BD voyages

« Le Signal de l’océan » par Joub, Nicoby et Pierre-Roland Saint-Dizier,

La chaleur ambiante fait rêver des bords de mer, des plages de sable fin. Des rochers de Bretagne ou des palmiers des Antilles, c’est le lot de l’été : les bains, le farniente et pour beaucoup de gens des locations ou des séjours en maison secondaire. C’est pourquoi quantité de petits villages sont devenus au fil du temps des stations balnéaires avec pour ambition de capter elles aussi la manne touristique… Sans toujours penser aux conséquences !

Lire la suite...

« Le Prince de l’ennui » par Stéphane Heurteau

Entre 2001 et 2003, Stéphane Heurteau publiait « Itinérêve d’un gentilhomme d’Infortune » aux éditions Le Cycliste, une trilogie remarquable que les éditions du Long Bec viennent de rééditer en un seul et beau volume. Stéphane Heurteau a retravaillé abondamment les couleurs, revu, ajouté des planches et complété d’une bonne quarantaine de pages de dessins et croquis…

Lire la suite...

« Davy Mourier vs Cuba » par Davy Mourier

Le voyageur est quelqu’un qui choisit de voyager, qui rêve de sa destination, en tout cas le plus souvent. Le personnage mis en scène par Davy Mourier (lui-même, semble-t-il ?), n’a pas choisi, n’a pas voulu et même n’aime pas voyager. S’il va à Cuba cette année-là, en 2017, c’est pour accompagner sa mère, pour lui faire plaisir (d’autant que c’est elle qui paie !). Alors Davy, contraint et forcé, découvre Cuba, mais vu d’un œil mauvais et c’est délectable !

Lire la suite...

« Welcome to Kiwiland » par Aby Cyclette

Sous le pseudo d’Aby Cyclette (on a connu plus subtil !) se cache une jeune blogueuse strasbourgeoise, évidemment adepte de la bicyclette, mais également du voyage. Alors qu’après un séjour outre-Atlantique, elle souhaite ardemment s’installer au Canada, c’est finalement la Nouvelle-Zélande qui lui ouvre facilement ses portes. De fait, direction est prise pour les Maoris et les Kiwis…

Lire la suite...

« Rêves sur le toît du monde » par Thomas E. Mikkelsen et Michael M. Nybrandt

À l’heure où commence la Coupe du monde de football, voilà un album qui sort du lot ! Certes, il parle de ballon rond, mais à propos d’un pays qui ne tourne pas toujours rond, voisin chinois oblige ! On est au Tibet, en 1997, alors qu’un jeune Danois à vélo fait un drôle de rêve…

Lire la suite...

« Congo 1905 » par Vincent Bailly et Tristan Thil (Futuropolis)

Tout est dit ou presque dans le long sous-titre : « Le Rapport Brazza : le premier secret d’état de la Françafrique ». L’album évoque en effet la mission confiée par l’État au célèbre explorateur Pierre Savorgnan de Brazza d’aller enquêter au Congo sur le meurtre incroyablement cruel opéré par deux administrateurs coloniaux. C’est l’affaire Gaud et Toqué…

Lire la suite...

« Nengue » par Samuel Figuière et Stéphane Blanco

Sous-titré « L’Histoire oubliée des esclaves des Guyanes », « Nengue » est avant tout l’adaptation du récit de voyage « Le Mendiant de l’Eldorado » de Jules Crevaux (1847-1882). En 1877, ce médecin français décide d’explorer l’intérieur des terres guyanaises. Accompagné d’un piroguier local, il découvre l’histoire du peuple boni qu’Apatou lui raconte et, notamment, la révolte de ce peuple « descendants de Marrons du Suriname réfugiés en Guyane française depuis 1776 »

Lire la suite...

« Le Oki d’Odzala » par A. Dan

Avec « Des gorilles et des hommes », paru il y a 3 ans chez La Boite à bulles, A. Dan réalisait un carnet de voyage sur les deux mois passés au Congo Brazzaville, aux côtés de primatologues du CNRS, afin de découvrir ces grands singes menacés par le braconnage et le virus Ebola. Il y observait notamment les efforts des chercheurs pour étudier leur comportement et assurer leur sauvegarde. De ce fort beau livre, l’auteur a tiré une bande dessinée…

Lire la suite...

« Geisha ou Le jeu du shamisen » T2 par Christian Durieux et Christian Perrissin

Il y a un an paraissait le tome 1 de ce diptyque au titre aussi évocateur qu’emblématique, résumant à lui seul la société japonaise. Si le mot est connu, le rôle de ces femmes soumises à bien des égards, à des codes culturels autant qu’aux exigences masculines, l’est beaucoup moins, la confusion étant souvent faite entre geisha et prostituée. Il est vrai que la frontière est très poreuse…

Lire la suite...

« Esclaves de l’île de Pâques » par Manu Cassier et Didier Quella-Guyot : chronique et entretien avec le scénariste

Lieu habité le plus isolé du monde, l’île de Pâques a nourri de multiples fantasmes auprès de la population européenne depuis sa découverte, le jour de Pâques en 1722. L’idée que ce sont les Pascuans eux-mêmes qui ont détruit leur civilisation a fait long feu. Une traite esclavagiste ajoutée à une exploitation éhontée des ressources a fait descendre la population indigène de plus de 3000 à moins de 120 âmes à la fin du XIXe siècle. « Esclaves de l’île de Pâques » se concentre sur les 20 ans pendant lesquels se noue le drame sous les yeux désormais sans mémoire des Moaï, les légendaires géants de pierre du peuple Rapa Nui.

Lire la suite...
Page 1 sur 441 2 3 »