LE MONDE DE FRANQUIN s’expose à la Cité des sciences et de l’industrie

L’exposition Le Monde de Franquin invite à la découverte de 1′oeuvre d’André Franquin (1924-1997), l’une des grandes signatures de la bande dessinée du X Xe siècle. Produite par Marsu Productions en partenariat avec la Cité des sciences et de l’industrie,



cette exposition de 1 800 m2, constitue la première rétrospective de la très riche carrière du créateur de Gaston Lagaffe, du Marsupilami et des « Idées Noires », c’est aussi la plus grande exposition temporaire jamais consacrée à un auteur de bande dessinée européen.


Pourquoi Franquin à la Cité des sciences et de l’industrie 1 Parce que passionné par les sciences et les techniques, André Franquin s’est largement inspiré de leurs applications pour alimenter les nombreuses aventures de ses différents héros. Dans celles de Spirou et Fantasio, le professeur Champignac, ardent défenseur d’une science au service de l’humani­té, les aide à lutter contre des dictateurs malfaisants qui n’hésitent pas à utiliser le progrès scientifique pour asservir le genre humain. Le Marsupilami, pour sa part, incarne le bonheur et l’équilibre qui résultent d’une vie en symbiose parfaite avec son écosystème. Quant à Gaston Lagaffe, c’est un personnage loufoque et poétique dont les nombreuses inventions visent essentiellement à améliorer la qualité de vie de l’homme moderne. Tous ces héros ont en commun de refléter la préoccupation profonde de leur créateur pour son époque dont les avancées scientifiques et technologiques sont indissociables.


 


Dessinateur talentueux, Franquin puisait largement son inspiration dans le monde qui l’entourait. Perfectionniste, il ne laissait rien au hasard et l’univers dans lequel il a fait évo­luer ses personnages est le fruit d’un intense travail de recherche et de documentation. Abonné à de nombreuses revues de vulgarisation scientifique telles que Science et Vie et National Geographic, il a donné naissance à un univers, croqué sur le vif, où le registre de l’humour et de la dérision fait passer un message engagé sur le respect de valeurs fonda­mentales: la liberté, l’acceptation de l’autre et le respect de l’environnement… Dénonçant les méfaits de la société contemporaine, Franquin propose une galerie de héros aux valeurs positives auxquels le lecteur est invité à s’identifier.


Du 19 octobre 2004 au 31 août 2005


 

Galerie

Les commentaires sont fermés.