BD de la semaine

La mort peut être compatissante !

Quand un auteur espagnol, ayant déjà œuvré sur des comics comme « Catwoman » se met à faire du roman graphique franco-belge, cela donne « Karmen » : une œuvre iconoclaste parue chez Dupuis, l’un de nos éditeurs les plus traditionnels. Version revisitée du purgatoire, cet album offre une certaine vision de la mort avec, comme héroïne, une jeune femme nue sur plus d’une centaine de pages. Le tout est emballé dans un pavé de 160 pages à la couverture sobre, qui résume pourtant bien son contenu. À lire de toute urgence !

Lire la suite...

Il a fallu 20 ans, à Frank Le Gall, pour raconter la courte vie de la dernière victime de Jack l’Éventreur…

On devrait même dire plus de 30 ans, si l’on en prend en compte sa première idée qui remonte à 1987 : le désir de mettre en scène, dans une bande dessinée, une jeune Anglaise issue du milieu ouvrier du XIXe siècle. L’accouchement fut très difficile (1), mais quoi qu’il en soit, voici enfin, aujourd’hui, la « Mary Jane » de l’auteur de « Théodore Poussin », lequel a délégué la partie graphique au trait habile et sensuel de Damien Cuvillier…

Lire la suite...

La musique transcende le quotidien monotone de deux adolescentes de banlieue dans la nouvelle BD de la prometteuse Claire Fauvel…

Alice, nouvelle au look bisounours dans le lycée de Créteil, va faire découvrir Paul McCartney et les Beatles à Nawel : une beurette de 20 ans, au tempérament de feu, qui mène toutes ses passions avec excès. Les deux jeunes filles deviennent les meilleures amies du monde et créent un groupe de rock : Nuit noire… Avec la même énergie que ses héroïnes, Claire Fauvel, lauréate, en 2018, du Fauve jeunesse d’Angoulême et du Prix Artémisia de la fiction historique pour « La Guerre de Catherine », nous propose un fulgurant roman graphique sur le difficile parcours des jeunes adultes pour trouver leur place dans la société.

Lire la suite...

« Sauvage T5 : Black Calavera » : quel avenir pour Félix Sauvage ?

Ce cinquième album clôt le premier cycle de « Sauvage », série qui a commencé en 2013. La guerre civile conduite par Maximilien, qui a mis le Mexique à feu et à sang de 1862 à 1867, sert de toile de fond à cette histoire d’une incroyable richesse. Elle est conduite de main de maître par deux auteurs appréciés à juste titre des lecteurs : messieurs Yann et Meynet.

Lire la suite...

Paco Roca, entre Hergé et Pratt, avec une passionnante enquête sur un trésor perdu en mer…

Chez BDzoom.com, on aime bien les bandes dessinées de l’Espagnol Paco Roca ! (1) Après des récits sociétaux introspectifs ou un brin nostalgiques, revoilà l’auteur de « Rides » (émouvant livre sur la maladie d’Alzheimer réédité sous le titre « La Tête en l’air ») avec un épais roman graphique, aussi limpide que complexe, de plus de 200 pages en couleurs. Pour l’occasion, il s’est associé, en ce qui concerne le scénario, au diplomate Guillermo Corral, afin de raconter le travail réalisé dans l’ombre par des Indiana Jones de bureau : un véritable bras de fer politique et juridique engagé pour l’attribution de 500 000 pièces d’or et d’argent immergées des cales d’un galion naufragé il y a plus de deux siècles, par des chasseurs de trésor américains.

Lire la suite...

« Olivier Page & les tueurs de temps » : un diptyque pulp !

De l’année 1874 dans le désert de Perse à l’an 2544, cette saga pulp n’a qu’une ambition : divertir le lecteur. Stephen Desberg et Griffo, deux vieux routiers de la bande dessinée, unissent leurs talents respectifs tout au long de ce diptyque publié en l’espace de deux mois : un voyage intemporel original et riche en surprises.

Lire la suite...

« Wild West » : Martha Cannary avant Calamity Jane !

Après l’heroic fantasy au cours des années 1990, l’ésotérisme dès les années 2000, le western fait aujourd’hui l’objet d’un engouement qu’il n’a jamais vraiment connu auprès des lecteurs de bandes dessinées. Les pépites se succèdent au fil des mois : classiques, déroutantes, rarement décevantes, mais aussi exceptionnelles comme cet étonnant « Wild West ».

Lire la suite...

« China Li » : bien plus que les tribulations d’une Chinoise en Nouvelle Chine…

En fin de tome 1, China Li, adoptée et intelligemment éduquée par l’eunuque raffiné et exigent Zhang, riche chef mafieux, partait pour la France, en raison des violences dans la concession internationale de Shanghai. Entre études et découverte des plaisirs et de l’amour, elle se sent exister davantage, aspire à être photographe, y compris en journalisme. Avec la guerre entre le Japon et la Chine, l’émergence martiale de Mao aux prises avec Tchang-Kaï-chek, comment pourra-t-elle agir, de si loin ? Et quels périls l’attendent ?

Lire la suite...

Le racisme ordinaire dénoncé à travers une relation mère/fille dans le nouvel album de David Ratte…

L’auteur engagé du « Voyage des pères » aborde, avec sensibilité et justesse, la difficile question de la discrimination raciale au sein de la vie de tous les jours, dans « Ma fille, mon enfant » publié par le label Grand Angle : en plus de 90 pages, toutes en couleurs.

Lire la suite...

« La Quête de l’oiseau du temps » : Bragon se rebiffe !

Les fans qui pensaient en avoir fini avec le cycle situé avant « La Quête », après la lecture de ce sixième opus, en seront pour leurs frais. Il leur faudra patienter encore deux albums avant de pouvoir savourer l’album ultime dessiné par Régis Loisel himself. En attendant, ne boudons pas notre plaisir, ce dixième volume de la série culte est une pure merveille pour les amateurs d’heroic fantasy.

Lire la suite...
Page 1 sur 1711 2 3 »