« Klaw T5 : Monkey » par Joël Jurion et Antoine Ozanam

De l’action, des rebondissements et des aventures fantastiques pour un héros solitaire au grand cœur, voilà le menu pimenté d’une excellente série pour adolescents. De Paris à Johannesburg, le jeune lecteur voyagera à un rythme soutenu dans le cinquième volume de « Klaw ».

Dans un premier cycle en trois volumes, le tout jeune Ange Tomassini a appris à accepter sa nouvelle condition : il est un dhizi, un être mi-homme, mi-animal, issu du zodiaque chinois. Il peut ainsi se transformer en tigre anthropomorphe en cas de danger. C’est pratique, mais le zodiaque chinois comporte douze signes. Il découvre qu’une lutte à mort s’est engagée entre des groupes de dhizis. Il termine son initiation en fuyant sa famille et les guerres mafieuses impliquant les Dhizhis. À 20 ans révolus, il apprend à maîtriser le tigre qui est lui (sic !) en participant au combat entre des représentants du FBI et d’autres Dhizis.

Klaw tome 5 page 3

Un nouveau cycle, lui aussi en trois albums, présente notre héros plus mûr et sociable, prêt à se fondre dans une foule anonyme. Il a d’abord gagné Shanghai avec son amie. Il ne savait pas que la ville regorgeait de nouveaux Dhizis. Après de cruels combats au cours desquels son amie Lisa perd la vie, il quitte la Chine avec davantage de pouvoirs ayant absorbé l’énergie d’autres dhizis.

Klaw tome 5 page 23

On le retrouve au début de ce cinquième volume, jeune publicitaire talentueux dans une petite agence parisienne. Sa vie serait tranquille s’il ne suspectait des dhizis d’être à l’origine des vols en série dans les bijouteries de la capitale. Alors qu’il est toujours animé par le goût de la justice, son enquête le mène à une école de cirque où s’exercent de talentueux acrobates. En se rapprochant de voleurs étonnamment souples, il éveille les soupçons d’un policier bien curieux, qui semble particulièrement bien renseigné sur les êtres issus du zodiaque chinois.

Klaw tome 5 page 34

Dans le même temps, en Afrique-du-Sud, le Buffle, plutôt violent et agressif, aidé du docile Chien, cherche à entrer en contact avec le Coq et le Tigre, Tigre qui n’est autre qu’Ange Tomassini… Leur prochaine rencontre dans le tome 6 promet d’être explosive !

Klaw 5, les signes astrologiques chinois

« Klaw » a su se démarquer de la production ordinaire de bandes dessinées d’action pour la jeunesse par l’inventivité du scénario d’Antoine Ozanam et la qualité du dessin de Joël Jurion.

Klaw tome 5 page 47

Ozanam articule chaque volume autour de deux intrigues emmêlées, celle de combattants issus des signes astrologiques chinois et la vie compliquée d’un adolescent puis jeune adulte qui ne doit pas laisser transparaître ses pouvoirs à tous les gens ordinaires qui l’entourent.

Ange Tomassini Klaw

Le trait enlevé, entre la vigueur des comics états-uniens et le dynamisme du manga, de Joël Jurion fait merveille dans les scènes de combats aux multiples détails. Son découpage nerveux et la puissance de son trait participent à la réussite d’une série fantastique originale, offrant d’excellents moments de divertissements et quelques séquences d’émotions, toujours bien amenées. Des scènes qui touchent forcément des adolescents qui doivent domestiquer leur « démon » intérieur pour terminer leur initiation au monde adulte.

Klaw 5 Le Singe

 

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Klaw T5 : Monkey » par Joël Jurion et Antoine Ozanam

Éditions Le Lombard (12 €) – ISBN : 978-2-8036-3565-8

Galerie

Les commentaires sont fermés.