Le Visage de la vengeance

Le début : Évadé de prison, Alexandre est désormais Christopher Dantès. Camouflé sous cette nouvelle identité et sous un nouveau visage, et aidé par Isaac et Sarah, il met en place un plan aussi méthodique qu’implacable pour se venger de …

Le début : Évadé de prison, Alexandre est désormais Christopher Dantès. Camouflé sous cette nouvelle identité et sous un nouveau visage, et aidé par Isaac et Sarah, il met en place un plan aussi méthodique qu’implacable pour se venger de la machination dont il a été victime. Les rôles semblent alors s’inverser et le jeune trader, autrefois marionnette de la bande du BGCI, devient un maître du jeu redoutable pour ses proies. Pour Christopher, il s’agit désormais de mener son plan à terme, avant que son passé ne le rattrape…

Notre avis : Alexandre, le trader bafoué et humilié, devenu le flamboyant Christopher Dantès, crie vengeance dans des rêves qui deviennent enfin réalité. Il lui est temps de mettre en place son plan machiavélique contre ceux qui l’ont manipulé.
Le premier volume du deuxième diptyque de ce thriller financier en bande dessinée de référence ne laisse rien au hasard, l’alliance Boisserie – Guillaume (rappelons que ce dernier occupe également la fonction de chef du service financier du quotidien Les Échos) nous entraînant dans les méandres d’un scénario à l’ implacable efficacité très richement documenté et fourmillant de références financières, illustré avec rigueur par le trait réaliste de Juszezak. LT

Dantès Tome 3 – « Le Visage de la vengeance » – Boisserie, Guillamue, Juszezak – Dargaud – 10,40 euros

Galerie

Les commentaires sont fermés.