Jojo au pensionnat

Le début : Pauvre Mamy ! Obligée de se faire opérer de la hanche, elle doit rester quatre semaines en convalescence loin de sa maison et de son petit Jojo. Pauvre Jojo ! Afin de ne pas manquer l’école, il …

Le début : Pauvre Mamy ! Obligée de se faire opérer de la hanche, elle doit rester quatre semaines en convalescence loin de sa maison et de son petit Jojo. Pauvre Jojo ! Afin de ne pas manquer l’école, il est obligé, pendant un mois, d’aller vivre dans un pensionnat à la grande ville. Mais lorsque l’on découvre que son école peut toujours faire office d’internat, tout change : le petit bonhomme va résider au-dessus de l’école n° 5 et cohabiter avec Monsieur le Directeur. Pauvre directeur ! Quatre semaines avec un tel pensionnaire, il peut dire adieu à sa tranquillité. Et quand toute la classe, jalouse de ce statut particulier, commence à s’inviter, les ennuis ne font que commencer !

 

Notre avis : Humour, tendresse, émotion … tout a été dit (ou presque) sur cette charmante série enfantine dont ce nouvel album est une réussite, petit bijou de bonheur discret et intime, à deguster avec jubilation. Jojo est décidemment une série indispensable à toute  bonne bibliothèque BD.

Galerie

Les commentaires sont fermés.