« Rio T1 : Dieu pour tous » par Corentin Rouge et Louise Garcia

En attendant de découvrir son « XIII Mystery » consacré à Calvin Wax et scénarisé par Fred Duval, le virtuose dessinateur Corentin Rouge (le fils de Michel Rouge, comme quoi bon sang ne saurait mentir !), nous livre sa vision des favelas de Rio de Janeiro. Et ses quartiers pauvres brésiliens, remplis de bandes de gamins livrés à eux-mêmes, de dealers, de prostitués et de policiers aussi dangereux que les malfrats, sont d’un réalisme percutant ! Rien d’étonnant à cela : car outre l’évidente qualité de son dessin et de sa documentation, la scénariste Louise Garcia sait de quoi elle parle, puisqu’elle est née à Niteroi, dans l’état de Rio !

Rubeus et Nina sont deux enfants qui se retrouvent sans toit, après que leur mère se soit fait assassiner par un flic véreux dont elle était l’indic et l’amante. Ils rejoignent alors un gang de gosses des rues qui accumulent les petites combines, ceci afin de pouvoir survivre dans ce monde urbain ultra-violent. Simultanément, la mignonne petite sœur du débrouillard Rubeus suscite aussi l’attention d’un riche couple de touristes américains qui est tenté de l’adopter.

Ce premier volet tout en finesse d’un palpitant thriller social prévu en quatre tomes est vraiment très réussi : d’autant plus que Corentin Rouge semble avoir pris énormément de plaisir à mettre en images ce prenant portrait sans concession du Brésil contemporain, vu à travers le parcours d’un jeune garçon en perte de repères. Son style, qui s’apparente un peu à ceux de François Boucq ou de Christian Rossi, se peaufine. Et après « Milan K. » et « Juarez » (que nous avions déjà beaucoup aimé, voir « Le Prix de la survie »et« Juarez » par Corentin Rouge et Nathalie Sergeef), il s’affirme comme l’une des nouvelles références en dessin réaliste !

 Gilles RATIER

« Rio T1 : Dieu pour tous » par Corentin Rouge et Louise Garcia

Éditions Glénat (14,95 €) – ISBN : 978-2-344-00579-8

 

Galerie

Les commentaires sont fermés.