Kid Paddle et Titeuf chez Hachette

Avec Train train fantôme et Record maximum, Hachette étoffe sa collection des petits romans inspirés de la bd Kid Paddle qui décrit avec humour l’univers du jeu vidéo.

 


Illustré par le créateur du personnage, Midam, et adapté par Claude Carré, la série destinée aux 9-12 ans, reprend les recettes qui ont fait, en 8 albums parus depuis 1994 chez Dupuis et 52 épisodes animés sur M6, le succès de ce gamin déluré et un tantinet déjanté. Le style aux phrases brèves et au vocabulaire résolument contemporain, reste drôle et incisif. Dans le Train train fantôme, Kid et ses potes aident un vieux forain à sauver son attraction. Une manière de faire passer un message d’humanité auprès des plus jeunes.


            A noter, dans un format identique, mais sous l’appellation bibliothèque rose, une douzaine de titres ayant Titeuf pour héros, dont le dernier, Tcheu la honte,dans lequel on retrouve les monologues introspectifs et les interrogations existentielles du héros naïf, futé et caustique. Une formidable incitation à la lecture.


            En parallèle, Hachette jeunesse sort une encyclopédie sérieuse et drôle dont le fameux Kid est le guide. Il s’agit en fait d’un dictionnaire sélectif centré sur les sujets qui intéressent les ados, avec des quiz, des devinettes, mais aussi des éclairages sur le cinéma, les feux follets, le big bang ou la préparation des momies. Bien adapté à son public, le volume présente des chapitres « mystère », « effets d’optique » et « loisirs ». C’est instructif, mais suffisamment divertissant et bien illustré pour accrocher l’attention des fans de Paddle.


 


Joël DUBOS


Bibliothèque rose et verte, 4,50 euros.


L’encyclopédie Kid Paddle, 128 pages brochées, format 160×206 mn, 10,50 euros.


 


 

Galerie

Les commentaires sont fermés.