BD voyages

Sicile au basilic…

Sa famille est enfin réunie. Dix ans déjà que ce n’avait pas été le cas. Tous les enfants sont là… pour son enterrement, à elle, leur mère. Et, de son au-delà narratif, c’est elle, Maria, qui raconte et nous présente un à un ses enfants qu’elle a élevés seule, son mari Pietro l’ayant quittée vingt ans plus tôt. Alors, en route pour Palerme et la réunion de famille…

Lire la suite...

Voyages, voyages, de Tanger à Pékin !

On connait tous le « Livre des merveilles » qu’écrivit (ou dicta) Marco Polo pour raconter ses voyages au XIIIe siècle. On connait peu, en revanche, le récit des voyages encore plus fabuleux que fit le Marocain Ibn Battûta au XIVe siècle. Ce « chef-d’œuvre pour ceux qui contemplent les splendeurs des villes et les merveilles des voyages », Lofti Akalay en a retracé l’histoire, il y a une vingtaine d’années, dans son ouvrage intitulé « Ibn Battouta, prince des voyageurs ». Joël Alessandra, infatigable globe-trotter lui-même, s’est dit qu’il y avait là un très beau sujet et il avait raison…

Lire la suite...

Intrépides au Brésil ?

Après-guerre, beaucoup sont partis tenter leur chance ailleurs qu’en Europe. Mario, un jeune boulanger, quitte, par exemple, l’Italie fasciste pour s’installer au Brésil où il lui faut se faire une place, un métier, des amis… et malheureusement, des ennemis. On a beau être audacieux et « intrépides », comme le prétend le titre de l’album d’Anthony Mazza et Andrea Campanella, l’avenir ne vous sourit pas automatiquement…

Lire la suite...

1918 : un front oublié…

Il faut d’abord savoir qu’Ourmiah est une ville située dans l’Azerbaïdjan iranien (l’Iran, c’est encore la Perse, à l’époque). En 1918, Ourmiah est surtout située dans une région qui connait de multiples conflits : occupations et incursions russes, turques et kurdes… Bref, la situation y est pour le moins compliquée, mais Émile Sontag, prêtre lazariste français et premier archevêque latin d’Ispahan, choisit alors de faire face aux bouleversements que connaît la région…

Lire la suite...

Reportages à vif ?

La vie professionnelle des reporters, et notamment des reporters de guerre, est toujours intrigante, tant ils prennent des risques pour apporter sinon la vérité, en tout cas, des éclairages sur ce qui se passe tout près de chez soi ou à l’autre bout du monde. Stanley Greene, auquel est consacré cet album, a fait partie de ces individus passionnés, passionnants, qui plus est, excellent photographe…

Lire la suite...

Avec Vianello, le voyageur…

Vianello, assistant de Pratt jusqu’à la mort de ce dernier en 1995, nous propose avec « Hispaniola » une aventure amoureuse et guerrière très méditerranéenne. Elle commence en Algérie et se termine en Espagne (sur fond de guerre civile), via une balade maritime mouvementée en compagnie d’Italiens partisans de Franco…

Lire la suite...

Réussir un naufrage…

S’il est un épisode maritime aussi connu que le naufrage du Titanic, c’est bien celui des naufragés de la Méduse, connu parce qu’un tableau l’a définitivement représenté. Mais, ce qu’on sait moins, c’est comment le peintre Théodore Géricault (1791–1824) a construit son chef-d’œuvre et comment il a réussi à l’imposer…

Lire la suite...

Plongée féministe ?

Il existe au Japon des pêcheuses plongeant quasi nues pour aller dénicher au fond des mers divers crustacés, ce sont les ama ; ou plutôt c’était, car ces femmes sont de moins en moins nombreuses et, surtout, elles plongent en combinaison. C’est précisément de ce temps où de jeunes femmes jouaient les apnéistes, dont il est question dans cet album.

Lire la suite...

Tout le potentiel de la BDQ (bande dessinée québécoise) !

Mira Falardeau est une spécialiste de l’humour visuel et autrice de bandes dessinées féministes qui s’est imposée, depuis quelques années comme historienne de la bande dessinée québécoise. Son dernier ouvrage, « L’Art de la bande dessinée actuelle au Québec » publié aux presses de l’université Laval, est un plaidoyer pour une juste reconnaissance de ce medium dans ce pays francophone situé de l’autre côté de l’Atlantique.

Lire la suite...

Que faire dans un monde terrible et beau ?

S’il est un album dont le titre fait à sa manière écho à ce que nous vivons actuellement, c’est bien « Un monde terrible et beau ». Entre la terreur que suscite l’épidémie de coronavirus et la beauté de cette nature qui reprenait ses droits, voilà qui rend cette expression d’actualité, d’autant que l’album d’Eleanor Davis n’est pas sans traiter l’actualité, précisément…

Lire la suite...
Page 1 sur 531 2 3 »