Les éditions du Triomphe aiment la BD…

Fondées voici plus de vingt ans par Sophie Chalufour, les éditions du Triomphe ont dès leurs premières publications, prouvé leur passion pour la bande dessinée. Certes, les séries issues de la presse catholique, Bayard et Fleurus, y sont dominantes, mais l’éditeur n’a jamais caché son attachement à cette religion. C’est son droit ! Nous, amateurs de BD appréciant autant le patrimoine que les nouvelles créations, ne pouvons que louer les efforts entrepris par ces éditions pour redonner vie à « Sylvain et Sylvette », « Oscar Hamel et Isidore », « Fripounet et Marisette », « Thierry de Royaumont », « Yann le vaillant », « Frédéri », « Bill Jourdan »… et plus récemment « Pat’Apouf » (voir « Pat’ Apouf détective ») dont le 10ème tome signé Gervy vient de sortir. Cerise sur le gâteau, les ouvrages sont soignés et respectueux de l’œuvre originale.

Succès aidant, des créations ont vu le jour, consacrées à la vie de religieux (Saint-Paul, Sainte Geneviève, Pie XII, Jean XXIII…) ou encore à la gloire de l’armée française et de ses grandes figures (De Lattre, Lyautey, la Grande Guerre, la Légion…), parfois maladroitement nostalgique et cocardier, mais rien ne vous oblige à les lire.

Tous les six mois, des nouveautés sont proposées et, en cette fin d’année, les amateurs de bandes dessinées patrimoniales sont gâtés :

— Première intégrale des aventures du « Chevalier de Saint-Clair », une création de Pierre Brochard (voir « Zéphyr » de Pierre Brochard) pour l’hebdomadaire Fripounet. Les quatre premiers épisodes sont réunis dans cet ouvrage qui propose un dossier signé Louis Cance : « Le Complot », « Le Serment du chevalier », « L’Épopée du Cormoran » et « Le Repaire de l’aigle », de la bonne BD classique cuvée 1963-1965 (Album cartonné de 96 pages en couleurs, 19,90 €).

— Sylvain et Sylvette dans « Le Repas interrompu », premier récit dessiné pour l’hebdomadaire Fripounet et Marisette en 1957 par Jean-Louis Pesch, après le décès du créateur Maurice Cuvillier ; voir Le nostalgique grenier de « Sylvain et Sylvette »… (Album cartonné de 28 pages en couleurs, 9,90 €).

— Réédition de « La Couronne d’épines », seconde aventure de Thierry de Royaumont publiée par l’hebdomadaire Bayard en 1955 (voir « Thierry de Royaumont », chef-d’œuvre de la BD médiévale !). Un grand classique de la bande dessinée de chevalerie écrit par André Sève sous le pseudonyme Jean Quimper, superbement mis en images par Pierre Forget (Album cartonné de 76 pages en couleurs, 16,90 €).

— Réédition en un seul volume de deux aventures de Fripounet et Marisette signées René Bonnet alias Herbonné (voir Du beau, du bon, du Bonnet…). « Crête d’or » et « Les Espadons rôdent » ont été publiés par Fripounet et Marisette, entre 1959 et 1960 (Album cartonné de 68 pages en couleurs, 14,90 €).

Parmi les créations, notons l’excellent « Avec d’Artagnan » écrit par François Corteggiani fort bien mis en images par un revenant : Frédéric Garcia, en excellente forme. (album cartonné de 40 pages en couleurs, 14,90 €).

Ajoutons deux albums signés Christian Goux (dessinateur bien connu des lecteurs puisqu’il a repris un temps « Fripounet et Marisette » sur scénario de Didier Convard) : le tome 1 de « La 2de Guerre mondiale » (scénario de Guy Lehideux) et « L’Âge d’or de Véronèse à Mozart » qui reprend des histoires parues dans la revue Le Petit Léonard.

Henri FILIPPINI

Vous pouvez demander le catalogue gratuit si vous souhaitez en savoir plus sur la production des éditions du Triomphe : 7, rue Bayen, 75017 Paris, www.editionsdutriomphe.fr.

Galerie

Les commentaires sont fermés.