PLUS DE LECTURES N°34 DU 17 MAI 2004

Terreur T.2, Le gardien de la tour T.1, Scandale à New York, Les contes du 7ème souffle T.3 : Ayatsuri, Kabbale T.2 : Carole

Cliquez sur l’appareil photo pour découvrir les couvertures des albums chroniqués


« Terreur T.2 » par René Follet et André-Paul Duchâteau


Editions Lombard (11,90 Euros)


Ce scénario, assez conventionnel, écrit par le prolifique et sympathique André-Paul Duchâteau, a le mérite d’être très documenté. Il permet également la réalisation de magnifiques compositions dues au talentueux dessinateur belge (pourtant totalement méconnu et sous-estimé) qu’est l’infatigable René Follet : à 73 ans, il travaille actuellement sur l’adaptation de «L’enfant qui rêvait le monde», un roman de Jéromine Pasteur. Le diptyque « Terreur » est une biographie de Marie Tussaud, célèbre sculptrice sur cire pendant la plus funeste période de la Révolution Française. Cela ne tombe cependant jamais dans le panégyrique à outrance et supporte la comparaison par rapport aux autres réussites du genre que sont le «Don Bosco» de Jijé ou le «Mermoz» de Charlier et Hubinon. Dans ce deuxième tome, nous retrouvons l’héroïne en Grande-Bretagne, en lutte pour la reconnaissance de son art ; puis, en quelques pages, nous survolons les dernières années de sa vie. Rien que pour le plaisir des yeux, ne vous privez pas de la lecture de cet ouvrage tout à fait honorable, paru dans la prestigieuse collection «Signé» du Lombard !


 


« Le gardien de la tour T.1 » par Blast et Matyo


Editions Le Cycliste (9,50 Euros)


Voici un petit bijou d’humour absurde qui rappellera de bons souvenirs aux amateurs des «Clins d’œil» de Serge Ernst, une page qui paraissait régulièrement dans le beau journal Tintin. Même si quelques gags restent quelques peu hermétiques pour le lecteur lambda (mais l’humour est un genre périlleux car chacun à un sens particulier de son exercice), l’ensemble fonctionne parfaitement ! Les deux auteurs (deux bordelais pur sang !) ont conjointement dessiné et scénarisé cet album fort drôle qui mérite d’être soutenu ! Rien que la couverture vous donne un aperçu de leur savoir faire ! Sachez enfin que Bast est un pilier des éditions Le Cycliste (même s’il a commis quelques BD ou illustrations pour Bayard et Petit à petit) et que Matyo est publié assez souvent chez Milan, ainsi que dans la très sérieuse revue Pour la science ; ce qui ne l’a pas empêché de créer un strip à mourir de rire («P comme Perso»), destiné à la presse quotidienne régionale (y’a quand même eu un album chez Pointe Noire en 2002).


 


« Scandale à New York » par Jean-Marc Rochette et René Pétillon


Editions Albin Michel (12,50 Euros)


Après avoir revendiqué Jersey et Guernesey, sans succès, au sein de la perfide Albion, deux frappadingues de haute volée se retrouvent dans un New York, plutôt survolté après les événements du 11 septembre, afin de faire valoir leurs droits sur la province du Québec. Comme les français ne sont pas vus d’un très bon œil en cette période paranoïaque, nos deux barjots se vengent de l’agressivité yankee en devenant des gourous déjantés de Wall Street. La loufoquerie des gags n’a rien à envier au burlesque du graphisme, lequel est aussi grinçant que rondouillard !


 


« Les contes du 7ème souffle T.3 : Ayatsuri » par Hugues Micol et Eric Adam


Editions Vents d’Ouest (12,50 Euros)


La très belle et très intéressante collection «Equinoxe» propose le troisième tome de cette saga qui évoque le Japon du 13ème siècle. Un samouraï décide de tout mettre en œuvre pour connaître la vérité sur la mort peu glorieuse de son père. Il retourne vers le village de pêcheurs dans lequel cet événement tragique a eu lieu et il découvre que la région est sous la coupe d’un terrible brigand qui sévissait déjà du temps de son géniteur. Ces surprenantes aventures épiques (on pense obligatoirement à Kurosawa mais aussi à Sergio Leone) sont l’œuvre d’Eric Adam, qui fit ses premières armes avec Xavier Fauche sur «Lucky Luke» et le «Marsupilami». Enfin, sachez que le récit est fort bien mis en image par Hugues Micol qui allie son dessin «nouvelle vague» au classicisme des estampes japonaises : encore une série qui mérite le détour !


 


« Kabbale T.2 : Carole » par Grégory Charlet


Editions Dargaud (10,45 Euros)


Grégory Charlet continue de nous raconter la vie de Gaël, un jeune dessinateur meurtri par les violences quotidiennes (il en a subi récemment des désagréments physiques) et par l’indifférence de celle qu’il aime. Grâce à un habile encrage dans le monde réel et à un dessin efficace (dont le style s’apparente aux mangas), cette réflexion sur notre société à la dérive se révèle également une solide histoire fantastique et ésotérique. L’auteur utilise différentes facettes graphiques et narratives sans jamais se planter, ce qui n’était pas évident au premier abord car il est toujours sur la corde raide. Manifestement, il va tranquillement au bout de son entreprise, laquelle accumule les surprises et les personnages attachants !


 


Gilles RATIER


 

Galerie

Les commentaires sont fermés.