BD de la semaine

« Méto » : est-ce vraiment fini ?

« Méto » c’est avant tout un univers clos qui vous prend aux tripes. Un monde carcéral dirigé de main de maître où des enfants doivent obéir à des règles strictes. La parution de ce troisième volume met un point final (?) à l’adaptation fort réussie de la trilogie romanesque écrite par Yves Grevet. Principalement destinée aux lecteurs adolescents, cette version BD d’une histoire passionnante et bien ficelée devrait également passionner les adultes.

Lire la suite...

« Charlotte Impératrice » : une femme forte, un grand Bonhomme !

Devenu Empereur du Mexique un peu malgré lui, le trop original Maximilien vogue vers ce pays inconnu en proie au désordre, à la misère et à la guérilla. Sa femme, Charlotte de Belgique, le soutient, partage ses idées progressistes, et ne se laisse pas impressionner par la situation. Avec sincérité et détermination, ils feront le maximum pour modifier certaines injustices. Mais les nuages noirs du conservatisme le plus rétrograde (église, armée, grands propriétaires employeurs) vont les cerner et s’efforcer de les bloquer. Sur un fond historique largement authentique, cet acte II fort et sensible, plein de passion, de peur, de conflits, dépeint des personnages très humains.

Lire la suite...

San-Antonio en Bretagne !

Polar savoureux imaginé en 1949 par Frédéric Dard pour les éditions Jacquier, il arrive au commissaire San-Antonio de flirter de temps à autre avec la bande dessinée. Le second album de la nouvelle version signée Michaël Sanlaville devrait ravir tous ceux qui suivent les enquêtes du fameux flic de la police parisienne et de son équipe mutés en Bretagne. Savoureux.

Lire la suite...

Une saga nordique shakespearienne par un auteur néerlandais reconnu…

Avec le succès de la série télévisée canado-irlandaise « Vikings », les histoires de guerriers scandinaves sont plutôt à la mode ces temps-ci : la culture et la mythologie nordique n’ayant de cesse d’intriguer les amateurs de récits d’aventures exotiques. Cependant, avec ce roman graphique de 192 pages de fort belle facture, lequel nous fait découvrir les impressionnants et rigoureux paysages de l’Islande — la terre de feu et de glace — pendant le Xe siècle, Erik Kriek s’impose dans nos contrées comme un créateur de bandes dessinées des Pays-Bas incontournable, par son trait remarquable et l’authenticité de cet « Exilé » !

Lire la suite...

« La Pin-up du B-24 » : Jack Manini scénariste !

Second volume d’un diptyque astucieusement bouclé, cet album permet de retrouver un scénariste au ton original, mais trop souvent injustement sous-estimé. Jack Manini appartient à ces auteurs discrets qui, sans effets de manche, construisent une carrière riche en pépites que tous les lecteurs n’ont pas l’idée de découvrir. Cette « Pin-up du B-24 » confirme ses talents de conteur inspiré…

Lire la suite...

Dans « Toajêne », BD déjantée et jubilatoire, les microbes peuvent aussi tomber amoureux…

Certains microbes sont pourvus d’intelligence… Si, si ! En tout cas beaucoup plus que les espèces de monstres nuls en calcul ne comprenant rien à rien qui peuplent l’univers microscopique. Eux, au moins, ils savent compter et peuvent même s’émouvoir devant la projection d’un classique du cinéma. D’ailleurs, il y en a un, au visage humain, qui va tomber amoureux de l’actrice Maureen O’Sullivan dans le film « Tarzan » (avec Johnny Weismuller) et finira par redonner espoir à l’humanité accablée… Vous avez compris, « Toajêne » est un récit burlesque, totalement barjot, qui touche, néanmoins, à la fantaisie poétique !

Lire la suite...

« Gil St André » : dans les pas de Jean-Michel Charlier…

Devenue un incontournable de la collection Bulle noire, la série « Gil St André » (créée en 1996 par Jean-Charles Kraehn) nous revient aujourd’hui pour un treizième épisode. Jean-Michel Charlier n’aurait certainement pas renié ce récit d’aventures classiques, teinté de polar aux multiples rebondissements.

Lire la suite...

La quête folle et ardente de l’amour, sans contrefaçon, dans l’ultime scénario d’Hubert…

L’annonce de la disparition d’Hubert (1), aussi soudaine que volontaire pour ce sensible scénariste et coloriste, a remué l’ensemble du monde de la bande dessinée. Quatre mois plus tard, paraît son « Peau d’homme » dessiné par Zanzim : une fable moderne, élégante et subtile, située dans l’Italie renaissante du XVIe siècle : une époque en pleine mutation. Bianca, jolie damoiselle de bonne famille, y enfile la peau d’un garçon à la beauté stupéfiante pour visiter incognito le milieu des hommes et mieux connaître le fiancé que ses parents lui prédestinent : un jeune et plaisant marchand plutôt fortuné nommé Giovanni, qu’elle n’a, jusque-là, jamais vu de sa vie !

Lire la suite...

Avec « Raven », Mathieu Lauffray dynamite les poncifs de la piraterie…

Le dessinateur de « Long John Silver » replonge avec délectation dans la grande aventure des boucaniers des Caraïbes : une imagerie spectaculaire qu’il exploite, cette fois-ci seul maître narratif à bord, en multipliant les abordages dantesques, les tempêtes dévastatrices, les coups de canon tonitruants et les combats au sabre sans pitié… peuplés de personnages hauts en couleur : que ce soit le chevaleresque feu-follet qu’est Raven, la cupide et redoutable Lady Darksee ou la naïve et jolie aristocrate Anne de Montignac, laquelle se retrouve, sans le vouloir, au milieu de leur ravageuse dualité…

Lire la suite...

« La Promesse de la Tortue » : pirates en jupons…

Les pirates ont toujours fait les beaux jours de la bande dessinée d’aventure, pour le bonheur de plusieurs générations de lecteurs. De Paul Gillon à Hermann, de nombreux dessinateurs ont pris plaisir nous faire à embarquer aux côtés de corsaires, pirates et autres flibustiers. Un nouveau duo d’auteurs (Tieko et Stéphane Piatzszek) répond à l’appel du grand large en compagnie de trois sacrées bonnes femmes aux caractères bien trempés.

Lire la suite...
Page 1 sur 1731 2 3 »