Liliane rejoint Fred…

C’est avec tristesse que nous apprenons le décès de Liliane Funcken, le 26 septembre à Bruxelles. Née le 17 juillet 1927 à Soignies en Belgique, Liliane rencontre Fred Funcken alors qu’elle travaille comme secrétaire de direction au grand magasin bruxellois l’Innovation. Peu à peu, elle collabore à ses travaux de dessinateur, d’abord documentaliste, puis coscénariste, pour enfin participer à la réalisation des planches (dessin des costumes et mises en couleur).

Plus de cent récits authentiques seront publiés par l’hebdomadaire Tintin où le couple crée le « Chevalier blanc » (voir « Le Chevalier blanc » : l’intégrale chez BD Must, enfin !), « Harald le Viking », « Capitan », « Doc Silver »…

Ceci tout en réalisant l’imposante « Encyclopédie des uniformes et des armes de tous les temps » pour les éditions Casterman (en cours de réédition aux éditions Hibou de Marc Impatient).

Voir, pour plus de détails : Les Funcken : les héraults du journal Tintin.

Lilane et Fred Funcken.

À 88 ans, Liliane a rejoint Fred, décédé le 16 mai 2013 : voir Disparition de Fred Funcken.

Notons que les éditions du Lombard viennent de réunir, sous le titre « Waterloo » l’ensemble de leurs récits consacrés à Napoléon (voir : Des nouveautés patrimoniales franco-belges pas si vieilles que ça…). Sa signature restera chère au cœur des lecteurs de l’hebdomadaire Tintin des années d’après-guerre.

Henri FILIPPINI

Galerie

3 réponses à Liliane rejoint Fred…

  1. Renaud originel dit :

    Deux artistes qui ont beaucoup travaillé sans une énorme reconnaissance.
    Triste nouvelle pour les lecteurs de Tintin !

  2. BESSET Marc dit :

    Vous nous apprenez une bien triste nouvelle . Avec Liliane Funcken disparaît un des derniers témoins et une des dernières actrices de la « Grande Epoque du Journal Tintin » .
    Le couple Funcken , par la diversité et la qualité de ses productions mériteraient vraiment un « Livre hommage » (biographie et liste complète de leurs réalisations).
    J’ai découvert récemment – peut-être le savez-vous- que les deux premiers épisodes du »Chevalier blanc » sont parus dans la revue italienne « Il Corriere dei Piccoli » en 1964 sous les titres suivants : « Il cavaliere bianco » et « il ritorno del lupo » ( format « à l’italienne » ) .
    A propos des titres des épisodes 2,3 et 4 du Chevalier blanc , qui les a choisis pour les albums ? Ils n’existaient pas lors de la parution dans le Journal Tintin .
    Encore merci pour vos articles qui permettent de suivre l’actualité de la Bande dessinée et de préciser son histoire .

    • Gilles Ratier dit :

      Bonjour Marc
      Merci pour vos infos ! D’après ce que nous savons, ce sont les éditions BD Must qui ont choisi les titres du « Chevalier blanc » qui n’existaient pas…
      Bien cordialement
      La rédaction