« Le Pouvoir des innocents cycle 2 : Car l’enfer est ici T3 : 4 millions de voix » par David Nouhaud, Laurent Hirn et Luc Brunschwig

Ce troisième tome de la suite du formidable thriller de politique-fiction qu’est « Le Pouvoir des innocents » nous transpose en pleine campagne des élections pour le nouveau gouverneur de l’État de New York : juste deux ans après l’attentat sanglant qui a fait plus de cinq cents victimes dans la grande cité américaine. Un scénario, superbement mis en images par un duo graphique très performant et qui explore, par touches successives, le fonctionnement de notre société, trouvant aussi des échos pour le moins troublants dans notre actualité quotidienne…

L’album bénéficie particulièrement du savoir-faire efficace du metteur en scène inspiré qu’est Laurent Hirn : préposé au story-board, aux dessins additionnels et à la couleur, cet étonnant graphiste permet au trait élégant et réaliste de David Nouhaud de se révéler et de représenter, sans esbroufe, des scènes vraiment impressionnantes.

Page 17 en cours de réalisation...

Qui va l’emporter de l’ex-sénatrice républicaine Meredith Bambryck aux positions très conservatrices et du candidat démocrate Lou Mac Arthur  aux convictions plus progressistes ? Car ce dernier, qui soutient avec ardeur un impopulaire programme social et humaniste mis en place par la maire de la ville Jessica Ruppert, part avec un sacré handicap ! D’autant plus qu’il veut abolir la peine de mort : sort qui attend l’ancien membre des forces spéciales Joshua Logan, celui qui est soupçonné d’être l’auteur de la tuerie de 1997 et qui s’est rendu à la police pour faire éclater la vérité…

Seul petit bémol à cet étonnant dépeçage en règle de l’Amérique contemporaine, c’est que, plus on avance, moins il est évident de s’y retrouver dans le dédale de cet univers qui se compose de trois séries. Surtout qu’il n’existe toujours pas d’intégrale des cinq premiers tomes du « Pouvoir des innocents » dessinés par Laurent Hirn seul (publié à l’origine chez Delcourt) et que les deux premiers tomes des « Enfants de Jessica » (dont les événements se déroulent dix ans après) ont été déjà été publiés avant le dénouement de « Car l’enfer est ici » qui devrait comporter six volumes. Mais les auteurs ont promis de se concentrer sur ce deuxième cycle, histoire de satisfaire, en priorité, les lecteurs impatients de connaître la suite de cet engrenage parfaitement bien huilé, digne des meilleures séries télé actuelles…

Gilles RATIER

« Le Pouvoir des innocents cycle 2 : Car l’enfer est ici T3 : 4 millions de voix » par David Nouhaud, Laurent Hirn et Luc Brunschwig

Éditions Futuropolis (13 €) – ISBN : 978-2-7548-1101-9

Galerie

Les commentaires sont fermés.