« Murena » Grand Prix 2011 de la Bande Dessinée Historique aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois

La BD continue de s’affirmer dans le milieu historique, jusque dans les sphères très universitaires et littéraires des Rendez-vous de l’Histoire de Blois. Cette année encore, le 9e art a vu sa place confortée par la série de manifestations blésoises : conférences, débats, ateliers pédagogiques, café littéraire, expositions, la BD apparaît plus que jamais à sa place au sein de la mouvance historienne.

Le thème, consacré à l’Orient, n’a pas infléchi la tendance observée depuis la décennie précédente. Dorénavant, il est clair que le médium a prouvé sa légitimité tant au niveau de l’utilisation pédagogique, qu’au niveau de la qualité historique ; de fait, de plus en plus d’albums se hissent aux niveaux d’exigences et de qualités requis pour percer dans les cénacles intellectuels et éducatifs.

 Ont été ainsi particulièrement mis à l’honneur cette année, Li Kunwu et Philippe Ôtier pour « {Une vie chinoise} », manhua franco-chinois d’une rare intensité graphique et narrative sur fond de transformations de la Chine contemporaine, Jacques Ferrandez pour son œuvre monumentale « {Carnets d’Orient} », qui narre en deux cycles la conquête de l’Algérie par la France puis la guerre de décolonisation, et enfin Philippe Delaby et Jean Dufaux pour « {Revanche des cendres} » , le 8ème tome de leur série à succès « {Murena} » (Dargaud), péplum situé sous la Rome de Néron, unanimement salué par le professionnels de l’histoire romaine, et qui a été récompensé par le prix de la BD historique 2011.

Le prix, doté de 3000 euros, a été remis dans les locaux de l’Espace d’exposition 41 le samedi 15 octobre 2010 par Pascal ORY, président d’un jury composé d’historiens, d’enseignants et de spécialistes de la BD (Danièle Alexandre-Bidon, Thierry Crépin-Leblond, Sylvain Gache, Jean Harambat, Li Kunwu, Philippe Autier, Gilles Ratier, François Righi, Pierre Serna, Claire Sotinel, Laurent Wirth).

Pascal Ory, après avoir chaleureusement félicité les deux gagnants pour la qualité d’une série qui s’est construite dans le respect de la réalité historique sans rien sacrifier au souffle de l’aventure, a évoqué sous forme de boutade une prise de conscience du Jury : « {On s’est soudain demandé pourquoi, après 8 tomes, vous n’aviez pas encore eu le prix. Et bien, c’est chose faite !} ». Rendant ainsi hommage à une réalisation de longue haleine dont la qualité et le succès tant critique que populaire ne se dément pas.

Le président a également tenu à saluer les auteurs des albums retenus dans le dernier tour, précisant que leur présence dans le tableau des nominés, même si elle n’a pas abouti à la victoire, équivalait à une reconnaissance explicite de la valeur de leur production.

Albums nominés (par ordre alphabétique d’auteurs) :

BIESER, LE GAL, MORVAN (dir.), Vies Tranchées, Delcourt

Philippe DELABY, Jean DUFAUX, Murena, Tome 8 , Dargaud

Frantz DUCHAZEAU, Lomax. Collecteurs de Folk Songs, Dargaud

Jean-Pierre GIBRAT, Mattéo, Tome 2, Futuropolis

Gani JAKUPI, Les Amants de Sylvia, Futuropolis

MAËL et KRIS, Notre mère la guerre, Tome 2, Futuropolis

Fabien NURY et Sylvain VALLÉE, Il était une fois en France , Tome 4, Glénat

Fabien NURY, Thierry ROBIN, La mort de Staline, Tome 1, Dargaud

Jean-Denis PENDANX et KRIS, Svoboda !, Tome 1, Futuropolis

Joe G. PINELLI et Thierry BELLEFROID, Féroces tropiques, Éditions Dupuis

Les auteurs ont ensuite exprimé leur satisfaction de rejoindre la liste des lauréats Rappel des lauréats du Prix Cheverny- Rendez-vous de l’Histoire de Blois, [[depuis 2004

2011
Delaby et Dufaux, Murena. Tome 8 : Revanche des cendres, Dargaud

2010
Li Kunwu et P. Ôtié, Une vie chinoise. Tome 2, Kana

2009
Jean Harambat, Les Invisibles, Futuropolis

2008
David Vandermeulen, Fritz Haber. Tome 2 : Les héros, Delcourt

2007
David B., Par les chemins noirs. T.1 Les prologues, Futuropolis

2006
Jean-Denis Pendanx et Christophe Dabitch, Abdallahi. T.1, Futuropolis

2005
Christian Lax, L’aigle sans orteils, Dupuis

2004
Emmanuel Lepage, Muchacho, Dupuisd’un]] prix qui s’affirme plus que jamais comme la grande  référence en matière de BD  historique.

Joël DUBOS

Galerie

Les commentaires sont fermés.