PLUS DE LECTURES N°40 DU 28 JUIN 2004

Ring Circus T.4 : Les révoltés, Forbidden Zone, Judith T.1, Les nouvelles aventures de Mic Mac Adam T.3 : Les taupes, Pasolini, une rencontre

 


« Ring Circus T.4 : Les révoltés » par Cyril Pedrosa et David Chauvel


Editions Delcourt (12,50 Euros)


Jerold et Antonin, deux jeunes freluquets, vont tomber sous le charme du Ring Circus, cirque ambulant de passage dans leur région. Happé par la magie de cette univers fascinant et par le mystère de la beauté fascinante d’une belle écuyère mélancolique, nos deux compères partent avec les gens du spectacle pour une nouvelle vie de bohème. Un voyage qui les mènera, après de multiples péripéties, vers les terres lointaines de Ruskovie, pour une représentation exceptionnelle à la cour de Moskva. Cet ultime volet conclue avec brio cette saga fantaisiste et poétique, remarquablement illuminée par les dessins de Cyril Pedrosa, lequel a longtemps travaillé comme assistant animateur chez Disney (et ça se sent un peu dans son graphisme !). Quant à David Chauvel, il prouve ici qu’il peut être aussi bon dans l’humour et la grande aventure que dans les ambiances noires et les thrillers déjantés !


 


« Forbidden Zone » par Mo/CDM


Editions Audie (9, Euros)


Mo fût l’un des membres du groupe CDM (avec les fils Solé) et c’est pour cela qu’il laisse la marque CDM derrière son nom : ce n’est donc pas le frère de Julien (avec lequel il propose «Cosmik Roger», en tant que scénariste, chez le même éditeur), comme certains semblent le croire. Par contre, les deux CDM ont en commun le sens de la franche déconnade et une passion pour les extra-terrestres. Le héros de cette nouvelle série déjantée est un chercheur au centre militaro-scientifique du désert du Nevada : ses expériences science-fictionnesques et délirantes le mène systématiquement à la catastrophe, pour le plus grand plaisir de nos zygomatiques décoincées. Bref, c’est encore une future nouvelle valeur sure qui vient grossir l’équipe de Fluide Glacial, le mensuel qui veut vous faire mourir de rire ! Notez, par ailleurs, qu’une compilation des meilleurs récits de ce mensuel vient de paraître sous la forme d’un très gros et bel album de 263 pages (pour seulement 14,95 euros) : «Or série : l’album» !


 


« Judith T.1 » par Eric Godeau et Paul Oliveira


Editions Bamboo (12,50 Euros)


Voilà un polar original et très divertissant proposé par deux nouveaux venus dont il faudra suivre les prochains travaux avec attention. Le dessinateur avait déjà réalisé un album sur l’OM (avec Paul Glaudel) et le premier tome de «La voix du phénix» (avec Dominique Latil au scénario, chez Soleil) mais n’avait pas encore réussi à capter notre attention avec son dessin à l’américaine encore un peu raide ; ici, son style est adéquat pour bien camper les personnages et rendre l’atmosphère étouffante. Par contre, pour Paul Oliveira, c’est vraiment son premier scénario et le coup d’essai n’est pas loin du coup de maître ! En créant une unité de lieu, de temps et d’action (trois hommes non qualifiés sont engagés par le PDG d’une entreprise pharmaceutique pour assurer la protection de sa fille, l’héritière la plus convoitée de l’hexagone, et se retrouvent barricadés pour trois mois dans une superbe villa déjà gardée par des professionnels), il fait de cette BD un reality-show palpitant dont on aimerait connaître très vite le dénouement.


 


« Les nouvelles aventures de Mic Mac Adam T.3 : Les taupes » par André Benn, Luc & Yves Brunschwig


Editions Dargaud (9,45 Euros)


En premier lieu, précisons que j’ai toujours admiré le dessin nerveux et la narration d’André Benn, lequel a réalisé de nombreux petits chef-d’œuvres, hélas inconnus du grand public («Woogee», «Elmer et moi» ou l’adaptation de «Monsieur Cauchemar», le polar de Pierre Siniac). Par contre, je n’ai jamais trop fonctionné sur «Mic Mac Adam», même du temps où ce dernier était scénarisé par Stephen Desberg dans Spirou. D’autre part, je tiens Luc Brunschwig pour l’une des plus intéressantes révélations scénaristiques francophones de ces dix dernières années. Hélas, leur reprise de «Mic Mac Adam» ne m’avait, du moins jusque-là, pas fait vibrer. Et voilà qu’avec ce nouvel épisode plus ancré dans la réalité (notre détective écossais recherche une fille dont l’hydravion s’est échoué dans les bois d’un petit village du Pas-de-Calais, en pleine première guerre mondiale), mon intérêt pour cette série aux frontières du fantastique revient au galop. Luc Brunschwig s’est adjoint son frère Yves (qui est d’ailleurs à l’origine de sa vocation de scénariste de BD) et retrouve toute l’atmosphère des thrillers étranges qui font le charme de ce genre d’aventures dont Jean Ray fût le maître en littérature.


 


« Pasolini, une rencontre » par Davide Toffolo


Editions Casterman (12,75 Euros)


Avec cette interview fictive et dessinée de Pier Paolo Pasolini (romancier, poète, polémiste et cinéaste italien, assassiné en 1975), le dessinateur transalpin Davide Toffolo rend un hommage cruel et admiratif à l’un des écrivains les plus controversés du XXème siècle. L’entreprise est assez originale et mérite, par ce fait, d’être soutenue même si, par moments, on aurait préféré un peu moins de bavardages et de digressions narratives. Après le confidentiel « Animals » (sur un scénario de Giovanni Mattioli) paru chez Vertige Graphic, c’est seulement la deuxième BD traduite en France de ce prolifique dessinateur et l’on manque donc de références comparatives. Une meilleure connaissance de l’œuvre de Pasolini et de Toffolo devrait pourtant aider à mieux apprécier ce portrait sans complaisance qui mérite, cependant, amplement sa place dans l’ambitieuse et brillante collection «Ecritures» de Casterman !


 


 


Gilles RATIER


 

Galerie

Les commentaires sont fermés.