« Outlaws » : le mystère Kristina Swany enfin élucidé !

Les lecteurs d’« Orbital », le fameux space opera imaginé en 2006 par Sylvain Runberg, se souviennent de Kristina : sœur de Caleb Swany, le héros de la série, mystérieusement disparue. Elle devient le personnage central de cette nouvelle saga spatiale qui s’annonce tout aussi passionnante. Au dessin, Éric Chabbert se révèle excellent dans ce nouveau défi graphique qu’il affronte en virtuose.

Protagoniste, aux côtés de son frère Caleb, des premiers épisodes d’« Orbital », série créée en 2006 pour la collection Repérages des éditions Dupuis, Kristina Swany a été confiée par son oncle et tuteur à l’école militaire internationale de Sao Paulo. Pendant que Caleb, l’humain membre de l’Office diplomatique international, parcourt les galaxies en compagnie de l’alien d’origine sandjarr Mëzokë Izzuä, l’adolescente se morfond, prisonnière de l’école où la discipline est rude. Elle retrouve son frère dix ans plus tard, au sein de la station Orbital, sans apporter d’explication sur ses activités pendant sa longue absence.

Un récit de six pages (inédites dans l’album), publié dans le n° 4402 (24/08/2022) de l’hebdomadaire Spirou, évoque l’évasion de son école de la bouillante jeune fille. Cette dernière se retrouve à bord d’un vaisseau spatial en route pour un voyage au-delà du système solaire : voyage réglé avec le montant de ses bourses étudiantes.

Espace confédéré, année 2779. Kristina est la seule humaine parmi les passagers clandestins entassés dans les soutes du vaisseau du commandant Grello, aux ordres du redoutable cartel baptisé le Clan des cimes. Arrivée à Kessmo, capitale de Drenn, Kristina est contrainte de servir le clan pendant six mois. Elle est condamnée à récolter les graisses de créatures géantes, les Permapodes, permettant de fabriquer des médicaments interdits : une condamnation à mort pour qui travaille auprès de ces animaux dont l’organisme produit des particules toxiques. Après de titanesques combats,Kristina la révoltée finit par fausser compagnie au clan mafieux avec l’aide de l’extraterrestre Zachary : « Kristina ?C’est joli… et crois-moi Kristina… à nous deux… on va devenir des caïds… on va tout défoncer… je te le promets. » Premiers pas vers le sommet de la pègre galactique pour la jeune Terrienne évoluant au sein d’un monde qui méprise les humains, derniers adhérents de la Confédération galactique.

Les lecteurs qui ont apprécié l’univers d’« Orbital » seront conquis par ce spin-off qui permet de retrouver un personnage attachant de la série originelle. Le choix d’Éric Chabbert est judicieux, d’autant plus qu’il rêvait depuis longtemps de quitter le pur réalisme où il excelle pour construire de nouveaux mondes, imaginer de nouvelles créatures. En ces temps compliqués, il est bon de pouvoir savourer une création inventive, loin d’un quotidien pesant. 

Sylvain Runberg, né en 1971 de parents franco-belges, est détenteur d’une maîtrise d’Histoire politique. Après avoir été libraire et travaillé pour l’édition, il devient scénariste à 33 ans en 2004. Il débute « Orbital » en 2006 avec Serge Pellé,travaillant actuellement sur le tome 9. Parmi une production proche des 100 albums, notons « Millénium », « François sans nom », « Konungar », « London Calling », « Hammerfall », « Le Règne », « On Mars »… Ce grand voyageur partage son temps entre la France et la Suède.

 Né à Nancy en 1966, Éric Chabbert, licencié en philosophie, diplômé de Sup de Co de Reims, étudie le dessin à l’Académie de la Grande Chaumière à Paris. Lauréat en 1998 d’un concours BD organisé par la revue Vécu, il dessine les cinq premiers épisodes de « Docteur Monge », écrits par Daniel Bardet pour les éditions Glénat. Il participe aux collectifs « Nova Genesis » avec Pierre Boisserie et « Uchronie » avec Éric Corbeyran, qui lui écrit « Shadow Banking » puis « Blackstone ». Bien connu pour ses dessins aux architectures impressionnantes, il est l’homme de la situation pour « Outlaws », qui exige inventivité et créativité.

Henri FILIPPINI 

« Outlaws T1 : Le Cartel des cimes » par Éric Chabbert et Sylvain Runberg

Éditions Dupuis (14,95 €) — EAN : 979-1-0347-4770-2

Parution 19 août 2022

Galerie

Les commentaires sont fermés.