LES FABULEUSES DERIVES DE LA SANTA SARDINHA 2

La Santa Sardinha est un joyeux ramassis d’aventuriers et d’écumeurs des mers. Christophe Colomb avant l ‘heure, ils découvrent de nouvelles terres plus pour les trésors qu’elles peuvent contenir que pour l’amour de la science et dresser la carte du monde.

 

Drôles, jouisseurs, paillards, ils abordent ces contrées avec la joie d’enfants déballant leurs cadeaux de noël.

 

Lui-même grand voyageur, Jano le créateur de Kebra, Keubla, et de Kemi, vous initie aux plaisirs du routard grâce à ses carnets délirants qui puisent leur inspiration dans des faits divers authentiques de l ‘histoire.

 

Un second album, à l’enluminure précieuse, exécuté par un des incontournables de la BD et qui clôt les fabuleuses dérives de ces voyous de la mer .PM

 

JANO 

 

Né le 22 août 1955 à Paris (France), Jean Leguay, alias Jano, débute dans le neuvième art en compagnie de Huon de Kermadec, alias Tramber, avec qui il crée Kebra en 1978. Ensemble, ils publient les aventures du rat « humain », loubard des banlieues, dans B.D. puis Charlie Mensuel, Métal Hurlant, et autres Écho des savanes (trois albums aux éditions Humanoïdes Associés entre 1980 et 1982 suivi d’un album paru aux éditions Albin Michel en 1985). En 1983, Jano reprend seul le personnage de Kebra, pour un ultime album paru aux éditions Humanoïdes Associés. En 1984, dans Métal Aventure, il crée Keubla, le pendant africain de Kebra, qu’il anime le temps de deux albums proposés par les éditions Humanoïdes Associés en 1986 et 1987. Un de ses voyages sur le continent noir fait l’objet des Carnets d’Afrique, aux éditions Carton, en 1986. La même année, il participe au collectifs respectifs  La bande à Renaud (Delcourt). En 1988, il renouvelle l’expérience et collabore à Félix et le bus (UTP). Toujours dans un style coloré et anthropomorphique, il réalise Gazoline (un album en 1989 aux éditions Albin Michel), puis Kemi le rat de brousse (un album en 1994 aux éditions Albin Michel) dans L’Écho des savanes. En 1992, il collabore avec Dodo et Ben Radis à l’ouvrage Bonjour les Indes, paru aux éditions de La Sirène et repris par les Humanoïdes Associés sous une nouvelle forme en 1998. En 1996, il signe, sur des textes de Fromental, Le pygmée géant, au Seuil Jeunesse. En 1997, Jano livre aux éditions Albin Michel, un recueil de superbes illustrations détaillées évoquant Paris et sobrement intitulé Paname. La même année, le même éditeur propose Les aventures de Kébra, une compilation des meilleurs histoires du rat loubard. Toujours chez Albin Michel, Jano élabore en 1999 Les fabuleuses dérives de la Santa Sardinha avant de livrer, en 2001, un nouveau album d’illustrations Rio de Janeiro. LT

Galerie

Les commentaires sont fermés.