Actualités

Hawaï vu par Esad Ribic…

La collection Louis Vuitton Travel Book, lancée en 2013, fait suite à celle intitulée Carnets de voyage (1998). Elle a le mérite d’un bel éclectisme dans le choix des illustrateurs. Dans les trois derniers titres parus ce mois-ci, on retrouve un nom connu des lecteurs de bande dessinée (Nicolas de Crecy, qui illustre Mexico*), alors que le duo Eboy illustrant Tokyo, spécialiste du Pixel Art, l’est moins. Pour Esad Ribic, c’est encore autre chose, et on a l’occasion de savourer ici ses toiles avec plaisir, dans une thématique fraîche et exotique !

Lire la suite...

Tonnerre de bulles ! : les 4 vérités d’Alexandre Coutelis !

Petit format pour grands auteurs : telle est la ligne éditoriale de Tonnerre de bulles ! : le modeste (en taille) trimestriel des Petits Sapristains (association qui réunit une équipe de passionnés issus du défunt Sapristi !), dirigé par Yannick Bonnant. Son nouveau numéro propose des entretiens avec deux grands invités : Florence Cestac et Alexandre Coutelis, ainsi qu’un jeune espoir : Sergio Alcalà.

Lire la suite...

Tébo : de Bamboo à Fluide

Après avoir bouclé l’année précédente en beauté, avec la publication de « La Jeunesse de Mickey » qui revisite d’un trait moderne le monde de « Mickey Mouse » (aux éditions Glénat), Tébo se libère aujourd’hui à la fois dans l’univers des très jeunes enfants et dans l’humour déjanté pour les plus grands.

Lire la suite...

Décès de Jidéhem…

Né le 21 décembre 1935 à Bruxelles, Jean De Mesmaeker, alias Jidéhem, est mort ce dimanche 30 avril 2017.

Lire la suite...

Tapis rouge pour « Zombillénium » : le film !

Créée en 2009 dans le n° 3698 de l’hebdomadaire Spirou, la série « Zombillénium » d’Arthur de Pins, adaptée sur grand écran, s’apprête à envahir les salles obscures : ça sera le 18 octobre prochain, en pleine festivité d’Halloween, après avoir été présenté aux festivals de Cannes et d’Annecy.

Lire la suite...

« Sous les bombes sans la guerre » par L.L. de Mars

« Sous les bombes sans la guerre » est l’un des albums les plus puissants, bouleversants, beaux et impressionnants que j’aie lus depuis bien longtemps. À la fois témoignage et expérience, c’est une œuvre aussi brute que subtile, aussi magnifique qu’emplie de terreur et de tristesse, un terrain libre où l’humain et la création s’interpénètrent douloureusement – mais nécessairement. Exutoire artistique d’un dessinateur qui est terrassé par le décès de son père, travail de mémoire sur la lignée des valeurs transmises par L’Humanité et Pif, cri de rage face à la mort tout autant que remise en question de ce qu’est son propre art, cet album est un lieu rare où l’expression d’un créateur se fait vérité – au détriment absurde des normes qu’on a tous fini par accepter – avec ses fulgurances et ses errances telles qu’elles doivent exister. Sublime sur le fond comme sur la forme, contenu et contenant, car de surcroît les éditions Tanibis ont fait ça bien (pléonasme).

Lire la suite...

Le « Kamasutra » version Jacovitti…

Quelle bonne idée de rééditer (1) ce décapant recueil de cartoons et de courtes bandes dessinées loufoques revisitant le sulfureux et mythique ouvrage indien, écrit entre le VIe et le VIIe siècle, spécialisé dans les arts amoureux et les pratiques sexuelles : une nouvelle présentation, réintitulée « Kamasultra », qui met très bien en avant le côté érotico-irrévérencieux de l’art foldingue du trop méconnu artiste italien Benito Jacovitti.

Lire la suite...

Blandice ou la BD sensuelle…

La publication, à l’heure promise, du deuxième numéro d’un nouveau magazine est un signe encourageant. Et encore plus lorsqu’il s’agit d’un journal de BD, en ces temps difficiles pour la presse. C’est le cas pour Blandice, fort justement sous-titré La BD sans dessus ni dessous et proposé par Play Presse : un label qui propose des albums de belle facture destinés aux adultes.

Lire la suite...

Rencontres et conférences autour du thème du Moyen Âge à la Cité internationale de la BD…

Les étudiant.e.s du master bande dessinée de l’Eesi Angoulême organisent, le 3 mai 2017, une journée d’étude de fin de cycle ayant pour thème « Les formes modernes de l’imaginaire médiéval en bande dessinée ».

Lire la suite...

Du Triomphe… Encore !

Les éditions du Triomphe, qui fêtent leurs 25 années d’existence, présentent aussi « Une lumière dans la tour » : la réédition d’une histoire réalisée par Marie-Mad (Marie Madeleine Bourdin, née en 1922) publiée en 1950, en dernière page de l’hebdomadaire Âmes vaillantes. Il s’agit de la seule histoire réaliste signée par la future dessinatrice des gentils « Titounet et Titounette » : série vedette du journal Perlin et Pinpin.

Lire la suite...
Page 2 sur 307« 1 2 3 4 »