DECES DE RENE STERNE

L’auteur d’Adler, qui travaillait sur un album de Blake et Mortimer est décédé le 15 novembre aux Iles grenadines où il résidait.

 


Les Editions du Lombard et les Editions Blake & Mortimer ont la profonde
tristesse de nous faire part du décès brutal de René Sterne survenu à l’âge
de 54 ans aux Iles Grenadines (Caraïbes) ce 15 novembre 2006. Il était
l’auteur de la série « Adler » et travaillait actuellement sur un prochain
album de « Blake et Mortimer » avec Jean Van Hamme. Projet qui lui tenait
particulièrement à coeur et dont il ne verra hélas pas la fin.


René Sterne est né en Belgique le 25 août 1952.
Scolarité classique, études supérieures de Français, d’Histoire et de Philo:
rien ne le prédisposait à entreprendre une carrière d’auteur-dessinateur de
bandes dessinées. D’abord enseignant, il décide un jour d’abandonner ce
métier pour vivre « autre chose ». C’est alors qu’il rencontre celle qui
sera son épouse, Chantal De Spiegeleer, auteur et dessinatrice de BD.
Celle-ci l’accompagne dans ses voyages et lui apprend à construire et à
mettre en images un scénario. Pendant deux ans, il s’applique à illustrer
une histoire jusqu’à ce que le résultat lui convienne.
En 1985, il prépublie son premier récit dans le journal «Tintin». Intitulée
«L’Avion du Nanga», son histoire se situe dans l’immédiat après-guerre et a
pour héros un certain Adler. Ecoeuré par la folie meurtrière d’Hitler, cet
aviateur a déserté la Luftwaffe en 1942 et s’est réfugié en Inde. Aidé par
Helen, une aventurière irlandaise devenue sa compagne, il met ses talents de
pilote au service des opprimés. Parce que cela fait référence à la fois à
Jules Verne et Windsor McCay, son créateur se choisit le pseudonyme de Némo.
En 1987, cette aventure inaugure la série «Adler» éditée par Le Lombard.
Désormais signés Sterne («La sterne, c’est l’hirondelle de mer et cela
évoque le grand large»), 9 autres albums suivront: «Le Repaire du Katana»,
«Muerte Transit», «Dernière Mission», «Black Bounty», «L’île perdue», «La
Jungle rouge», «Les Maudits», «La Force» et «Le Goulag». S’il choisit
d’assumer le scénario et le dessin, c’est Chantal De Spiegeleer qui réalise
ses incomparables couleurs.
En 1992, cet amoureux d’horizons lointains a réalisé son rêve: avec sa
compagne, il s’est installé aux îles Grenadines, dans les Caraïbes. C’est
dans ce décor paradisiaque qu’il venait de se lancer un nouveau défi et
qu’il se préparait avec enthousiasme à mettre en scène, sur un scénario de
Jean Van Hamme, un nouveau « Blake et Mortimer».

L’’ensemble de la rédaction de www.bdzoom.com s’associe à ses amis auteurs et éditeurs, pour adresser leurs plus sincères condoléances à
Chantal, sa famille et ses proches.


 


 


Adler


Belgique (1985)


Sterne


Ne supportant plus la guerre, ses exactions et la folie des dirigeants allemands, le pilote de la Luftwaffe Adler Von Berg décide de déserter en 1942. Réfugié en Inde et n’ayant pas renoncé à piloter, il crée en 1948 à Delhi sa compagnie d’avions, l’Air Freight. Accompagné d’Helen, son amie, puis seul, après le départ de cette dernière, Adler va alors vivre une série d’aventures parmi lesquelles la recherche du trésor du Bounty ne sera pas la moindre.


Développant des récits centrés sur l’action mais comportant une dimension humaine importante, Sterne mène graphiquement cette série avec un style fin et dans le parfait respect de la ligne claire. Pour l’anecdote, précisons que l’auteur joint d’ailleurs l’utile à l’agréable, puisqu’il a élu résidence dans une petite île des Caraïbes, du même type que celles où se déroulent les dernières aventures de son personnage.


Adler apparaît simultanément, le 12 novembre 1985, dans les Tintin belge (n°46 de la 40ème année) et français (n°531). Les éditions du Lombard proposent les aventures exotiques du pilote germanique sous forme d’albums depuis 1987. LT


 


 


 

Galerie

Les commentaires sont fermés.