Fluide glacial fait du Trafik !

À la tête de Fluide glacial depuis quelques mois, Yan Lindingre peine à trouver la formule idéale : la dernière trouvaille, que certains trouveront peut-être de mauvais goût, étant un poster signé Lindingre et Vacaro représentant François Hollande nu, recto et verso. Alors qu’au département albums de l’éditeur, les idées fusent. Il faut dire que remplacer Binet, Édika, Relom, Solé… qui se font de plus en plus rares, n’est pas une mince affaire. Après le lancement du trimestriel Fluide Deluxe reprenant dans une formule sur papier glacé les trois derniers numéros du mensuel pour un petit prix, il semble que l’option de l’éditeur soit de se tourner vers la publication d’ouvrages bon marché. C’est le cas de cette nouvelle collection à la couverture sur fond noir sobrement baptisée Trafik.

Le recto (ou le verso) du poster signé Lindingre et Vacaro représentant François Hollande dans le n°460 de Fluide glacial.

Elle propose des histoires signées par la génération montante du magazine (certains vieux lecteurs peuvent se demander si elle fait monter ses ventes !) aux graphismes plutôt décapants, voir déroutants pour les anciens de Fluide.

Brochés, 48 ou 60 pages couleurs, couverture souple, prix défiant toute concurrence, sans pour autant rogner sur la pagination ni la qualité d’impression. Dans l’affaire, si le lecteur est gagnant, les droits d’auteurs risquent d’être maigrelets à moins d’atteindre des tirages pharaoniques.

Trois premiers albums politiquement incorrects, à la liberté de ton totale, sortent ce mois-ci. « Vaudevilles » par Nicolas Pinet qui propose une sélection de récits aux dessins joyeux et colorés qui ne font pourtant pas dans l’angélisme.

« Les Caniveaux de la gloire » de Monsieur Chien dont le blog fait recette et Pixel Vengeur prolifique dessinateur aux images soignées.

Enfin, « Le F.I.S.T. : fonds interministériel pour la sauvegarde des traditions » de Jorge Bernstein et Terreur Graphique qui invitent leurs lecteurs dans les couloirs nauséabonds d’une curieuse quatrième République.

Trois ouvrages au ton nouveau réalisés par des auteurs dont beaucoup viennent de ces blogs qui, depuis quelque temps, fascinent plus d’un éditeur de BD.

Est-ce bien raisonnable ?

Histoire de titiller nos amis chasseurs de collectors, signalons l’enveloppe envoyée aux journalistes et chroniqueurs contenant six cartes postales hilarantes représentant les auteurs de ces premiers titres du label Trafik.

Henri FILIPPINI

« Les Caniveaux de la gloire » par Monsieur le Chien et Pixel Vengeur

Éditions Fluide glacial, collection Trafik (8,00 €) — ISBN : 978-2-352-07517-2

« Le F.I.S.T. » par Jorge Bernstein et Terreur Graphique

Éditions Fluide glacial, collection Trafik (8,00 €) — ISBN : 978-2-352-07513-4

« Vaudevilles » par Nicolas Pinet

Éditions Fluide glacial, collection Trafik (8,00 €) — ISBN : 978-2-352-07514-1

Galerie

Une réponse à Fluide glacial fait du Trafik !

  1. Michel Dartay dit :

    Quelle horreur ce poster de François Hollande!