« Quelque part » : un artbook tonitruant signé Cromwell, chez Akileos !

Plus de deux cents pages où les images se suffisent à elles-mêmes, c’est assez rare pour être mentionné !
D’autant plus que cette superbe compilation permet de mieux appréhender l’œuvre de Didier Cromwell, éparpillée entre des albums assez rares (« Le Bal de la sueur », « Minettos Desperados » ou « Anita Bomba ») et un travail pictural trop confidentiel…

Des images brutes, tout droit sorties des cartons, qui reflètent la puissance et le talent graphique de ce dessinateur-punk-hard-rocker (il faut le voir lors des concerts donnés avec son groupe : La Bonne, la brute et le truand) !Croquis jetés au coin d’un carnet, recherches de personnages, planches inédites ou tableaux sombres, tous les genres de dessins s’y côtoient, mais le plus saisissant demeure son travail de peinture sur les Indiens.

Une mise en avant de son trait énergique, puissant et généreux, dans la droite ligne d’un Frank Frazetta, et dont l’aboutissement est certainement  sa magnifique interprétation du roman de James Fenimor Cooper, « Le Dernier des Mohicans » paru chez Soleil, dans la collection « Noctambule », en avril 2010.

 Il n’est pas encore trop tard pour vous faire offrit tout ça pour Noël !!!

                                                                                   Gilles RATIER

Galerie

Les commentaires sont fermés.