CASABIANCA

Pour répondre au débarquement anglo-américain le 8 novembre 1942 en Afrique du Nord, l’armée allemande envahit la zone libre et donne l’assaut à Toulon.

Afin de ne pas tomber aux mains des Allemands, la flotte fran­çaise se saborde le 27 novembre 1942. Le Casablanca s’échappe sous la mitraille pour poursuivre la lutte. C’est le début d’une glorieuse aventure, très fidèlement rela­tée par le commandant L’Herminier en hommage à son équipage. Les missions secrètes sur les côtes de Corse se succéderont jusqu’à la libération de l’île. Frappée du sceau de l’héroïsme le plus pur, une des plus belles pages de l’Histoire de la Marine nationale vient d’être écrite.

 

Eric Rücksthul pour sa part s’est attaché à la dernière partie de cette aventure fantastique vécue le Casabianca.

 

 

Galerie

Les commentaires sont fermés.