Actualités

Tonnerre de bulles ! n° 25 : des invités brillants…

C’est avec une belle régularité que la sympathique revue de Yannick Bonnant nous parvient. Comme à son habitude, Tonnerre de bulles ! propose deux longs entretiens avec des auteurs confirmés de la même génération, Richard Guérineau et Emmanuel Moynot, sans oublier d’ouvrir ses colonnes à de jeunes espoirs. Pourquoi changer une formule qui marche ?

Lire la suite...

Champignac et les nazis !

Après « Marsupilami », « Le Petit Spirou », « Zorglub » et les nombreux « Spirou et Fantasio de… », la série « Champignac » est (avec l’encore plus récent « Supergroom ») l’un des nouveaux prolongements de l’univers créé par Rob-Vel, et poursuivi avec talent par Jijé, André Franquin (créateur graphique de Champignac, en 1950), Jean-Claude Fournier, Tome & Janry et tant d’autres, pour le journal Spirou des éditions Dupuis : une grande aventure avec un grand A (comme le patient du titre de cet album) — fort bien narrée et dessinée — qui nous révèle un étonnant secret nazi !

Lire la suite...

« Le Baron perché » d’Italo Calvino revit dans une lumineuse bande dessinée…

En 1957, parait « Le Baron perché » : roman d’apprentissage qui connait un succès mérité en Italie, puis hors des frontières de la péninsule. 60 ans plus tard, pour sa première bande dessinée, la jeune Claire Martin adapte, avec talent et une grande fraîcheur, ce chef-d’œuvre de la littérature du XXe siècle. De quoi (re)découvrir l’humour et la profondeur d’un texte qui n’a pas vieilli.

Lire la suite...

« Monsieur Vadim » : le légionnaire se rebiffe !

Le vieux bonhomme arthritique héros de ce diptyque réjouissant n’est pas un paisible retraité comme les autres. Monsieur Vadim peut devenir une redoutable machine de guerre lorsqu’il s’agit d’assurer l’avenir de son petit-fils : jusqu’à se frotter aux malfrats du grand banditisme qui se livrent un combat sans merci pour la conquête de la French Riviera.

Lire la suite...

Cuba, rumba et désillusions…

En 2016, Yasmina Khadra publiait, sous le titre « Dieu n’habite pas La Havane », le roman que viennent d’adapter Arnaud Floc’h et Véronique Grisseaux, un roman qui fleure bon Cuba (bien entendu), les tropiques, les vieilles automobiles américaines et la musique, surtout la musique ! D’ailleurs, dès la couverture, le « Buena Vista Café » évoque pour tout un chacun le « Buena Vista Social Club », un film et album mémorables…

Lire la suite...

Presse et bande dessinée : touchée, mais pas coulée !

La bande dessinée, qui a très longtemps été publiée dans la presse, est aujourd’hui prise en otage par les albums. Bien que moribondes, les revues de BD continuent à faire le bonheur des inconditionnels du genre. Mieux, les reportages graphiques et les BD reportages perpétuent les relations entre journalisme et bande dessinée. Un ouvrage à la pagination copieuse revient sur ce lien vivace qui perdure entre le produit de presse et la bande dessinée…

Lire la suite...

Les souvenirs de famille de Florence Cestac : un bonheur de lecture !

Dans son environnement bourgeois des Trente Glorieuses et du début de la consommation de masse, face à un patriarcat dominateur et colérique — typique de cette époque où les femmes doivent être dévouées à leurs maris et les enfants se faire discrets —, la jeune Florence, exaspérée par cette situation, va pourtant cultiver sa joie de vivre et son envie de création : ceci aussi grâce à sa soumise de mère, laquelle se révèle être un être lumineux, arrivant à arracher de grands moments de bonheur pour elle et ses trois enfants. Une auto-analyse courageuse en BD qui, nous n’en doutons pas, donnera l’énergie nécessaire de se rebiffer à ceux qui se retrouvent piégés avec de tels tyrans domestiques : car il y en a encore !

Lire la suite...

Ambiance angoissante dans un New-York postapocalyptique peuplé d’étranges créatures…

On ne sait pas ce qu’il s’est passé, mais la vie semble avoir quitté la métropole états-unienne. Quelques adultes pratiquement réduits à l’état de zombies errent dans les rues en quête de nourriture. Seuls quelques groupes d’enfants tentent de s’opposer à d’étranges créatures marines qui émergent, parfois, d’une brume verdâtre. Que veulent-elles et comment un groupe désuni d’enfants pourra-t-il les vaincre ?

Lire la suite...

Raowl-la-bête et Peau d’âne, la princesse qui pue !

Assister à la naissance d’un nouveau héros de bande dessinée est toujours émouvant pour le lecteur. D’autant plus qu’en ces temps difficiles pour l’édition, il faut une bonne dose d’inconscience de la part d’un auteur pour encore y croire. Tébo, enfant de la bande à Tchô !, y croit et il a raison. Avec ce second opus, Raowl a vraiment l’étoffe d’un héros, d’un grand héros !

Lire la suite...

Pratt n’est pas mort !

L’incontestable plaisir en lisant les albums de Lele Vianello, c’est de voir avec quel bonheur cet auteur, depuis sa collaboration avec le maitre vénitien, s’est emparé de son style, de ses codes et de ses thèmes, développant titre après titre des récits voyageurs et picaresques. « Sertao » n’échappe pas à la règle : il suffit d’un lieu, ici cette région pauvre du nord-est du Brésil, et nous voilà chez les célèbres et redoutés Cangaceiros…

Lire la suite...
Page 3 sur 420« 1 2 3 4 5 »