« Toto l’ornithorynque » T1

En 1997, les éditions Delcourt publiaient le premier volume d’une très jolie série animalière destinée aux tout jeunes lecteurs, « Toto l’ornithorynque ». Cette série était alors l’une des premières du catalogue jeunesse que l’éditeur voulait constituer. Elle devint très rapidement une valeur sûre de la nouvelle bande dessinée pour enfants, plébiscitée aussi bien par les jeunes lecteurs et leurs parents que par la critique.

Six autres volumes suivirent, jusqu’au dernier, « Et le lion marsupial », publié en décembre 2008.
L’École des loisirs a aujourd’hui l’excellente initiative de proposer le premier tome de la série dans sa collection « Mille bulles ». La couverture souple, le format moyen (23 cm) facilitent la prise en main. Le prix très abordable permet, en outre, d’acheter aisément l’ouvrage, à l’unité ou en série.


Une nouvelle vie, donc, pour l’ornithorynque le plus populaire de la bande dessinée francophone !

Cela se passe dans une forêt australienne encore préservée, à l’écart de la folie des hommes. Autour de Toto, il y a trois amis à la vie à la mort : Chichi l’échidné, Wawa le koala et Riri la chauve-souris. Ce petit monde vit paisiblement au bord de la rivière et au cœur de la forêt. Aucun des quatre amis ne rechigne quand il s’agit de lutter contre l’assèchement de leur rivière ou de secourir un animal blessé. Ils savent que leur amitié est un bien précieux et ils sont prêts à entreprendre de périlleux voyages pour préserver leur cadre de vie.

Où l’on découvre notre héros au lever du jour australien. Dans son terrier douillet bâti au milieu de la rivière, Toto s’éveille et s’apprête à déguster son petit-déjeuner préféré, une bonne tartine de vers de vase. Mais ce matin-là n’est pas un matin ordinaire : le pot de vers de vase est à sec, tout comme la rivière ! Toto est consterné : la rivière est toute sa vie. Que va-t-il devenir ? Avec son ami Wawa, Toto décide de remonter le cours de la rivière pour comprendre ce qui a bien pu se passer. Tous deux s’enfoncent dans la forêt et, dans un silence angoissant, croisent des animaux effrayés. Ils trouvent aussi les traces d’une bête redoutable et des animaux morts. Ils rencontrent en chemin une drôle de bestiole tout en boule, Chichi l’échidné, puis une grande chauve-souris à lunettes, Riri. Ensemble, les quatre compagnons pourront élucider le mystère.

Presque quinze ans après sa première sortie, cet album n’a rien perdu de son charme ni de son éclat. L’on y parle de valeurs essentielles : l’amitié, l’entraide, le respect. Les couleurs directes de Yoann sont chaudes et vivantes. Les personnages, qui évoluent dans une nature luxuriante, loin des humains, sont toujours aussi vifs, expressifs et très attachants. Enfin, la lecture des textes est aisée, dans les bulles et récitatifs blancs qui se détachent parfaitement dans les cases.
La réduction du format dans cette nouvelle édition ne nuit en rien au plaisir que l’on éprouve à redécouvrir cette série intelligente et belle graphiquement.

Catherine GENTILE

« Toto l’ornithorynque » T1 (« Toto l’ornithorynque et l’arbre magique ») par Éric Omond et Yoann
Éditions L’École des loisirs (5,90 €)

Galerie

Les commentaires sont fermés.