« Scotland Yard » T1 (« Au cœur des ténèbres ») par Stéphane Perger et Dobbs

La collection 1800 des éditions Soleil continue de proposer quelques petits joyaux de la bande dessinée populaire, en rassemblant des héros de la littérature classique du XIXe siècle qui évoluent dans un univers aux accents fantastiques ; le tout sous la direction éditoriale avisée de Jean-Luc Istin.

            Et celui qui se dissimule sous le pseudonyme de Dobbs (après avoir sévi en tant que pigiste dans le domaine du jeu de rôle, du jeu vidéo et de l’audiovisuel, ou avoir écrit les scénarios de la série humoristique « Après la classe », dessinée par Philippe Fenech dans Le Journal de Mickey, d’un album policier chez Carabas et de deux autres pour la collection Serial Killer de chez Soleil en 2009 et 2010) en est devenu, petit à petit, l’un des scénaristes les plus présents et des plus intéressants ; ne serait-ce qu’avec des séries comme « Mister Hyde contre Frankenstein » (dessins d’Antonio Marinetti), « Allan Quatermain et les mines du roi Salomon » (dessins de Dim D), « Alamo » (dessins de Fabio Pezzi et Darko Perovic) ou « Loki » (dessins de Benjamin Loirat).

            D’ailleurs, il s’y impose une fois de plus, avec brio, grâce à cette plongée dans le monde du crime à l’ère victorienne, remarquablement illustrée par Stéphane Perger, le dessinateur du premier cycle de « Sir Arthur Benton » et de « Sequana » chez EP ou d’un épisode des « Avengers Origins » pour Marvel : ce dernier y dévoile tout le registre de son immense talent graphique, lequel est en totale adéquation avec l’ambiance et l’époque de ce scénario aussi palpitant que terrifiant…

            Bien entendu, les références et les influences y sont nombreuses (c’est la loi même du concept)… ; mais les auteurs réussissent à marquer cet ouvrage par leurs particularités narratives, rendant presque originale cette enquête dans le Londres de 1890 où un jeune et prometteur inspecteur, un peu trop humaniste au goût de ses supérieurs de Scotland Yard, se retrouve au placard après un transfert de prisonnier qui a mal tourné.

Le sensible et avant-gardiste policier va alors prendre la tête d’une équipe atypique (un gamin des rues qui servait d’informateur à Sherlock Holmes, un médecin psychiatre déjanté et son étrange assistante…) pour tenter de retrouver les évadés afin de démontrer à son Commissionner de patron qu’il reste une valeur sûre de la vénérable institution londonienne ; et pour se faire, il ne va pas hésiter à pactiser avec la pègre locale…

                                               Gilles RATIER

« Scotland Yard » T1 (« Au cœur des ténèbres ») par Stéphane Perger et Dobbs

Éditions Soleil (13,95 €) – ISBN : 978-2-302-02339-0

Galerie

Une réponse à « Scotland Yard » T1 (« Au cœur des ténèbres ») par Stéphane Perger et Dobbs

  1. Danièle dit :

    Effectivement cette BD a l’air exceptionnelle. Merci pour cette découverte.