Aouamri et Dufaux : « Saga Valta »

Paru juste avant l’été, « Saga Valta » est toujours présent, en bonne place, dans les rayonnages des libraires ! Ceci grâce au talent de son scénariste abonné aux blockbusters, Jean Dufaux, mais aussi à la virtuosité graphique de Mohamed Aouamri qui, près de cinq ans après avoir signé un épisode de la série « préquelle » de « La Quête de l’oiseau du temps », marque ici son vrai grand retour.

« Après la publication du « Grimoire des dieux », le deuxième tome du deuxième cycle de « La Quête de l’oiseau du temps », que j’avais dessiné, j’ai attendu le scénario du prochain épisode qui m’était confié », nous révèle le dessinateur qui se met à la tâche et se rend rapidement compte que Vincent Mallié, qui avait dessiné le tome 3, aurait du enchaîner sur le suivant, prolongement logique de l’histoire qu’il avait illustrée. L’auteur s’interrompt donc et se replonge dans un autre projet : « Entre deux, les éditions Dargaud m’avaient proposé d’illustrer « L’Encyclopédie de la féerie, lettre A », qui m’a occupé mais n’a, honnêtement, pas servi à grand chose, la plupart de mon travail ayant été mal exploité ! Bref, deux ans un peu perdu. »

Arnaud de la Croix, lors de son court passage au Lombard, le contacte alors. L’éditeur a très envie de travailler avec Mohamed Aouamri et se met en quête d’un scénariste qui lui correspondrait. Son choix se porte alors vers Jean Dufaux et, très vite, les deux auteurs se rencontrent : « Nous nous sommes tout de suite très bien entendu, indique le dessinateur de « Mortepierre », et deux projets sont vite venus. » Le premier, saga post-apocalyptique mettant en scène différentes ethnies dans un univers chaotique, retient moins l’attention du dessinateur que « Saga Valta » : « Le fait que cette histoire épique et intimiste s’adresse à un public plus large m’excitait aussi », précise-t-il.

On comparerait à tort cette épopée à celle de « Thorgal », même si, à première vue, de nombreux points semblent communs entre ce nouveau récit et la série créée par Jean Van Hamme et Grzegorz Rosinski : « Il est possible que la première partie, qui vient de paraître, puisse, extérieurement, laisser croire que nous allons aborder des thèmes déjà exploités », souligne Jean Dufaux. « Mais ce n’est que le socle d’une histoire dramatique très intime, d’un homme qui cherche à se venger et qui sombre dans la trahison, avec une grammaire et une rythmique narratives et graphiques qui se distinguent clairement de « Thorgal », par ailleurs récit viking alors que nous nous appuyons sur la légende islandaise, fort différente. Et n’oubliez pas que j’adore miner et pervertir ce qui est classique ! »

Laurent TURPIN

« Saga Valta » T.1 par Mohamed Aouamri et Jean Dufaux

Éditions Le Lombard (14,45€) – ISBN : 978-2-8036-3033-2

Galerie

Les commentaires sont fermés.