BD voyages

Rapporter le monde en BD…

Tous les trimestres, depuis déjà 10 ans, la revue XXI fait le tour du monde en enquêtes, récits, photos et reportages en bande dessinée. La revue a la bonne idée de réunir ses récits BD en recueils spéciaux. Celui qui vient de paraitre regroupe ainsi huit de ces bandes dessinées, autant dire qu’on y voyage beaucoup avec des auteurs aux styles extrêmement divers…

Lire la suite...

Liban d’hier… et d’aujourd’hui ?

Il y a un an paraissait le premier tome de « La Guerre des autres » et, à l’heure où le Liban connait une crise politique, cette histoire en deux tomes prend un relief supplémentaire. Déjà, nous disions que le titre renvoyait en soi à cette réalité insupportable : la guerre, c’est celle des autres, de ces autres qui pour des raisons économiques, religieuses, territoriales vous embarquent dans l’affrontement, l’intolérance, l’horreur. Ce deuxième tome et son sous-titre « Couvre-feu sur Beyrouth » confirment le diagnostic !

Lire la suite...

Soif… de Sibérie !

À force d’explorer le monde, certains aventuriers finissent bien par comprendre que ce qui les pousse, c’est l’ambition de s’explorer soi-même, découvrir qui l’on est, loin de ce que l’on est d’ordinaire. Rien de mieux que l’extraordinaire pour cela et l’extraordinaire, c’est précisément la vie ordinaire des autres. Sylvain Tesson l’a bien compris et cette adaptation de son séjour « Dans les forêts de Sibérie », paru en 2011, le démontre aisément (et son prix Renaudot, tout neuf pour « La Panthère des neiges, également ! ).

Lire la suite...

Le droit de… citer le monde !

Si les auteurs de bande dessinée voyagent pour se documenter et faire des repérages, ils sont également régulièrement invités à parcourir le monde pour parler de leur art. C’est le cas de l’allemand Jens Harder souvent invité par le Goethe-Institut ou par des festivals qui regroupe dans son dernier album « Cités – Lieux vides / Rues passantes », le fruit de ces séjours de par le monde…

Lire la suite...

Toujours plus à l’Est !

Pour les routards des années 70 ou 80 qui partaient à l’aventure dans une voiture d’occasion capricieuse, les histoires et les souvenirs ne manquent pas. Encore faut-il savoir les raconter, ou les dessiner. Nicolas de Crécy sait faire les deux, ce qui nous vaut un « Visa Transit » chaleureux, un bain de Jouvence pour l’auteur et un bain de plaisir pour le lecteur…

Lire la suite...

Voyage en enfer…

Bobby Sands, ce nom est définitivement associé à la lutte acharnée que se sont menée Catholiques et Protestants en Irlande du Nord, une lutte religieuse et politique. Bobby Sands, nationaliste et membre de l’IRA (l’armée républicaine irlandaise) et ses sympathisants s’y sont illustrés de façon dramatique pour défendre leurs libertés, celles du peuple irlandais dans un combat sans merci, un combat mortel, évoqué par Stéphane Heurteau dans « Long Kesh »…

Lire la suite...

Prenons-en de la graine !

À l’heure où le réchauffement climatique et les urgences environnementales s’imposent comme des défis planétaires, on oublie trop souvent que bien des combats peuvent être, doivent être, d’abord individuels et qu’en multipliant les actions locales, ponctuelles, on peut commencer à changer le monde ou, pour le moins, essayer. C’est en quelque sorte ce que soutient « Guerilla Green », sous-titré « Guide de survie végétale en milieu urbain »…

Lire la suite...

Séjour sylvestre en Indonésie…

Jean-Denis Pendanx est un voyageur qui explore d’album en album des univers, décors, périodes historiques passées, qu’il enchante de son trait réaliste et de ses couleurs directes. Après l’Afrique avec « Abdallahi », après les Philippines avec « Tsunami » ou le Bénin et le delta du Niger avec « Au bout du fleuve », pour n’en citer que quelques-uns, le revoilà en Indonésie (il y était déjà pour « Le Maitre des crocodiles ») avec « Mentawaï » pour un reportage très intéressant…

Lire la suite...

Vilnius, au temps du communisme…

On oublie un peu vite que les Pays Baltes (Estonie, Lituanie, Lettonie) ont connu, comme l’Allemagne de l’Est, le joug soviétique et que la chute du Mur de Berlin, en 1989, a également libéré ces états jusque-là dominés, contrôlés, ficelés… Raconté par une petite fille de 7 ans et dessiné aux crayons de couleur, cela donne un album témoignage tout à fait intéressant…

Lire la suite...

Chinese business is business !!

Il y a deux façons d’aller en Chine : pour visiter ou pour y travailler. Cela n’a évidemment rien à voir, car la Chine commerciale est totalement pétrie de rituels ancestraux, drainée de conventions immuables, parasitée par des traditions séculaires. C’est ce que raconte parfaitement « Bienvenue en Chine » à travers l’expérience de Milad Nouri, entrepreneur français qui a fondé plusieurs sociétés en Chine et à Hong Kong…

Lire la suite...
Page 1 sur 501 2 3 »