PATRICE SERRES S’EXPOSE

Exposition / vente
PATRICE SERRES
du 19 juin au 2 juillet 2008

vernissage jeudi 4 juillet à partir de 19h

mise on-line de l’exposition le jour du vernissage à 18h,
réservez directement vos originaux sur le site

GALERIE 9e ART
4 rue Cretet, 75 009 Paris
du mardi au samedi, 15h-19h
tel / fax: 01 42 80 50 67

Patrice Serres est né à Paris (France) le 13 octobre 1946, Patrice Serres devient professeur de dessin avant d’entamer une collaboration avec le quotidien France-Soir, pour lequel il réalise des adaptations des ouvrages d’Albert Simonin et de Claude Rank, deux auteurs de romans policiers. Il quitte ensuite la France pour les États-Unis où il devient assistant de Frank Robbins, l’immortel auteur de Johnny Hazard.
De retour en France, il collabore, à partir de janvier 1970, à Pilote où il dessine sous le pseudonyme de Esdé de nombreuses « Pages d’actualité » écrites par Pélaprat, de Becketch, Chakir, Lob et Nadaud. Patrice Serres travaille ensuite brièvement à Formule 1 avant de réaliser, dans Phénix, deux aventures d’Yves Sainclair (deux albums chez Dargaud, 1975 et 1976), une série écrite par Claude Moliterni. Après la disparition de Jijé, Patrice Serres reprend Tanguy et Laverdure au beau milieu d’un épisode. Il achève tout d’abord Opération Tonnerre (1981) et signe, toujours sur des scénarios de Jean-Michel Charlier, Plan de vol pour l’enfer (1982) et L’Espion venu du ciel (1984), avant de céder à son tour les personnages à Coutelis.
En 1991, Serres entreprend Kim Wolf pour les Editions Dargaud, une série prometteuse qui n’aura cependant qu’un seul volume (le second, intitulé Terreur sur les Andes a été annoncé mais n’a jamais paru). Trois ans plus tard, sur un texte de Bernard Werber, il adapte en bandes dessinées le best-seller Les Fourmis (Editions Albin Michel).
En outre, Patrice Serres a de multiples occupations dont celles de dessinateur publicitaire, de producteur de télévision et de radio
Parallèlement, producteur radio, il crée « La Radio à Roulettes » pour France-Musique (1977), « L’Orteil en Coin », pour France-Inter (de 1977 à 1981) et « Trésors Vivants » pour France-Culture (1978-1980), il collabore régulièrement à l’émission de Marc Menant sur Europe 1 de 1998 à 2004.
Ses travaux sur les nombres fractals et les carrés dorés l’ont conduit à initier différents trucages vidéo dont le « Morphing » et divers procédés d’animation (habillage de la chaîne FR3 de 1979 à 1984).
Par ailleurs, il est l’auteur, avec Claude Moliterni des 26 films de la série TV Les Ailes du Dragon diffusée depuis 1999 sur Arte, France 3, M6, le Câble, TPS et une vingtaine d’autres chaînes dans le monde.
Il a aussi dessiné plusieurs albums publicitaires, dont quatre pour la Croix rouge en 1978 et un autre, en 1989, pour les laboratoires Cilag : Physiopathie des troubles digestifs. En 2001, sur un scénario du professeur Rémy Chauvin, il réalise le très beau Bal des abeilles (Editions Goral).
En mars 2006 chez Picquier paraît Qin, un ouvrage en bandes dessinées sur lequel Patrice Serres travaillait depuis plusieurs années et dont quelques planches ont été publiées dans le Monde2 en 2004 : la vie et l’œuvre du premier empereur de Chine et plus grand tyran de tous les temps. Aux éditions Le Parisien/Aujourd’hui en France, il publie Les Forçats de la route sur une idée de Henri Amouroux prépublié pendant le Tour de France de 2007 dans les pages du Parisien.

Galerie

Les commentaires sont fermés.