« Rosa T1 : Le Pari » par François Dermaut

En partant d’une idée de son ami écrivain Bernard Ollivier, François Dermaut nous raconte, avec beaucoup de justesse et de tendresse, l’histoire d’une femme qui va parvenir à s’épanouir au milieu de rustres et de grandes gueules, à la suite d’un pari stupide. Outre l’émotion suscitée par cette étude sociale finalement très féministe et beaucoup plus prude que l’on pourrait croire — le dessinateur des « Chemins de Malefosse » reste toujours élégant dans ses représentations et les situations qu’il met en scène ne sont jamais tendancieuses – les planches réalisées, en couleurs directes, sont de toute beauté : son trait réaliste, souple et précis, n’ayant jamais été aussi bien maîtrisé.

Nous sommes dans la Normandie rurale de la fin du XIXe siècle. Rosa est une jeune et belle femme qui obéit docilement à ses parents, même quand ces derniers décident de la marier à un homme qui semble être un très bon parti : un veuf bien plus âgé qu’elle et plutôt porté sur la dive bouteille. Malgré des débuts de vie commune difficiles, une relation très affective finit par s’établir entre les deux époux. Le caractère bien trempé de la damoiselle s’accordant souvent des débordements parfois violents de son mari qu’elle a fini par apprivoiser, même si ce dernier accumule les malchances : ruiné, il apprend qu’il est aussi gravement atteint par la tuberculose. N’ayant que les minces revenus de son bistrot pour subsister, cette femme aussi triste que prude ne peut plus payer les soins nécessaires à la guérison de son mari. Aussi, quand quelques hommes de son village organisent un concours pour savoir lequel est le meilleur amant, elle propose de se poser en tant qu’arbitre ; elle couchera avec douze d’entre eux et désignera le vainqueur, à condition de toucher le tiers des enjeux : un sacré pactole qui lui permettra d’envoyer son homme se faire soigner au sanatorium…

Voilà un dytique original qui s’annonce magistral et qui semble être une véritable thérapie pour notre talentueux auteur : comme le mari de l’héroïne, il s’est marié avec une femme de vingt-cinq ans sa cadette, a subi les affres de l’alcoolisme et a également été atteint par une très grave maladie…

 

Gilles RATIER

« Rosa T1 : Le Pari » par François Dermaut

Éditions Glénat (14,50 €) – ISBN : 978-2-3564-8365-2

Galerie

Les commentaires sont fermés.