LE DECES D’YVAN DELPORTE

Une grande figure du journal Spirou vient de disparaitre. Yvan Delporte s’est éteint le 5 mars 2007 à l’âge de 79 ans.

 


 



 


DELPORTE Yvan


(1928)


Scénariste


Né le 24 juin 1928 à Bruxelles (Belgique), Yvan Delporte n’a que 17 ans lorsqu’il franchit pour la première fois la porte du journal de Spirou. Il est alors engagé comme retoucheur et s’adonne notamment à la « retouche » de certains dessins d’origine américaine jugés trop licencieux…


En 1949, il devient scénariste de la série Jean Valhardi à partir de l’épisode intitulé Le Roc du diable (n° 575). À celui-ci, il faut ajouter deux autres épisodes (À la poursuite de Max Clair, Valhardi et Jacquot chez les êtres de la forêt, l’ensemble a été réédité en noir et blanc dans Rétrospective Jean Valhardi tome II, édité par Michel Deligne en 1975 et le dernier, expurgé, mais en couleurs, chez Dupuis en 1987) avant qu’il ne passe la main à Jean-Michel Charlier.


De 1955 à 1968, Yvan Delporte devient rédacteur en chef de Spirou, période durant laquelle il joue un rôle déterminant dans le développement et la réussite du journal. Outre l’idée des « mini-récits » qui apparaissent en 1959 avec Les Schtroumpfs noirs de Peyo, son sens de la création permettra au journal de se hisser, avec Tintin et bientôt Pilote, au premier rang des « illustrés » pour enfants de cette période et… d’après.


Conjointement à ces activités éditoriales, Yvan Delporte poursuit ses activités de scénariste et d’auteur, contribuant à la poursuite ou à la création de nombreuses séries mémorables (nous citons ici la date de sa première intervention) : Saki (avec René Hausman – 1958), Les Schtroumpfs (avec Peyo – 1959), Alain Cardan (avec Gérald Forton – 1959), Starter (avec Jidéhem – 1961), La Ribambelle (avec Jean Roba – 1964), Spirou, Fantasio et Gaston (avec André Franquin – il s’agit-là d’un roman illustré, 1964), Benoît Brisefer (avec Peyo – 1966), Mulligan (avec Berck et Raymond Macherot – 1968), Isabelle (avec Will et Macherot – 1969), Robin des Foies (avec Claire Bretécher – 1969), Arnest Ringard et la taupe Augraphie (texte avec Franquin et dessins de Frédéric Jannin – 1978), etc. Dans la continuité de ces travaux, il est aussi l’adaptateur en dessins animés des Schtroumpfs (depuis La Flûte à six schtroumpfs) et des Tifous…, entre autres. Ajoutons qu’il est l’auteur, avec Raymond Macherot, de deux volumes de Sibylline dans la collection Carrousel : Colin le menuisier et Le Gâteau (Editions Dupuis, 1967 et 1969).


Parallèlement, après son départ de la rédaction en chef de Spirou où il a été remplacé par Thierry Martens, Yvan Delporte crée ou reprend les personnages de Steve Severin (avec René Follet dans Eppo), Onkr (avec Ténas dans Le Journal de Mickey), Les Zingari (avec Follet dans Le Journal de Mickey), Bandonéon (avec Dino Attanasio), Colin Colas (avec Eddy Ryssack dans Super-As), Les Collectionneurs (avec Frédéric Jannin), etc.


Alors que la rédaction du journal de Spirou s’interroge sur le rôle qu’elle peut jouer face à un public adulte, Delporte propose alors de créer un supplément, inclus dans le journal, de nature corrosive : Le Trombone illustré (1977). Si après trente numéros il s’avère finalement un échec commercial, il n’en reste pas moins un bijou d’humour et d’extravagance auquel de nombreux grands talents collaborent. Citons simplement André Franquin, Sirius, Claire Bretécher, Jean-Claude Mézières, Jacques Tardi, Enki Bilal, Moebius, Frédéric Jannin, Didier Comès, F’Murr, etc. Ajoutons que cette expérience se poursuivra brièvement dans (À Suivre) sous le titre Pendant ce temps à Landerneau (1978), mais de façon quelque peu différente.


Depuis novembre 1989, Yvan Delporte collabore régulièrement, en tant que rédacteur, au mensuel Schtroumpf. Il est aussi l’auteur de l’ouvrage La Face cachée de Morris (Editions Lucky Productions, 1992) publié à l’occasion de l’exposition présentée en 1993 au C.N.B.D.I. d’Angoulême. A partir de 1994, il signe, en collaboration avec Thierry Culliford, les nouveaux scénarios de Johan et Pirlouit, série désormais dessinée par Alain Maury (quatre albums sortis jusqu’en 2001). Il décède le 5mars 2007.


Philippe Mellot


 

Galerie

Les commentaires sont fermés.