BD de la semaine

« Sasmira Tome 4 : La Petite boîte rouge » par Anaïs Bernabé et Laurent Vicomte

21 ans après la publication du premier album en 1997 aux Humanoïdes Associés, voici enfin la conclusion de « Sasmira » aux éditions Glénat. Initié par Laurent Vicomte, ce récit fantastique fortement teinté d’ésotérisme trouve sa conclusion sous le crayon d’une jeune dessinatrice dont le trait impressionnant de virtuosité laissera pourtant dubitatifs les inconditionnels du créateur de la série.

Lire la suite...

« Moi, fou » par Keko et Antonio Altarriba

L’érudit basque espagnol Antonio Altarriba, ancien professeur de français à l’université de Vitora (ville où se situe « Moi, fou »), propose, toujours chez Denoël Graphic, le second volet de sa puissante trilogie sur le Moi : une réflexion politique sur la société contemporaine assortie d’un récit poignant flirtant avec le fantastique et la psychose, une nouvelle fois enluminée par le dessin noir et parsemé d’éclats jaunes du dessinateur madrilène Keko…

Lire la suite...

Jean-Claude Servais : l’ambassadeur des traditions et croyances en bande dessinée…

Après nous avoir promenés sur « Les Chemins de Compostelle » et avoir abordé les grandes heures de la chevalerie dans une biographie de Godefroy de Bouillon, Jean-Claude Servais revient aux trames qui ont fait sa réputation dans le 9e art : les contes et légendes populaires.

Lire la suite...

« Tango T2 : Sable rouge » par Philippe Xavier et Matz

John Cruz alias Tango traîne le boulet d’un passé trouble qui l’empêche de poser ses valises. Recherché par ses anciens employeurs dont les hommes de mains ont pour ordre de le liquider, il croyait avoir trouvé la paix en Bolivie dans un coin paumé de la Cordillère des Andes… Et le voila qui fait route à bord du bateau de Mario, un ancien policier, vers une île perdue des Caraïbes où vit Mike, son grand-père qui l’a élevé après la disparition de ses parents…

Lire la suite...

Après les Indiens, Patrick Prugne met en scène les Polynésiens dans son nouvel album…

Entre aventure humaine et choc des civilisations, Patrick Prugne jette aujourd’hui son dévolu sur le mystère entourant l’expédition scientifique du comte de La Pérouse, commanditée par le roi Louis XVI, en plein siècle des Lumières.

Lire la suite...

« Jeremiah T36 : Et puis merde » par Hermann

Rendez-vous incontournable depuis 1979, « Jeremiah » arrive en librairie en ce début d’automne avec un nouvel album portant le numéro 36. Une fois encore Hermann ouvre les portes de son monde post apocalyptique pas très élogieux envers l’espèce humaine et dont il n’apprécie pas vraiment la compagnie. Un rendez-vous annuel, bien entendu, à ne pas manquer…

Lire la suite...

« Les Passagers du vent — Le Sang des cerises T1 : Rue de l’Abreuvoir » par François Bourgeon

Avec l’évocation du parcours de Zabo (arrière-petite-fille d’Isa, l’héroïne des routes océanes du premier cycle des « Passagers du vent »), appelée désormais Clara, François Bourgeon nous raconte, aujourd’hui, cette révolution ratée que fut la Commune de Paris.

Lire la suite...

« Lacrima Christi T4 : Le Message du passé » par Denis Falque et Didier Convard

Avec plus d’un million d’exemplaires vendus, « Le Triangle secret » figure parmi les meilleures ventes d‘albums de bandes dessinées de ces dernières années. Un succès qui ne se dément pas et chaque nouveauté demeure un évènement. Ce nouveau chapitre de « Lacrima Christi », cinquième cycle de la saga, lève le voile sur les origines du bacille mortel concocté à la fin du douzième siècle par l’alchimiste Biancofuori qui a dormi jusqu’à nos jours dans l’épave du Spada di Dio, englouti alors qu’il faisait route vers Rome.

Lire la suite...

« Dent d’ours T6 : Silbervogel » par Alain Henriet et Yann

Sixième et ultime chapitre de la série créée par Yann et Alain Henriet en 2013 dans les pages de Spirou. Mêlant aviation, espionnage et romantisme, « Dent d’ours » prouve qu’il est encore possible de lancer une série classique et d’en faire un succès. Cet ultime album de 64 pages boucle de belle manière l’histoire d’Hanna, Werner et Max, trois jeunes Allemands dont l’amitié sera la victime de la folie des hommes.

Lire la suite...

« Viravolta T1 : L’Orchidée noire » par Éric Lambert et Arnaud Delalande

Pietro Viravolta, surnommé l’Orchidée noire, fut, avant d’aborder la bande dessinée, le héros d’une série romanesque à succès en cinq volumes écrite par Arnaud Delalande aux éditions Grasset. L’agent secret vénitien est de retour au cœur de la France de Louis XV pour une série de nouvelles aventures inédites écrites spécialement pour le 9e art où se mêlent histoire et espionnage. Une nouvelle série digne de feu la collection Vécu, illustrée en cinémascope par Éric Lambert.

Lire la suite...
Page 2 sur 158« 1 2 3 4 »