BD voyages

Mais que sont devenus les mutins du Bounty ?

Pitcairn est une petite île volcanique du Pacifique de seulement cinq km². Située à mi-chemin entre la Nouvelle-Zélande, à 5 000 km, et l’Amérique-du-Sud, à plus de 5 700 km, elle n’est accessible qu’en bateau. Très isolée (comme sa lointaine voisine l’île de Pâques), elle est peuplée par une cinquantaine de personnes, pour la plupart descendantes de révoltés anglais et de leurs épouses polynésiennes. C’est ici, en effet, que c’étaient réfugiés les mutins du célèbre Bounty, en espérant y fonder une société plus juste. Pourtant, quand deux navires anglais y accostent, 25 ans plus tard, pas de traces du célèbre Fletcher Christian.

Lire la suite...

Les « Partitions irlandaises » des jeux de l’amour et de la guerre…

Après « Coupures irlandaises », l’habile dessinateur Vincent Bailly et l’humaniste scénariste Kris rejouent un air irlandais, en mettant en scène une magnifique idylle tourmentée, située dans le Belfast d’aujourd’hui : une capitale d’Irlande du Nord en voie de pacification, mais qui, à l’heure du Brexit, est toujours tout aussi fiévreuse que dans leur précédent triptyque qui se déroulait pourtant dans les années 1980, en plein conflit…

Lire la suite...

Un peu de mythologie grecque…

La mythologie grecque est un puits infini d’inspiration et les auteurs ne s’y trompent pas. D’un côté, la collection conçue par Luc Ferry autour de ce slogan : « Un mythe, un héros, une vertu » s’étoffe de titre en titre (une bonne vingtaine d’albums désormais) et arpente pour notre plus grand plaisir les mythes et les épopées. De l’autre, le scénariste Serge Le Tendre y revient, après « Tirésias » et « La Gloire d’Héra », avec « Pygmalion et la vierge d’ivoire »…

Lire la suite...

Kiev… Entre Cosaques et hussards !

Il y a des livres qui tombent bien, et c’est tant mieux pour eux. C’est le cas de ce premier tome de « Cosaques » qui se situe en 1634, en Ukraine, avec pour héros un jeune hussard polonais qui déserte et est accueilli par un autre peuple de guerriers, les Cosaques : l’occasion pour les auteurs d’offrir un album d’une grande maitrise…

Lire la suite...

« Bagnard de guerre » : forcément une grande évasion !

Après le remarqué « Pinard de guerre », album sorti en 2021, le duo formé par le scénariste Philippe Pelaez et le dessinateur Francis Porcel récidive avec « Bagnard de guerre » : autre histoire complète. C’est avec plaisir que le lecteur retrouvera leur antihéros tout en verve et dualité : Ferdinand Tirancourt. D’un enfer à l’autre, Tirancourt, encore prisonnier, suscite à nouveau des sentiments forts. Des boueuses tranchées de la Der des ders au soleil du bagne de Guyane, ce personnage à la grande complexité permet aussi aux auteurs d’actualiser un genre narratif : le récit d’évasion.

Lire la suite...

« Celle qui parle » : le pouvoir de la parole !

La bande dessinée dite « franco-belge » est un médium extraordinaire : à la fois narratif, artistique, pédagogique et formidablement vivant ! D’ailleurs, on y découvre régulièrement de remarquables nouveaux auteurs qui peuvent s’exprimer librement, sur un nombre de pages de moins en moins formaté. C’est le cas, ici, de la jeune Espagnole Alicia Jaraba qui nous raconte, sur plus de 200 belles planches en couleurs, la véritable épopée de la fille d’un chef déchu, offerte comme esclave, qui deviendra l’une des plus grandes figures féminines de l’histoire. Plus connue aujourd’hui sous le nom de La Malinche, cette Amérindienne sera la maîtresse de Cortès (le terrible conquérant espagnol) et assumera auprès de lui un rôle déterminant dans sa conquête du Mexique, en tant qu’interprète, conseillère et intermédiaire.

Lire la suite...

Au pays des animaux… en BD !

On oublie à quel point s’intéresser aux animaux fait voyager et se poser de bonnes questions sur l’humanité. Le dernier numéro de Tintin c’est l’aventure, en grande partie consacré à ces sujets et l’album « Des animaux et des hommes », coédité par les éditions Petit à petit et le Zoo de Doué-La-Fontaine, permettent précisément d’aller à leur rencontre…

Lire la suite...

« Iruene » : à l’ombre du volcan…

Le 19 septembre 2021, l’irruption du Cumbre Vieja (volcan particulièrement actif situé sur l’île de La Palma) bouleverse le quotidien de la population dont le dessinateur Griffo fait partie depuis trois décennies. Il travaille alors, avec la complicité du scénariste Rodolphe, sur le présent one shot : Iruene étant une incarnation directe du volcan. Une curieuse coïncidence pour ce projet qui mûrit dans la tête du dessinateur depuis 25 ans.

Lire la suite...

« Saint-Exupéry, le dernier vol et autres récits » : les mémoires de guerre d’Hugo Pratt…

Aventurier, artiste et philosophe, Hugo Pratt (1927-1995) aura profondément transformé le 9e art. Bien avant de créer son légendaire Corto Maltese (1967), le futur auteur est confronté à la Deuxième Guerre mondiale : parti rejoindre son père dans une Éthiopie alors envahie par les troupes italiennes de Mussolini, il connaîtra les victoires britanniques et les camps de prisonniers… L’œuvre de Pratt porte les traces profondes de ses amères expériences adolescentes en Afrique du Nord : les cinq récits réunis dans cet ouvrage abordent en conséquence des destins tragiques. Le voyage, l’érudition, la guerre, l’amour et la mélancolie s’y conjuguent pour raconter les hommes…

Lire la suite...

Un capitaine de 15 ans, est-ce possible ?

On ne compte plus les adaptations Jules Verne en bande dessinée. Elles sont parfois excellentes, comme récemment « Les Enfants du capitaine Grant » ou « Deux Ans de vacances ». Après son travail remarqué sur ce dernier titre, Frédéric Brrémaud récidive en scénarisant « Un capitaine de 15 ans ». Porté par de belles valeurs, le premier volume de ce voyage initiatique à rebondissements s’adresse à un vaste lectorat, dès 12 ans.

Lire la suite...
Page 3 sur 65« 1 2 3 4 5 »