« ~ Roji ! ~ » T1 par Keisuke Kotobuki

La plupart des éditeurs de mangas ne prennent plus de risques. Ils publient, à tour de bras, des histoires dont le succès, au Japon, n’est souvent plus à démontrer. Pourtant, une nouvelle fois, les éditions Ki-oon prennent le contre-pied de cette tendance. Ils décident d’être l’initiateur d’un projet à l’instar de ce qu’ils ont fait avec la série « Prophecy ». C’est ainsi qu’est née « ~ Roji ! ~ », série enfantine développée pour le marché français directement avec l’auteur japonais.

« Kamisama », le précédent manga en trois tomes de Keisuke Kotobuki avait déjà été publié en 2006 par les éditions Ki-oon. À l’époque, ce titre sortait déjà du lot avec ses couleurs chatoyantes et son sujet plein de poésie et de douceur. C’est également grâce à son travail d’adaptation exceptionnel que ce titre s’est fait remarquer : l’auteur ayant retouché chaque case, afin de mettre la planche dans le sens de lecture française et changer le l’orientation de chaque bulle pour l’adapter à un texte à l’horizontale et non à la verticale. Pour « ~ Roji ! ~ », pas besoin d’adaptation puisque dés le lancement du projet, tout est pensé par rapport à un lectorat francophone.

« ~ Roji ! ~ » raconte l’histoire de deux sœurs au caractère diamétralement opposées, Karin et Yuzuha, ainsi que de leur chat Zanzibar. Avec leurs amis, elles parcourent leur petite ville au travers des ruelles renfermant de nombreux mystères. Le véritable héros de l’histoire, et fil conducteur de la série, c’est Zanzibar. Ce gros chat à l’air terrifiant est pourtant d’une placidité impressionnante. Pourtant, il est le gardien de bien des mystères, ce que ne voient pas toujours les êtres humains qui l’entourent. Dans ce monde bien étrange, vivent de minuscules fées que seul le lecteur peut apercevoir. Il tombe de la neige en plein été. Il paraît qu’il existe une librairie ouverte seulement la nuit. Des lapins roses font office de train magique… Bien évidemment, il y a également des fantômes qui sont, au final, bien inoffensifs. Ces petits bouts de vie et de mystère sont distillés dans neuf chapitres distincts. C’est à ce quotidien, enjolivé à coup d’idées plus farfelues les unes que les autres, que nous convient ces deux sœurs.

Au Japon, le terme Roji symbolise le petit passage dans un jardin menant à la Chashitsu, la maison où se passe la cérémonie du thé. Ici, il est plus question de ruelles mystérieuses qui mènent vers un monde que ces enfants découvrent petit à petit. Heureusement pour nous, ce petit groupe d’amis est loin d’être au bout de leurs surprises.

En plus d’être dans le sens de lecture français, ce manga est entièrement en couleurs : des images pastel aux teintes agréables destinées aux très jeunes enfants, à partir de 6 ans. Pas de jaquette à part, juste une couverture épaisse avec un rabat pouvant servir de marque-pages. Le tout pour un prix bien modeste, en dessous des 10 € symboliques.

Dés le départ, c’est surtout la candeur du dessin qui attire l’œil. Ensuite, c’est le scénario complètement décalé, lequel dépeint des situations plus que farfelues qui accrochent le lecteur. Les adultes y verront une naïveté bien enfantine, les jeunes lecteurs, quelque chose qui parle à leur imagination et qui leur ressemble. Ces filles se construisent un monde imaginaire qui, au final, semble bien réel. Elles partent en quête de lieux étranges qui ne sont pourtant éloignés que de quelques pâtés de maisons. Les choses simples se transforment en symboles magiques tout comme ces cônes de chantiers qui deviennent une « forêt de chapeaux rouges ». Rien n’est compliqué dans cette petite ville de Kamishiro pourtant riche en surprise. La soif d’aventure et l’imagination de ces enfants sont leur seule limite.

Ce nouveau projet éditorial des éditions Ki-oon est bien sympathique. C’est un ouvrage à destiner aux plus petits de par son côté naïf et décalé. C’est également une bonne approche de la lecture de bande dessinée avec ses nombreux textes et un vocabulaire pas toujours aussi simpliste qu’il n’y parait. Le côté féerique et magique donne un ton complètement décalé à cette fable urbaine. Loin des contes de fées d’antan, le lecteur se trouvera en terrain connu entre ruelles, buildings et entrepôts habituellement peu propice à l’enchantement. Si vous aimez les chats, les histoires surnaturelles qui font peur, mais pas trop, alors « ~ Roji ! ~ » est fait pour vous.

Gwenaël JACQUET

« ~ Roji ! ~ » T1 par Keisuke Kotobuki
Éditions Ki-oon (9,65 €) – ISBN : 9782355924620

© Keisuke Kotobuki / Ki-oon

Galerie

Les commentaires sont fermés.