeurs de littérature de jeunesse et deux albums de bande dessinée édités chez Mosquito. Il s’agit du « Château invisible » et du « Secret de l’alchimiste », scénarisés par Sylvie Chausse et chroniqués sur bdzoom.com en mars 2012.

Publié dans BD jeunesse | Commentaires fermés

« Carton blême » par Boris Beuzelin et Jean-Hugues Oppel, d’après Pierre Siniac

Paru chez Casterman dans la collection «Rivages/noir », « Carton blême » décrit un univers futuriste particulièrement oppressant : le gouvernement, afin de réguler les dépenses de soins et de lutter contre la hausse de la criminalité, a instauré un nouveau système de protection policière, où seuls les citoyens en bonne santé et détenteurs du « carton bleu » peuvent bénéficier de toutes les protections. Jean-Hugues Oppel et Boris Beuzelin adaptent ici le sombre roman d’anticipation de Pierre Siniac, initialement publié en 1985. C’est dans ce contexte que Paul Heclans, flic désabusé mais efficace, hérite de l’affaire du « dingue au marteau », un serial killer qui profite des failles de ce régime aliénant…

Publié dans L'Art de ... | Un commentaire