BD de la semaine

Tout le charme de la narration de Jean-C. Denis dans une anthologie inédite de courts récits…

Les éditions Futuropolis viennent de sortir un beau recueil d’une centaine de pages compilant 17 histoires courtes à l’ambiance estivale — pour la première fois proposées en album, voire complètement inédite pour l’une d’entre elles — que Jean-C. Denis a réalisé pour différents supports, entre 1988 et 2003. De paginations diverses, elles ont été commandées pour des numéros édités pendant les vacances d’été (dans L’Écho des savanes, Pilote & Charlie, L’Express, Popo Color… en France, et même au Japon dans Morning et Navi…), ou encore publiées dans des collectifs.

Lire la suite...

« L’Or du bout du monde » : un grand feuilleton d’aventure !

Les romans d’aventure on fait la joie des jeunes lecteurs du début du XXe siècle. Les terres inconnues étaient encore vastes et riches en secrets propres à nourrir l’imagination des feuilletonistes et de leurs lecteurs. À l’instar d’un Henry Rider Haggard, dont les romans ont fait rêver les fidèles du Journal de Mickey jusqu’aux années 1950, Jérôme Félix renoue avec la grande aventure, les trésors fabuleux, les aventuriers sans scrupule…

Lire la suite...

Sandrine Revel et Théa Rojzman veulent briser le « Grand Silence »…

Utilisant la technique narrative du conte pour aborder un propos difficile à appréhender (les violences sexuelles commises sur les enfants par des adultes), deux talentueuses autrices réussissent à nous remuer les tripes avec un récit déchirant, qui se termine quand même sur une note d’espoir.

Lire la suite...

« Phobos » : Victor Dixen adapte son best-seller pour la BD…

Les adaptations d’œuvres romanesques sont de plus en plus présentes dans les catalogues des éditeurs de bandes dessinées. C’est au tour de l’excellent « Phobos » de Victor Dixen de quitter la forme du roman pour celui de la BD. Contrairement aux autres ouvrages souvent confiés à des scénaristes du 9e art, c’est le romancier lui-même qui s’invite à cet exercice. Et avec gourmandise !

Lire la suite...

Suzette part retrouver son premier amour…

Après un médiatisé récit d’après témoignage en trois volumes (« L’Odyssée d’Hakim »), Fabien Toulmé (1) imagine un drôle et émouvant road trip, entre douceur et nostalgie, qui met en scène des personnages attachants : l’auteur renouant avec cette talentueuse narration touchante déjà remarquable dans son précédent « Les Deux Vies de Baudoin ».

Lire la suite...

Les vrais durs ne dansent pas : Agata chante !

Olivier Berlion vient de publier la deuxième partie de son diptyque consacrée à Agata : une Polonaise expatriée aux USA (à Chicago), dans les années 1930, et qui est hébergée par un jeune ami de son oncle. Ayant réussi à travailler un peu dans la chanson, elle est vite prise entre la communauté polonaise et le banditisme mafieux de ces temps de prohibition et de Grande Dépression.

Lire la suite...

« Le Convoyeur » : un monde mutant…

« Sur les décombres de notre civilisation mutante, il n’a qu’une mission : amener à destination ce que vous avez de plus précieux » : placée au dos des albums, cette phrase résume bien le thème de cette trilogie que le scénariste qualifie de western post-apocalyptique. Une belle surprise au sein du catalogue des éditions du Lombard qui perpétue une bande dessinée classique, hélas !, de moins en moins présente dans les librairies. (1)

Lire la suite...

Je médite, tu médites, nous méditons… avec Joël Callède !

Jusqu’alors connu exclusivement comme un excellent scénariste de séries réalistes traditionnelles franco-belges (1), Joël Callède, nous a surpris, en 2016, avec un original roman graphique (un biopic sur François Mitterrand), où il se révélait aussi un dessinateur plutôt doué… Il récidive, cinq ans plus tard, avec cette étonnante bande dessinée sur la méditation : une autobiographie qui est, surtout, une enquête sur cette introspection et une approche de ceux qui méditent…

Lire la suite...

« Nautilus » : rencontre improbable entre Rudyard Kipling et Jules Verne…

Il est de plus en plus rare que la lecture d’un album laisse le vieil épistolier qui vous parle autant émerveillé. C’est pourtant ce que vient de réussir ce « Nautilus » qui réunit deux héros mythiques issus de la littérature de la fin du XIXe siècle : Kim le jeune adolescent irlandais élevé dans les rues de Bombay imaginé par Rudyard Kipling et Némo le fascinant capitaine du Nautilus immortalisé par Jules Verne. Particulièrement inspirés, Mathieu Mariolle et Guénaël Grabowski proposent une improbable rencontre entre ces deux personnages incontournables…

Lire la suite...

Jacques Ferrandez donne des suites à sa série-fleuve algérienne…

Alors que les deux cycles de ses « Carnets d’Orient » — qui font référence sur le plan de l’histoire de l’Algérie — viennent d’être réédités en deux opus (le deuxième ayant été renommé « Carnets d’Algérie »), le talentueux Jacques Ferrandez (1) leur octroie une prolongation, 12 ans après le dernier album paru chez Casterman. Restituant une fois de plus, avec brio, l’ambiance et les couleurs de son pays d’origine, il s’investit plus que jamais pour rechercher les racines de la révolte de toute une décennie, allant jusqu’à donner ses propres traits à l’un des protagonistes.

Lire la suite...
Page 1 sur 1821 2 3 »