EXPOSITION ALBERTO BRECCIA A LA GALERIE MARTEL, du 6 mars au 11 avril 2009

Méconnu du public français mais encensé par les artistes, l’Argentin Alberto Breccia (1919-1993) a été jusqu’à son dernier souffle un expérimentateur forcené des styles et des techniques graphiques.

De la même génération que Hugo Pratt, avec qui il créa dans les années soixante une école d’art à Buenos Aires, ce virtuose sombre de l’illustration et de la bande dessinée a influencé une kyrielle de dessinateurs, depuis José Munoz dont il fut le professeur jusqu’à Lorenzo Mattotti, Frank Miller ou Dave McKean.

L’exposition que la galerie Martel présente à partir du 5 mars 2009 est la toute première qui lui soit consacrée à Paris. Elle compte une centaine de planches originales, d’huiles, de collages, de dessins et de croquis dont la plupart n’a jamais été exposée auparavant, issus des temps forts de sa production : le fantastique (adaptations de Poe, Bram Stoker, Lovecraft), les tourments des dictatures sud-américaines (Perramus), les illustrations de L’histoire universelle de l’infamie de Jorge-Luis Borges, les planches de Rapport sur les aveugles d’après l’oeuvre d’Ernesto Sábato…

L’exposition d’Alberto Breccia est réalisée en collaboration avec les éditions Rackham.
La galerie Martel a été créée en novembre 2008. Avec Alberto Breccia, elle pose un jalon sur la voie qu’elle s’est tracée : mettre en évidence des oeuvres et des graphistes d’exception, célèbres ou confidentiels, qui seront ou sont déjà des classiques. Dans cette veine, suivront cette année Milton Glaser, Art Spiegelman et Tomi Ungerer.

6 mars – 11 avril 2009
Galerie Martel
17, rue Martel
75010 Paris
06 10 19 30 02
14h30-19h du mardi au samedi
www.galeriemartel.com

Galerie

Les commentaires sont fermés.