BD de la semaine

« Mademoiselle J » : la suite bouillonnante du « Il s’appelait Ptirou » !

Laurent Verron et Yves Sente ont transformé leur remarquable album hommage à Spirou et à son créateur (lequel a pour origine la rencontre avérée de Rob-Vel avec un jeune mousse) en série, en se recentrant sur le personnage de Juliette de Sainteloi : la fille du patron de la Compagnie générale transatlantique qui tente de devenir grand reporter. Voilà une opportunité qui leur permet de développer la montée du nazisme, à travers la destinée d’une jeune femme qui va devenir une sorte de porte-parole de l’héroïsme au féminin.

Lire la suite...

« Liberty Bessie » : cap sur Tripoli !

Les exploits de Garry, Vigor, Battler Britton, Tony Cyclone et de bien d’autres héros du ciel au cours de la Seconde Guerre mondiale ont fait rêver les jeunes lecteurs des années d’après-guerre. Aujourd’hui, la fascination pour les exploits de ces pilotes de légende est toujours aussi vive et les séries surfant sur ce thème ne manquent pas. « Liberty Bessie » en est un bel exemple…

Lire la suite...

Trois albums du trop rare Frank Pé d’un coup, dont son enthousiasmante vision du Marsupilami !

Après la réédition intégrale de l’hommage de l’auteur de « Broussaille » au « Little Nemo » de Winsor McCay, les éditions Dupuis nous dévoilent les 153 pages du premier opus de « La Bête » — où Frank Pé (avec la complicité de Zidrou au scénario) se réapproprie la créature d’André Franquin sous un angle naturaliste — et diffusent un époustouflant nouvel opus de la collection de monographies Une vie en dessins proposée par Champaka Brussels : trois ouvrages indispensables à tout exigeant amateur du 9e art !

Lire la suite...

« Le Dieu sans nom » : Alix dans les steppes de l’Oural…

Au fil de leurs nombreuses aventures, Alix et Enak ont parcouru le monde, découverts des terres inconnues… Ce nouvel album les conduit pour la première fois aux confins des steppes de l’Oural : région mystérieuse et dangereuse habitée par des peuplades sauvages aux rites étranges. Que ne feraient-ils pas pour la gloire de Rome et de César ?

Lire la suite...

Ambiancer à Ouaga ?

Les auteurs de l’album « Ting Tang Sap Sap » expliquent en préalable qu’au Burkina Faso la pratique de « la parenté à plaisanterie », autant dire le jeu de moqueries que s’autorisent des ethnies différentes, est coutumier, voire ritualisé. Et quand Hippolyte s’amourache d’Adjaratou et lui déclare sa flamme, cette dernière lui rétorque qu’elle l’épousera s’il réunit un million de francs CFA en une semaine. Dans le pays de « débrouille vite vite » (ce que veut dire le titre), ce n’est quand même pas si simple…

Lire la suite...

Après le succès de « Triple Galop », Benoît du Peloux revient à la BD animalière avec un superbe album en couleurs directes !

Animé par l’esprit (et les protagonistes !) du « Roman de Renart », « Tracnar & Faribol » est un conte anthropomorphe, fantastique et picaresque, destiné à tous les publics : de 7 à 77 ans ! Entre Charles Perrault, les frères Grimm et Walt Disney ou François Rabelais, cette histoire de princesse dont la conscience est enfermée dans un petit flacon par sa méchante belle-mère, laissant son corps inerte et son père dans un inconsolable chagrin, est remarquablement mise en images par un dessinateur vraiment inspiré !

Lire la suite...

« Faut pas prendre les cons pour des gens » : et de deux !

Le succès, c’est souvent quelque chose que l’on ne soupçonne pas lorsqu’un film, un roman… ou une bande dessinée sont proposés pour la première fois au public. C’est ce qui vient d’arriver à « Faut pas prendre les cons pour des gens » : petit bijou d’humour noir paru l’an dernier chez Fluide glacial et dont les ventes flirtent, aujourd’hui, avec les 100 000 exemplaires. Une réussite bien méritée pour une série désormais incontournable qui aurait eu sa place dans feu Hara Kiri.

Lire la suite...

« Malgré tout » : une histoire d’amour à rebours signé Jordi Lafebre !

Jouant cavalier seul — c’est-à-dire sans son habituel complice scénariste Zidrou (1) —, le talentueux dessinateur espagnol Jordi Lafebre nous conte la passion platonique, mais éternelle, entre deux sexagénaires, avec poésie et tendresse, mais aussi originalité. En effet, ce bel album au charme infini et aux chatoyantes couleurs pastel (dues à Clémence Sapin et à notre artiste multitâches, lui-même) est structuré à l’envers : on commence au chapitre 20 et on finit par le premier, remontant ainsi le cours de cette romance et de ses méandres…

Lire la suite...

« Les Petits Mythos » : cap sur la Crète !

Grâce aux « Petits Mythos », toute une génération de jeunes lecteurs adore cette mythologie dont seule la prononciation du mot les effrayait. Plus informés sur le sujet que bien des adultes, les enfants nourris aux gags de Christophe Cazenove et Philippe Larbier se retrouvent dans la cohorte des nombreux personnages qui ont peuplé les légendes de la Grèce antique. Mieux, ils en redemandent… et les adultes aussi !

Lire la suite...

Une nouvelle héroïne réaliste pour Lewis Trondheim !

Après la surprenante série « Marry Garrisson » (avec Stéphane Oiry, chez Dupuis), l’iconoclaste Lewis Trondheim nous prouve, une fois de plus, qu’il est aussi à l’aise dans l’écriture d’hallucinantes péripéties zoomorphiques ou philosophiques que dans celles de polars divertissants et réalistes : et il a trouvé, en Franck Biancarelli, un complice idéal pour mettre en images les enquêtes marseillaises d’une ancienne fliquette reconvertie en privé.

Lire la suite...
Page 2 sur 177« 1 2 3 4 »